1673 - Aveu de Le Coffec et Le Cozquer à la Salle Verte par acquet de Françoise de Kermorial - GrandTerrier

1673 - Aveu de Le Coffec et Le Cozquer à la Salle Verte par acquet de Françoise de Kermorial

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Archives    
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.

Sommaire

En savoir plus : « Archives de Cleuziou/Cleuyou » ¤ « Aveux aux Régaires » ¤ 



1 Introduction

Aveu [1] du manoir et terres de la Salleverte daté du 26 avril 1673 par Alain le Coffec, pour le compte de sa femme, Marguerite Le Cosquer, et pour Jeanne Le Bronnec, sa belle-mère, tutrice de sa fille Jeanne, veuve de François Le Cosquer lequel l'avait reçu par acquêt de Françoise de Kermorial.

Alain Le Coffec exerce la profession de notaire royal. L'aveu est rendu au seigneur évêque de Quimper, l' « Illustrissime et reverendissisme Messire François de Coetlogon », Comte de Cornouaille et des Salles.

 

Les parcelles du domaine de la Salle-Verte sont détaillées, en surface, nature et qualité, et le tout évalué à 27 journaux ½ dans le présent acte, soit 14 hectares environ.

Document découvert par José Chapelain [2] dans le cadre de ses recherches sur les propriétaires du lieu noble de la Salle-Verte et des documents originaux préparés par le notaire royal Alain Le Coffec.

2 Transcription

Page de relevé :

Aveu [1] 1673
e
s.............7
Ergué-Gabéric
La Salle-verte

De la Salle Verte ou Salglas en Ergue guaberic

Ergue gaberic

Salglas ou la Salle Verte en ergue gaberic

(...) soult & lods [3] & rachapt [4]

Manoir de la Salleverte

Aveu d'Alain Le Coffec mari de margueritte Le Cozquer, et Jeanne Le Bronnec, veuve de François Le Cosquer, sa belle mère tant en (...) curatrice de Jeanne Le Cozquer sa fille mineure.

Leur avenu dudit Le Cozquer qui l'avoit acquis et la dite Le Bronnec de dame Françoise de Kermorial dame douarière de Keraval en ...

Page 1 (haut) :

Minu [5], adveu [1] et dénombrement des terres et héritages que détiennent et proffittent Alain Le Coffec mari et procureur des droits de Marguerite Le Cozquer sa femme et Jeanne Le Bronnec veuffe de deffunct François Le Cozquer sa belle mère (...) estant tant en privé que comme curatrice de Jeanne Le Cozquer sa fille mineure, au Manoir de la Salle Verte autrement Salglas avec ses issues [6] et deppendances sittué en la paroisse d'Ergué gaberic et prochaine seigneurie de ligence [7] à foy et hommage [8] et droit de chambellenage [9] soubz Illustrissime et reverendissisme Messire François de Coetlogon par la grace de dieu et du saint-siège apostolicque Evesque et Comte de Cornouaille et des Salles, ledit Manoir de la Salle Verte escheu et advenu auxdits advouants par acquest faict du fond dudict lieu par ledit deffunct Le Cozquer et ladicte Le Bronnec sa veuffve (D...) dame Françoise de Kermorial dame douairière de Keraval (...)

Page 1 (bas) :

Et premier

Soubz les maisons, aires, vergers, issue a framboix [10], jardin et courtil [11] dudict lieu de la Salle Verte, ou Salglas contenants en fond [12] environ un journal [13] de terre chaude [14].

Le parc appellé parc an leur de terre chaude [14] donnant devers orient sur un autre parc des dits advuants appellé parc bosseudic et dépendant du lieu noble de Bosseudic, devers nort sur chemin conduisant du bourg de Coray à la ville de Quimper Corentin, d'occident sur parc an poullenner, du midy sur l'aire dudit lieu contenant quatre journaux [13].

Plus ledict ^parc an poullenner de terre chaude [14] donnant devers nort sur le susdict chemin de Coray à Quimper Corentin et d'occident sur parc meshir auxdits declarants contenant environ deux journaux [13] et demy.

