1541 - Aveu de noble homme Thomas Kermorial au Roy pour Melennec - GrandTerrier

1541 - Aveu de noble homme Thomas Kermorial au Roy pour Melennec

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Archives    
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
La déclaration du seigneur de Kermorial pour ses terres nobles au village de Mélennec.

Sommaire

Frame

Autres lectures : « Les archives de Mélennec » ¤ « Mélénec, ar Veleneg » ¤ « Cartes du lieu-dit » ¤ « Famille Lizien de Mélennec » ¤ « 1786 - Rattachement des mouvances de Poulduic et Mélennec au domaine du Roi » ¤ 

1 Présentation

Avant l'arrivée des Lizien à Mélennec, on découvre par cet aveu que le village était détenu « noblement et prochement » par Thomas de Kermorial. Ce Thomas est également détenteur du village de Keridiern [1] en Cleden-Cap-Sizun, et de Crechallan en Cuzon [2].

Sans doute s'agit-il de la famille qui donnera au 16e siècle celle des Kermorial de Kermorvan en Cuzon (dont « Noble homme maître Guillaume de Kermorial, Sr. de Kermorvan ») et au 17e celle des héritiers du manoir du Cleuziou en Ergué-Gabéric.

Le document est présenté comme pièce principale d'un réquisitoire en 1786 pour la défense du détenteur (Hervé Lizien) de la mouvance de Mélennec, avec comme argument le statut de mouvance dépendant du domaine du Roi et non pas du fief de Lezergué : « 1° En une déclaration fourni le 5 juin 1541 à la réformation par le S. de Kermorial du village de Mellenec qu'il reconnait relever noblement du roy à devoir de foy, hommage [3] et rachat [4] ».

 
Frame

2 Transcription

Page 1

Aveu ... rendu par Thomas Kermorial des quelques estages [5] situés au village de Melenec, l'an 1541.

4 juin 1541, Mellenec.

Procédant par nous s. Lemort conseiller du roi, secrétaire, et auditeur de la chambre des comptes de Bretagne ... par Mr Barbier Rougier chargé de sa majesté des poursuites et diligences pour ... du papier terrier de la Réformation des dits Domaines ... du conseil d'estat du vingt cinquième jour d'octobre mil six cent quatre vingt un, et d'iceluy de la chambre ... en conséquent ... par Mr François de ... de l'Inventaire de... de la jurisdiction de Quimpercorentin fourni par Thomas Kermorial ... duquel en suit.

C'est la déclaration, adveu [6], et dénombrement des terres, rentes, et heritaiges que noble homme Thomas Kermorial sieur de ... qu'il tient prouchement et noblement à foy, hommages [3] et rachat [4] quant le cas y advient ... le Dauphin ... et duché de Bretaigne nostre souverain signeur de la Jurisdiction de Kermpercorentin. ... paracquets ... consors ... de Rohan Cadoudal Brourd ... leurs consorts.

Et premier

Page 2

Un lieu et estaige [5] et ses bois, prairies, issues [7] et apartenances au villaige du Melennec en la paroisse d'Ergué gabéric contenant sous maisons, un pourpris [8], et courtils [9] environ trois journaux [10] de terres.

Item sous terres labourables et sous environ cent journaux [10] de terres.

 

Page 2 suite

Item sous terres froides [11] environ dix journaux [10] de terres.

Item sous pré environ deux journaux [10] de terres.

Item sous bois taillis environ demi journaux [10] de terres.

Aultre lieu et estaige [5] et ses apartenances et ses terres et y ... de tailles ... en la somme de dix livres monnoie

Item autres terres audit villaige du Melenec contenant environ un journaux [10] de terres.

... tient Yvon Le Berre pour ... deux ... froment et deux ... avoine.

... desquels heritaiges ... Kermorial présant par devant nous ... cour de Kempercorentin a congnu et congnoist ... souverain selon la ...., et qu'il tient prouchement et noblement

Page 3

aux dits devoirs de foy hommaiges [3], et rachapt [4] ... et apatenances.

Et pour ce que Icelui Kermorial l'a ainsi, ... et son assentiment et requété par ... nous l'avons condamné et condamnons. Et par présente ... les dits adveux [6] et dénombrement à la cambre des comptes de ce païs, et ... noux et son assesseur ... Kermorial ... Mr Pierre Kermorial et Daniel Le Galier, ... et au nom dudit Kermorial la foy et hommaige [3] ... de droit ... nostre dit souverain ... promet pae ... l'obligation ... procureur ... l'an mil cenq cents quarante un. Signé Trozvech et Gentil ...

Collationné à l'original du dit adveu [6] et minu [12] par nous conseiller du Roy ... de ses comptes en Bretagne ...

J. Lenort.

3 Originaux

 

Lieu de conservation :

  • Archives Départementales du Finistère.
  • Cote A38.

Usage, droit d'image :

  • Accès privé et restreint aux abonnés inscrits.
  • Utilisation obligatoire d'un compte GrandTerrier autorisé et mot de passe valide.

