Blog 09.05.2015 - GrandTerrier

Blog 09.05.2015

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Image:Right.gif Les billets récents du Blog de l'actualité du GrandTerrier

[modifier] Belles lithographies de St-Germain

«  Les yeux [de Mona Lisa] avoient ce brillant, cette humidité qui existent sans cesse dans la nature, et étoient entourés de ces rouges pâles, et des paupières qui ne peuvent s'exécuter qu'avec une très-grande subtilité », Giorgio Vasari , 1550

Billet du 09.05.2015
Billet du 09.05.2015

On connaissait déjà la coiffe à capuche datée de 1842 représentant une Mona-Lisa du Grand-Ergué (en médaillon ci-contre), mais voilà que les hasards de navigation sur le site Gallica de la BNF nous font découvrir une autre très belle lithographie de l'illustrateur Prosper Saint-Germain publiée en 1844.

Prosper Saint-Germain (1804-1875), de son vrai nom Jean-Baptiste Prosper Marie, dit Saint-Germain, tenait à Morlaix un cours de dessins pour jeunes gens, d'avant d'être nommé, en 1851, professeur de dessin de l'École de la Marine à Brest.

Il était grand ami d'Emile Souvestre dont il a illustré de nombreux ouvrages et revues. Il a réalisé de nombreux croquis et peintures de bretons en habits traditionnels, croquis édités dans les nombreuses monographies sur la Bretagne, en noir et blanc ou sous forme de lithographies polychromes.

Parmi celles-ci, une page intitulée « Fouesnant et le Grand-Ergué » dans l'ouvrage historique et sociologiques « La Bretagne » de Jules Janin. Cette illustration représente des costumes du pays fouesnantais et du Grand-Terrier. La jeune fille au centre n'est pas sans rappeler la « jeune fille du Grand-Ergué » publiée deux ans plus tôt dans la monographie « Le Breton » d'Alfred de Courcy.

Comme sur le croquis de 1842, le tablier de la jeune fille à droite est orné de fines bandes rouges et bleues, mais par contre les manches du bustier sont bleues, et seule l'aile occipitale de sa coiffe retombe à l'arrière, les bords latéraux sont ornés et relevés, son corselet est à lacets, tout laisse à penser qu'elle est fouesnantaise (*1).

Le costume de la jeune fille centrale est par contre du Grand-Ergué, son tablier et son corset sont plus sobres, et sa coiffe est identique à celle de 1842, avec des ailes latérales qui pendent jusqu'au cou. Sur les coiffes des deux jeunes filles, on distingue un joli bandeau fin de couleur rouge.

Le jeune homme a également un costume que sans doute les hommes d'Ergué-Gabéric portaient à l'époque : large chapeau, « chupenn » bleue et noire avec bandelette ornementale, pantalon « bragou-braz » jusqu'aux genoux, hauts de chausses.

En savoir plus : « Lithographies de costumes et coiffes à capuche du Grand-Ergué »,
« JANIN Jules - La Bretagne »

Comment se fait-il que personne n'a localisé la photo-mystère ci-contre insérée dans le dernier Kannadig représentant un beau moustachu très expressif ? Un indice supplémentaire : la pierre sculptée était à terre en 1701 suite à une tempête.


(*1) Merci à Christophe Rochet d'avoir corrigé notre première version où nous disions abusivement que les deux jeunes filles étaient du Grand-Ergué ! Non c'est bien une fouesnantaise au premier plan. Mais la Mona-Lisa au centre est belle aussi !


Sur GrandTerrier il y a actuellement en ligne 66 visiteurs ~ Bremañ ez eus 66 gweladenner war lec'hienn an ErgeVras