Ledict Parc Meshir donnant aussy devers nort sur le dict grand chemin, d'occident sur autre parc aussy appellé Parc Meshir appartenant à la dicte dame de Keraval et dépendant de sa mettairie noble de Kerampensal contenant environ un journal [13] et trois quarts de terre chaude [14].

item autre parc nommé Par ar feunteun aussy terre chaude [14] et en partie pré donnant à l'orient sur parc an Radenez aux dicts advouants à devers nort sur

 

Page 2 (haut) :

le dit parc Meshir cy-dessus embonné et d'occident sur le dit meshir kerampensal et du midy sur un bout de chemin appellé Carront Mangar ar poder contenant en fond [12] un journal [13] et quart.

Deux pièces de terres s'entrejoignants de terre froide [15] et en partie pré frost appellés Stang ar poder et un petit courtil [11] en partie terre chaude [14] donnant à devers orient sur terres du village de Poulduic, du nort et occident sur terres dudit Kerampensal et au midy sur chemin consuisant du bourg d'Ergué gaberic audit Quimper Corentin et contants en fond [12] environ cincq journaux [13].

Plus ledict parc an Radenez terre chaude [14] entouré des terres des dits advouants contant un journal [13] de terre en fond [12].

Le courtil [11] nommé Liorz an Buloch terre chaude [14] donnant devers midy sur les terres appartenant à Guillaume Crédou dudict village de poulduic et d'orient et nort sur ledit parc an radenez contenant en fond [12]un quart de journal [13].

Item autre parc aussy terre chaude [14] appellé Parc an Cozperez donnant devers midy et occident sur les terres et le chemin audit Crédou, à l'orient et nort sur Parc an tyrien freseg et parc an Leurguer contenant deux journaux [13].

Autre parc susnommé parc an Leurguer donnant à l'orient sur l'aire dudit (...) et cerné d'ailleurs des terres audits advouants contenant environ deux journaux [13] de terre chaude [14].

Page 2 (milieu) :

Ledict parc appellé parc an Tyrien freseg aussy terre chaude [14] donnant à l'orient sur parc ar Cozleur auxdits advouants devers midy sur la maison manalle dudict Credou audit village de Poulduic et d'ailleurs sur terres auxdits advouants contenant en fond [12] un journal [13] et demy.

Ledict Parc ar Cozleur terre chaude [14] donnant à l'orient sur chemin conduisant dudit village de Poulduic au village de Bosseusic, du midy sur parc auxdits advouants appellé Parc bihan et du nord sur les maisons et verger dudit lieu de la Salle Verte contenant un journal [13] et demy.

Item ledict Parc bihan terre chaude [14] donnant à l'orient sur une (...) de terre froide [15] auxdits advouants appellé Menez bihan donnant du midy sur chemin Carrent Poulduic contenant en fond [12] et soubz fossé un journal [13].

Plus ledict Menez bihan terre froide [15] donnant à l'orient et midy sur ledit chemin conduisant dudit village de Poulduic à Bosseusic et d'occident sur le parc bihan contenant demy journal [13].

Item un pré fauchable contenant en fond et soubz fossé un journal [13] donnant d'orient sur autre pré dependant de Melenec, du nort sur Carrent Jet, du midy sur la rivière Jet et d'occident sur autre pré aux dits advouants

Page 2 (bas) :

Et finalement le parc appellé Parc didreu terre chaude [14] donnant à l'orient sur parc dependant du village de Kerelan, du midy sur ledit chemin conduisant du bourg de Coray à Quimper Corentin, d'occident et nort des terres dudit lieu de Kerampensal contenant aussy tant en fond [12] que soubz fossés un journal [13] et quart.

pour la cause desquels terres et héritages cy-dessus déclarés les dits Alain Le Coffec et Jeanne Le Bronnec sa belle-mère demeurants en mesme commensalité audit lieu noble de la Salleverte predicte parroisse d'Ergué gaberic présents en personnes devant nous notaires de la cour et juridiction des reguaires [16] de Cornouaille aux soumission et prorogation de juridiction y jurée promettent et s'obligent faire le foy et hommage [8] lige, estre loyauts et feables, porter honneur et obéissance audit seigneur evesque ainsy que tout homme de foy lige doibt à son seigneur soubz obligation et hyppothecque de toute et chacune leurs biens et par leurs serments et pour présenter (...) audit seigneur evesque ou à son procureur fiscal en ladite cour et juridiction des Reguaires [16] de Cornouaille ont lesdits Coffec et Bronnec institué à leur procureur Me Michel Le Furic auquel ils donnent tout pouvoir (..)quis à cette fin et promettent (...) encontre et qu'il fera ce touchant ainsy voulu promis et juré tenir faict et gré à Quimper Corentin en la demeurance du (...) de Kerbarqués ce jour vingt et sixiesme avril mil six cents soixante et treize et soubz le sign dudit Coffec pour soy (...) la dite Bronnec affirmante ne scavoir signer en (...) apprès midy (..).