4 Annotations

  1. Le Village de Keridiern ar Veil à Cléden relevant en 1540 du Roi, ... Aveu au Roi en 1544 par Thomas de Kermorial d’Ergué Gabéric. Source : site http://gwechallarchab.canalblog.com/. [Ref.↑]
  2. Déclaration pour Crechallan en Cuzon : « 1543. Noble homme Thomas de Kermorial ». Source : http://www.infobretagne.com/kerfeunteun.htm [Ref.↑]
  3. Foi et hommage, s.f. et s.m. : le vassal devait la foi et l'hommage, lorsqu'il entrait en possession de la terre, et lorsque le seigneur le demandait. La foi traduisait un lien personnel ; l'hommage, une reconnaissance du fief (Dict. de l'Ancien Régime). [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 3,0 3,1 3,2 3,3]
  4. Rachapt, rachètement, s.m. : en terme de coutume droit du au seigneur à chaque mutation du fief (dictionnaire Godefroy 1880). Droit du au seigneur par un nouveau tenancier après une succession qui est appelé également relief ou rachat des rentes. La somme à laquelle est estimé le revenu d'une année du fief qui doit le droit de relief (Dict. de l'Académie). [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 4,0 4,1 4,2]
  5. Estage, s.m. : habitation, demeure, bâtiment destiné à divers buts (Dictionnaire Godefroy 1880). Dans les documents d'aveux ou d'inventaire de succession, le terme désigne un corps de ferme et ses dépendances, et par extension est synonyme de tenue ou de convenant[Terme] [Lexique] [Ref.↑ 5,0 5,1 5,2]
  6. Aveu, s.m. : déclaration écrite fournie par le vassal à son suzerain lorsqu’il entre en possession d’un fief, à l'occasion d'un achat, d'une succession ou rachat. L’aveu est accompagné d’un dénombrement ou minu décrivant en détail les biens composant le fief. La description fourni dans l'aveu indique le détail des terres ou tenues possédées par le vassal : le village dans lequel se situe la tenue, le nom du fermier exploitant le domaine congéable, le montant de la rente annuelle (cens, chefrente, francfief) due par le fermier composée généralement de mesures de grains, d'un certain nombre de bêtes (chapons, moutons) et d'une somme d'argent, les autres devoirs attachées à la tenue : corvées, obligation de cuire au four seigneurial et de moudre son grain au moulin seigneurial, la superficie des terres froides et chaudes de la tenue. Source : histoiresdeserieb.free.fr. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 6,0 6,1 6,2]
  7. Issues, issue, s.f. : terre non cultivée d'un village servant à la circulation entre les habitations, les chemins et les champs ; les issues communes de villages pouvaient être utilisées par les plus pauvres pour faire "vaguer" leurs bestiaux ou ramasser du bois pour se chauffer. Lorsqu'un village est tenu en domaine congéable, les "issues et franchises" peuvent être incluses dans les aveux de déclaration des droits et rentes. Les inventaires et dénombrements contiennent également l'expression "aux issues" qui désigne l'éloignement par rapport au centre du village. Dans les descriptifs d'habitations, le terme "issues" désigne les portes et accès. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  8. Pourpris, s.m. : enceinte, un enclos et parfois une demeure, dans la France de l'ancien régime. La réalité désignée dépasse celle d'un simple jardin en ce qu'elle recouvre les différents éléments d'un domaine physiquement bien délimité et fermé (mur, fossé, etc.). [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  9. Courtil, curtil, s.m. : jardin potager. Du bas latin cohortile, dérivé de cohors (voir Cour). Jardin, cour, enclos (Dictionnaire de l'Académie). [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  10. Journal, s.m. : ancienne mesure de superficie de terre, en usage encore dans certains départements et représentant ce qu'un attelage peut labourer dans une journée [¤source : Dictionnaire de l'Académie]. Le journal est la principale unité de mesure utilisée pour calculer les surfaces dans les inventaires. Dans la région quimpéroise un journal vaut 48,624 ares, à savoir 80 cordes. Dans les documents on trouve les expressions « journée à homme bêcheur » ou « journée à faucheur », cette dernière valeur étant équivalente à 2 journaux de laboureur, soit presque un hectare. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 10,0 10,1 10,2 10,3 10,4 10,5]
  11. Terres froides, s.f.pl. : terres pauvres mises en culture de loin en loin parfois après un brulis, par opposition aux terres chaudes; les terres froides prennent le reste du temps la forme de landes qui servent de pâturage d'appoint, et fournissent divers végétaux utiles : bruyères et fougères pour la litière, ajoncs pour la nourriture des chevaux, genets pour la couverture de la toiture (Jean Le Tallec 1994). [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  12. Minu, menu, s.m. : terme d'usage en Bretagne, pour exprimer la déclaration et le dénombrement que le nouveau possesseur à titre successif doit donner par le menu à son seigneur, des héritages, terres et rentes foncières qui lui sont échus à ce titre, et qui sont sujets à rachat, pour faire la liquidation de ce droit. Source: Dictionnaire Godefroy 1880. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]




Thème de l'article : Document d'archives sur le passé d'Ergué-Gabéric.

Date de création : Février 2013    Dernière modification : 29.05.2016    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]