BERNARD Daniel - Recherches sur la chouannerie dans le Finistère - GrandTerrier

BERNARD Daniel - Recherches sur la chouannerie dans le Finistère

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


Image:LivresB.jpgCatégorie : Media & Biblios + Patrimoine

Site : GrandTerrier

Statut de l'article : Image:Bullgreen.gif [Fignolé] § E.D.F.

BERNARD (Daniel), « Recherches sur la chouannerie dans le Finistère », dans Annales de Bretagne, Faculté des Lettres de Rennes, Rennes, 52
Titre : Recherches sur la chouannerie dans le Finistère
Auteur : BERNARD Daniel Type : Article
Edition : Faculté des Lettres de Rennes Publication : Annales de Bretagne
Impression : Rennes Année : 1937
Pages : 52 Référence : ISBN -

[modifier] Notice bibliographique

1937 t.1 & t.2

1937 t.3 & t.4

Ces 52 pages sur la chouannerie bretonnes constituent un complément à la précédente étude de 1910-11 de Paul Peyron.

Parmi ces documents transcrits et commentés, un certain nombre portent sur l'un des chouans d'Ergué-Gabéric, Marie-Hyacinthe de Geslin, du manoir de Pennarun :

  • Pages 105-106, lettre au préfet du chouan amistié Frollo le 14 juin 1819 : « En 1798, je fus le premier de mon département à reprendre les armes. J'allais rejoindre le comte de Geslin [1], notre ancien chef de division, à Quimperlé et (qui) parcourait, depuis quelque temps, sans avoir encore réussi à enrôler un seul homme. Je me joignis à lui et bientôt nous parvînmes à réunir 400 volontaires. MM. de Cornouailles, La Rufle et Coroller ne tardèrent pas à nous seconder. »
§ « La 9e légion dite du Finistère s'organisa sous leur inspection ...»
  • Pages 109-110, meurtre du vicaire de St-Yvy François Canaff, justice de paix de Rosporden : celui qui paraissait être le chef - c'était Geslin - lui prit la main droite « et se retirant un peu en arrière, lui a tiré un coup de fusil à la partie supérieure et latérale du cou, qui l'étendit à terre. Un deuxième coup dans le bas-ventre l'acheva. »
  • Page 112, traduction devant le conseil de guerre à Brest le 11 avril 1797 (29 germinal an V) de Jean-Baptiste Riou d'Elliant « qui avait servi la République en qualité d'officier marinier sur le vaisseau l'Achille ... et qui les avait abandonnées pour prendre parti dans les bandes de chouans ». Cette troupe était dirigée par Geslin et Victor du Brieux.

Autres lectures : « Marie-Hyacinthe de Geslin, chouan, seigneur de Pennarun et de Quimperlé » ¤ « PEYRON Paul - La chouannerie dans le Finistère » ¤ « BAFFAIT Bernard - Le Chevalier Kerstrat, Chouans noirs » ¤ « Le manoir de Pennarun » ¤ 

Les 52 pages : Media:AB1937-ChouannerieDB.pdf

[modifier] Annotations

  1. Note de Daniel Bernard : Marie-Hyacointhe de Geslin naquit à Keralut, en Plobannalec, le 3 juillet 1766, de Jean-Marie, lieutenant de vaisseau, et de Malouine-Josèphe du Breil de Névet. Il était renommé comme « un des plus cruels parmi les chouans qu'il commandoit. Il a dirigé une grandes assassinats qui ont eu lieu dans le Finistère » (Note de Daniel, capitaine de gendarmerie). En 1808, il était sous la surveillance de la police. Geslin mourut à Quimperlé le 1er novembre 1832. [Ref.↑]


Thème de l'article : Fiche bibliographique d'un livre ou article couvrant un aspect du passé d'Ergué-Gabéric

Date de création : novembre 2014    Dernière modification : 23.11.2014    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]