Hurt ; Alain Coffec

P. Mélart, notaire des Régaires [16] ; Marc , notaire des Régaires [16].

3 Copies des actes

4 Annotations

  1. Aveu, s.m. : déclaration écrite fournie par le vassal à son suzerain lorsqu’il entre en possession d’un fief, à l'occasion d'un achat, d'une succession ou rachat. L’aveu est accompagné d’un dénombrement ou minu décrivant en détail les biens composant le fief. La description fourni dans l'aveu indique le détail des terres ou tenues possédées par le vassal : le village dans lequel se situe la tenue, le nom du fermier exploitant le domaine congéable, le montant de la rente annuelle (cens, chefrente, francfief) due par le fermier composée généralement de mesures de grains, d'un certain nombre de bêtes (chapons, moutons) et d'une somme d'argent, les autres devoirs attachées à la tenue : corvées, obligation de cuire au four seigneurial et de moudre son grain au moulin seigneurial, la superficie des terres froides et chaudes de la tenue. Source : histoiresdeserieb.free.fr. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 1,0 1,1 1,2]
  2. Site Internet de José Chapelain : http://jose.chapalain.free.fr/. [Ref.↑]
  3. Lods et ventes, s.m.pl, s.f.pl : redevances dues au seigneur en cas de vente d'une censive relevant de son domaine et payées par l'acheteur (lods) et le vendeur (ventes). Source : trésors Langue Française [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  4. Rachapt, rachètement, s.m. : en terme de coutume droit du au seigneur à chaque mutation du fief (dictionnaire Godefroy 1880). Droit du au seigneur par un nouveau tenancier après une succession qui est appelé également relief ou rachat des rentes. La somme à laquelle est estimé le revenu d'une année du fief qui doit le droit de relief (Dict. de l'Académie). [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  5. Minu, menu, s.m. : terme d'usage en Bretagne, pour exprimer la déclaration et le dénombrement que le nouveau possesseur à titre successif doit donner par le menu à son seigneur, des héritages, terres et rentes foncières qui lui sont échus à ce titre, et qui sont sujets à rachat, pour faire la liquidation de ce droit. Source: Dictionnaire Godefroy 1880. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  6. Issues, issue, s.f. : terre non cultivée d'un village servant à la circulation entre les habitations, les chemins et les champs ; les issues communes de villages pouvaient être utilisées par les plus pauvres pour faire "vaguer" leurs bestiaux ou ramasser du bois pour se chauffer. Lorsqu'un village est tenu en domaine congéable, les "issues et franchises" peuvent être incluses dans les aveux de déclaration des droits et rentes. Les inventaires et dénombrements contiennent également l'expression "aux issues" qui désigne l'éloignement par rapport au centre du village. Dans les descriptifs d'habitations, le terme "issues" désigne les portes et accès. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  7. Ligence, ligance, s.f. : état de celui qui est lié à son seigneur, qui lui a engagé sa foi ; vassalité hommage lige, l'obligation de cet hommage, et, selon Ragueau, qualité d'un fief qu'on tient nuement et sans moyen d'un seigneur, en raison de quoi on devient son homme lige (Dictionnaire Godefroy 1880). [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  8. Foi et hommage, s.f. et s.m. : le vassal devait la foi et l'hommage, lorsqu'il entrait en possession de la terre, et lorsque le seigneur le demandait. La foi traduisait un lien personnel ; l'hommage, une reconnaissance du fief (Dict. de l'Ancien Régime). [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 8,0 8,1]
