Blog 01.07.2017 - GrandTerrier

Blog 01.07.2017

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Image:Right.gif Les billets récents du Blog de l'actualité du GrandTerrier

[modifier] Rendez-vous du côté de Kerdévot

Billet du 01.07.2017 - « Eürus bras a cavan, habitantet Ergue, Da veza, dre preferanç dan oll dud ar c'hontre, Enoret demeus un Ilis quer caër ha quer santel, Mammen an oll miraclou ha graçou eternel » (Je vous trouve bien chanceux, habitants d'Ergué, d'être honorés d'une église si belle et si sainte)

Antoine Favé, vicaire d'Ergué-Gabéric, avait révélé en 1891 dans le bulletin annuel de la Société Archéologique du Finistère l'existence de ce cantique spirituel en breton, « Notre cantique se trouve parfaitement daté, et c'est lui-même qui nous dit qu'il fut composé onze ans après l'accident du 2 février 1701 : donc il est clair qu'il est de 1712 ».

Ce qui suit est l'analyse des éditions originales du cantique : on avait déjà communiqué l'existence d'une version incomplète dans les collections numérisées des Archives du Diocèse de Quimper et Léon, et aujourd'hui nous publions la version complète conservée à l'abbaye de Landévennec. Pour l'une et l'autre, il s'agit des feuilles volantes imprimées des 56 strophes du cantique de 1712 et des deux additions dont Antoine Favé avait indiqué l'existence sans en fournir le texte.

Antoine Favé, à la fin de son article sur l'ancien cantique dans le Bulletin annuel de la Société Archéologique du Finistère, écrivait : « Des additions furent faites quelques années plus tard à cet intéressant cantique ... ».

Le document imprimé dont disposait le vicaire est bien celui des feuilles volantes retrouvées, un magnifique tiré à part sans mention d'éditeur et datant du 18e siècle de par ses caractères typographiques. Les deux additions sont bien là en pages 7 et 8, et les 56 strophes à l'orthographe un peu vieillotte sont bien réparties à l'identique sur les 7 premières feuilles.

En fait on dispose bien de deux exemplaires, l'un à l'abbaye de Landévennec sous la cote 010.70 (facsimilé publié sur fv.kan.bzh), l'autre aux archives diocésaines de Quimper. Le premier est complet avec ses 8 feuillets, le deuxième est un peu écorné et ne présente que 4 feuilles (1-2 et 7-8).

Bernez Rouz a relevé l'existence d'une version publiée ultérieurement dans les années 1870 par la maison d'édition Kerangal, avec une orthographe plus moderne et des strophes revues (notamment les strophes 55 et 56). L'originalité de cet exemplaire est la dédicace d'éditeur aux accents royalistes, sous la forme d’un appel à prier pour Henri V, Comte de Chambord.

Par ailleurs, le cantique de Kerdévot est aujourd’hui chanté sur un autre air (« Laudate Mariam », et non le « Santez Mari » du vieux cantique) et avec des paroles complètement différentes. L'auteur de cette version moderne est Jean Salaun qui la composa en 1881. Mais le cantique moderne est court et conventionnel, alors que celui de 1712 est plus authentique et riche d'anecdotes (Duguay-Trouin, retable, peste ...).

 

En savoir plus : « Cantic Spirituel e gloar an Itron Varia Kerdevot ha diou addition »


NOTA-BENE: la chapelle de Kerdévot sera ouverte pendant l’été 2017 ; les dimanches et jours de fêtes, des bénévoles vous y accueilleront pour échanger et agrémenter vos visites.

L’association GrandTerrier y sera présente le vendredi 14 juillet toute la journée et prroposera un jeu d’énigmes sur 7 éléments patrimoniaux notables de la chapelle, ainsi que des exemplaires de ses chroniques trimestrielles, et, si cela vous intéresse, des facsimilés imprimés du cantique de Kerdévot..

Sur le site GrandTerrier on trouvera le questionnaire en ligne et la possibilité de trouver le mot-mystère de 7 lettres, en 2 parties (article + nom), représentant le terme breton de la peste qui fit
des ravages à Elliant et qui fut arrêtée par ND de Kerdévot : « Aet eo - -    - - - - - a Elliant » (la peste est partie d'Elliant), Villemarqué, Barzaz Breiz.

Pour vous aider il y a même un jeu de taquin qui fonctionne sur ordinateur PC, tablette ou smart-phone : un petit clic "sec", et non "glissé", sur une des vignettes près du carré noir pour réussir le casse-tête.

En savoir plus : « Un jeu à base d'énigmes pour une visite guidée de la chapelle de Kerdévot »



Sur GrandTerrier il y a actuellement en ligne 263 visiteurs ~ Bremañ ez eus 263 gweladenner war lec'hienn an ErgeVras