Blog 13.03.2016 - GrandTerrier

Blog 13.03.2016

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Image:Right.gif Les billets récents du Blog de l'actualité du GrandTerrier

[modifier] Parc-al-Lann aux 18e/19e siècles

Billet du 13.03.2016 - Alors que le village au centre de la commune va vraisemblablement intégrer le site industriel voisin, il était important d'évoquer son passé, ses occupants, et la nature environnante, ceci grâce à deux documents d'archives et avant que l'oubli ne s'y installe.

Le premier document est un bail à ferme qui nous a été communiqué par l'arrière-arrière-petit-fils d'Hervé Hostiou et Marie Anne Le Gallou, les agriculteurs locataires de la ferme de Parc-al-Lann en 1861. Dans ce document, les obligations imposées par le bailleur sont détaillées très précisément.

  • Pour les taillis de châtaigniers et de bois commun, chaque année est programmée : « La deuxième année il coupera la moitié des pousses de châtaigniers existant dans la partie haute de la taille près Parc Al-lan », ce qui veut dire que tous les 3 ans chaque châtaigner est taillé, ceci afin d'accroitre les sections de coupe des troncs restant sur chaque souche.
  • L'emploi du bois pour la fabrication d'une charrette est même prévu : « Le propriétaire désignera un arbre à abattre pour être employé à la confection d’une charrette ».
  • Le ramassage des feuilles des arbres est règlementé ... ; le fermier doit également replanter ... ; quant au jardin, le bailleur en a la jouissance, mais le fermier doit bêcher ...
  • Et le preneur doit veiller à la transformation des châtaigniers en poteaux et bois de charpente : «  il laissera les renaissances de châtaigniers en quantité suffisante pour servir aux réparations des barrières et des couvertures des bâtiments  ».

En savoir plus : « 1861 - Bail à ferme et coupes de chataigniers à Parc-al-lan »

Le deuxième document est un inventaire des biens sur succession du fermier du village de Parc-Allan à la veille de la Révolution française, conservés à l'annexe de Brest des Archives Départementales du Finistère.

Outre la vaisselle de faïence, les pots et écuelles de terre, on y trouve des matériels divers et varié, du dévidoir et hachoir de chanvre aux poëles à crêpes.

  • La vaisselle a son importance : « un vaisselier garni de cinq assiettes d'étain, onze assiettes de fayance, deux écuelles blanches, deux soucoupes, », en provenance sans doute des faïenceries de Quimper-Locmaria.
 
  • Les poteries de terre sont nombreuses : « Le tiers des ecuelles de terre ... neuf assiettes de terre ... six terrines de terre ... deux pots de terre brune ...  ».
  • On pourrait penser que ces poteries ont été fabriquées sur place, car Parc-al-lann a connu plusieurs générations de potiers (cf détail dans l'article).
  • Par contre on note la présence d'un outil de fabrication de fils de chanvre : « Une charette à dévider du fil avec son fuseau, sa croisade et canelles (ettes?)  ».

Et bien d'autres objets aux anciens noms si évocateurs : « membrures » (support de poutre), « tarrière » (gouge), « chartil » (corps de charrette), « charret(te) » (dévidoir), « teille » (hachoir de chanvre), « quelorne » (baquet) ...

En savoir plus : « 1787 - Inventaire et succession de Germain Moizan de Parc-Allan »



Sur GrandTerrier il y a actuellement en ligne 250 visiteurs ~ Bremañ ez eus 250 gweladenner war lec'hienn an ErgeVras