  9. Chambelenage, chambellage, s.m. : vient de ce qu'autrefois le chambellan, dont l'office est de veiller sur ce qui se passe dans la chambre du roi, assistait à la cérémonie de la foi et hommage des vassaux du roi, et recevait d'eux à cette occasion quelque libéralité. Les seigneurs particuliers avoient aussi autrefois la plûpart leurs chambellans, lesquels exigeaient un droit des vassaux du seigneur, pour les introduire dans sa chambre lorsqu'ils venaient faire la foi et hommage ; droit que les seigneurs ont appliqué à leur profit, depuis qu'ils ont cessé d'avoir des chambellans en titre. Le droit de chambellage est réglé différemment par les coutumes, tant pour la quotité du droit, que pour la qualité de ceux qui le doivent, et les cas où il est dû. Les coutumes de Hainaut et de Cambrai appellent ce droit chambrelage; et celle de Bretagne, chambellenage.Source : Dict. raisonné des sciences, des arts et des métiers. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  10. Framboy, fembroi, s.m. : les paysans entassaient dans la cour de la ferme les débris végétaux pour fabriquer le fumier par le piétinement des bêtes qui pétrissaient ces débris, les mélangeaient à la boue ; la bouillie résultante était appelé le « framboy ». Le mot se disait au départ « fembroi » (latin fimarium, dérivé de fimum : fumier). Puis, par métathèse (déplacement du r), il est devenu « fremboi », puis « frembois », mais rien à voir avec la framboise, évidemment ! Source : Jean Le Tallec 1994. Le lieu où se trouvait ce tas de fumier était généralement dénommé dans les actes la « cour à frambois » ou « pors à framboy ». [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  11. Courtil, curtil, s.m. : jardin potager. Du bas latin cohortile, dérivé de cohors (voir Cour). Jardin, cour, enclos (Dictionnaire de l'Académie). [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 11,0 11,1 11,2]
  12. Fonds, s.m. : sol d'un champ, d'une terre, d'un domaine. Dans le système dit de domaine congéable en basse-Bretagne, le fonds appartenait au seigneur, par opposition aux édifices ou superfices qui appartenaient au paysan. Ces derniers termes désignent tout ce qui est au-dessus du sol, c'est-à-dire la maison, les bâtiments agricoles, mais aussi les talus, les arbres poussant sur les talus. Source : Jean Le Tallec 1994. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 12,0 12,1 12,2 12,3 12,4 12,5 12,6 12,7]
  13. Journal, s.m. : ancienne mesure de superficie de terre, en usage encore dans certains départements et représentant ce qu'un attelage peut labourer dans une journée [¤source : Dictionnaire de l'Académie]. Le journal est la principale unité de mesure utilisée pour calculer les surfaces dans les inventaires. Dans la région quimpéroise un journal vaut 48,624 ares, à savoir 80 cordes. Dans les documents on trouve les expressions « journée à homme bêcheur » ou « journée à faucheur », cette dernière valeur étant équivalente à 2 journaux de laboureur, soit presque un hectare. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 13,00 13,01 13,02 13,03 13,04 13,05 13,06 13,07 13,08 13,09 13,10 13,11 13,12 13,13 13,14 13,15]
  14. Terres chaudes, s.f.pl. : terres cultivables, par opposition aux terres froides ; exploitées en rotation triennale, soit blé noir, seigle, avoine [¤source : Jean Le Tallec 1994]. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 14,00 14,01 14,02 14,03 14,04 14,05 14,06 14,07 14,08 14,09 14,10 14,11 14,12 14,13]
  15. Terres froides, s.f.pl. : terres pauvres mises en culture de loin en loin parfois après un brulis, par opposition aux terres chaudes; les terres froides prennent le reste du temps la forme de landes qui servent de pâturage d'appoint, et fournissent divers végétaux utiles : bruyères et fougères pour la litière, ajoncs pour la nourriture des chevaux, genets pour la couverture de la toiture (Jean Le Tallec 1994). [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 15,0 15,1 15,2]
  16. Régaires, s.m.pl. : administration en charge du domaine temporel d'un évêque, propriétaire et seigneur, au même titre que l'aurait été n'importe quel noble propriétaire d'un fief avec justice. Le plus souvent, ils provenaient de donations anciennes faites au cours des âges par des féodaux, qui souhaitant sans doute s'attirer des grâces divines ou se faire pardonner leurs péchés, avaient doté l'église de quelques fiefs avec les revenus en dépendant. Source : amisduturnegouet sur free.fr [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 16,0 16,1 16,2 16,3]


Thème de l'article : Etude et transcriptions d'actes anciens

Date de création : Mars 2007    Dernière modification : 14.05.2011    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]