1927-1929 - Tentative de fermeture de l'école communale de Lestonan par René Bolloré - GrandTerrier

1927-1929 - Tentative de fermeture de l'école communale de Lestonan par René Bolloré

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Archives    
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
René Bolloré, industriel, voulait transformer l'école publique de Lestonan en asile pour vieillard et la reconstruire au centre de la commune d'Ergué-Gabéric. Tout en construisant une école confessionnelle à Lestonan.

D'où la décision minimaliste du maire de ne pas autoriser l'extension de l'école communale des filles.

Autres lectures : « Invectives du comité de Défense Laïque contre René Bolloré, Le Cri du Peuple 1927-1929 » ¤ « AC'H François et RAULT Roger - Les écoles publiques de Lestonan, 1880-1930 » ¤ « Ecoles privées Saint-Joseph et Sainte-Marie de Lestonan » ¤ 

1 Introduction

Les deux lettres, l'une du maire Jean-Louis Le Roux et l'autre de René Bolloré, sont conservées aux Archives Départementales de Quimper sous la côte 2 0 410.

On y apprend que René Bolloré, directeur de la papeterie d'Odet, tout en construisant les écoles libres de Lestonan [1], avait des vues sur l'école communale  : « je vous offre de nouveau de reprendre l'école actuelle de Lestonan, que je transformerai en Asile pour Vieillards, et de vous construire une école sensiblement équivalente en un point quelconque de la Commune, plus central, qui sera désigné par vous ».

 

2 Transcriptions

Lettre du maire au préfet datée du 10.10.1927

Le 10 octobre 1927

Département de Finistère. Arrondissement de Quimper. Commune de Ergué-Gabéric.

Agrandissement de l'école des filles de Lestonan.

Monsieur le Prefet

Monsieur Bolloré René, industriel aux papeteries de l'Odet en cette commune a organisé un service régulier de transport par omnibus, de la Papeterie au bourg, aller et retour, d'un grand nombre d'écolières.

Ces fillettes qui fréquentaient l'école publique des filles de Lestonan sont transportées à l'école libre du bourg depuis la dernière rentrée scolaire.

En plus, une garderie de jeunes enfants de 3 à 6 ans fonctionne à la cité de Ker-Anna sous la surveillance de deux religieuses.

D'après la rumeur publique, il paraitrait que M. Bolloré doit construire prochainement une école libre pour les garçons dans le quartier de Ker-Anna [1].

S'il en est ainsi, l'agrandissement de l'école publique de filles de Lestonan dont le projet se trouve à la mairie devient sans nécessité.

Je sous serai donc reconnaissant Monsieur le Préfet de bien vouloir en rentre compte à Monsieur l'Inspecteur primaire de la situation.

Veuillez agréer Monsieur le Préfet l'assurance de ma meilleure considération.

Le maire. J.L. Le Roux [2]

 

Lettre de René Bolloré au maire [3]datée du 21.05.1929

Odet, le 21 mai 1929,

Monsieur le Maire [3] d'Ergué-Gabéric près Quimper

Monsieur le Maire, Reprenant les propositions qui avaient été faites à l'ancien Conseil Municipal et qui avaient été acceptées, en principe, je vous offre de nouveau de reprendre l'école actuelle de LESTONAN, que je transformerai en Asile pour Vieillards, et de vous construire une école sensiblement équivalente en un point quelconque de la Commune, plus central, qui sera désigné par vous.

Cette proposition a, à mon avis, pour la commune les avantages suivants :

  1. L'échange d'un immeuble neuf contre un immeuble usagé datant de plus de 40 ans.
  2. Conditions d'hygiène et de salubrité meilleures, puisque l'école actuelle se trouve au centre d'une agglomération, sans jardin d'expérience et pratiquement sans cour.
  3. Cette école, comme d'ailleurs celle du bourg, est aux extrémités de la commune.

En ce qui me concerne, cet immeuble est très bien placé pour y recevoir des vieillards qui pourraient ainsi avoir constamment la visite de leurs familles qui habitent à côté d'eux.

Je prendrai l'engagement formel que cet immeuble ne serait jamais transformé en école.

Je vais d'ailleurs, très probablement, construire à côté des écoles de la Papeterie une école professionnelle de mécanique.

Si cette proposition plait au conseil Municipal et que vous ayez besoin de me convoquer à votre réunion pour me poser des questions, je vous serais très reconnaissant de faire le nécessaire afin de provoquer pour dimanche prochain, la réunion de votre Conseil Municipal, car je dois être absent fort longtemps.

Dans l'attente de vous lire, je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, l'assurance de mes sentiments les plus distingués.


3 Originaux


4 Annotations

  1. L'école privée des filles de Lestonan (Sainte-Marie) fut inaugurée le 28 septembre 1928 par Mgr Duparc, et celle des Garçons (Saint-Joseph) le 24 septembre 1929 [Ref.↑ 1,0 1,1]
  2. Jean-Louis Le Roux de Lezouanac'h fut maire de la commune pendant une mandature : Jean-Louis Le Roux, maire (1925-1929). [Ref.↑]
  3. Le 5 mai 1929 un nouveau maire est élu pour deux mandats : Pierre Tanguy, maire (1929-1945) [Ref.↑ 3,0 3,1]