Blog 07.06.2014 - GrandTerrier

Blog 07.06.2014

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Image:Right.gif Les billets récents du Blog de l'actualité du GrandTerrier

[modifier] La terre de France du 6 juin 44

« Des hommes sont allongés, morts ou blessés, parmi les entonnoirs de bombes, les chevaux de frise et les obstacles antichars. Il y a, pêle-mêle, unis à leurs camarades anglais, plusieurs compatriotes, les uns geignant, les autres figés dans des positions inattendues. », G-A. Bolloré

Hier les commémorations du 6 juin 1944 ont tourné en boucle sur nos postes de télévision. À Ergué-Gabéric, quand on évoque cette journée là, on pense naturellement à Gwenn-Aël Bolloré qui faisait partie des 177 français qui ont débarqué sur la plage de Ouistreham avec le commando n° 4 du bataillon des Fusiliers marins du commandant Kieffer.

Dans son livre « Nous étions 177 » écrit en 1963, réédité plus tard sous le titre « Commando de la France Libre », il écrit ses premières impressions : « Serrer les dents et arriver ... Arriver ... La plage. Le sol semble monter, c'est bon signe. Soudain, une gerbe liquide à peine à un mètre : peut-être un obus de mortier. Heureusement, l'eau atténue les éclats ... Serrer les dents ... Voici la grève. »

Il avait 18 ans et avait une mission de 1ère classe infirmier : « Les instructions sont formelles : ne pas s'occuper des blessés sur la plage et suivre la vague d'assaut. ... j'aperçois le commandant Kieffer, étendu et blessé. Juste le temps, en attendant que Thubé ait fini son travail, de m'en occuper. Un coup de ciseau dans le pantalon de son battle dress et je vois qu'il s'agit d'un éclat dans la cuisse. Un pansement, une piqûre de morphine ...  ».

En complément du livre, on peut visionner cette vidéo postée sur Dailymotion qui est un plan de 6 minutes extrait d'une série d'émissions historiques de Daniel Costelle, Jean-Louis Guillaud et Henri de Turenne diffusée à la télévision française dans les années 1970, et plus précisément de l'émission « La Bataille de Normandie » du 06/06/1969 (durée : 1h 29min, disponible en dvd).

On y voit des images d'archives, le texte lu d'un combattant français du commando Kieffer, les explications filmées du général Lord Lovat (ami de Gwenn-Aël, et ayant préfacé son livre) s'exprimant en langue française près du pont de Bénouville, la performance musicale du joueur de cornemuse présent lors du débarquement, et enfin une interview de Gwenn-Aël Bolloré sur la plage de Ouistreham : « Quand la flotte est arrivée, nous étions à fond de cale, et au petit jour on nous a fait monter sur le pont, il y avait un silence absolu, alors là nous avons vu, à l'horizon, la terre de France. Et ça, ça a été, pour nous tous, vraiment quelque chose de très poignant. »

En savoir plus : « Gwenn-Aël Bolloré, 25 ans après, sur la plage du débarquement du 6 juin 1944 »,
« BOLLORÉ Gwenn-Aël - Nous étions 177, Commando de la France Libre, 6 juin 1944 »

Billet du 07.06.2014.

Nota : la semaine prochaine nous évoquerons les temps de l'après-débarquement à Ergué-Gabéric, et notamment le souvenir de soldats noirs américains et de leur colonne de blindés en arrêt sur la route de Coray.


Si vous n'avez pas la possibilité d'aller sur les plages de Normandie ce week-end, rendez-vous lundi 9 à 15H à la Chapelle du Saint-Esprit à Quimper, en haut de la rue Étienne Gourmelen.

En effet, après une fermeture de plus de 30 ans, cette ancienne chapelle du grand séminaire, puis de l'hospice civil de Creac'h-Euzen, et enfin de l'hôpital Laennec, sera exceptionnellement ouverte le lundi de Pentecôte 9 juin de 9 heures à 18 heures.

À 15 heures, Pierrick aura le grand plaisir de raconter la vie de l'hospice et des enfants trouvés, exposés au tour de l'hospice et qui, pour la plupart, y furent baptisés, et de dédicacer son livre « Les exposés de Créac'h-Euzen ».


Sur GrandTerrier il y a actuellement en ligne 284 visiteurs ~ Bremañ ez eus 284 gweladenner war lec'hienn an ErgeVras