Blog 25.12.2015 - GrandTerrier

Blog 25.12.2015

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Image:Right.gif Les billets récents du Blog de l'actualité du GrandTerrier

[modifier] Nedeleg laouen d'an holl !

Billet du 25.12.2015 - « Gant Nedeleg, 'hast an deiz paz ur c'hefeleg ; Gant deiz kentañ ar bloaz, paz ur was. » (Avec Noël le jour se rallonge d'un pas de bécasse ; Avec le premier jour de l'an c'est d'un pas d'oie)

À l'issue de l'atelier d'écriture de Dominique Lemaire en 2002 à Ergué-Gabéric, le texte produit commençait ainsi : « Au temps où la forêt n’était encore qu’une forêt, noire en novembre et claire en mai, vivait à Keranguéo, au lieu dit La Grotte aux Nains, un korrigan de bonne famille et d’excellente éducation. »

Et s'en suit une belle balade du petit korrigan au pays des chiffons et des paotred, puis en pleine féerie de Noël dans le supermarché du quartier du Rouillen, pour finir du côté de Kerdévot parmi les personnages de la Nativité de son retable flamand du 15e siècle :

« ... Il suivit la route qu’indiquait l'étoile qui brillait le plus fort et arriva bientôt à la chapelle de Kerdevot.

— Je crois que je touche au but, murmura-t-il dans la nuit. Deux grands boeufs blancs qui paissaient dans le pré acquiescèrent gravement en hochant la tête. Le Korrigan entra dans la chapelle, salua respectueusement les dames patronnes et vint prendre sa place dans le retable auprès de deux autres bergers.

— Bonsoir, dit-il

— Bonsoir, répondirent les deux autres. Comment tu es arrivé ici ?

—Je ne sais pas, dit le nouveau korrigan du retable, c’est une longue histoire, mais je ne suis pas certain d’avoir tout compris.

— Comme nous, dit un berger. Tu verras, on est bien ici. On a des fleurs et des fêtes. Les humains s’occupent bien de nous. Un jour, ils nous ont même amené la reine d’Angleterre pour qu’on la voie. Tu sais ce qu’elle a dit en entrant ?

— Splendid, but where is the castle ? fit le second berger en essayant de prendre l'accent british. Les trois éclatèrent de rire, mais une voix gronda au-dessus de leur tête.

— Taisez-vous les bergers, si vous nous faites repérer, on finira tous dans un musée.

— C’est qui ? souffla le korrigan.

— Lui, c’est Dieu le Père. Il habite au troisième. Il connaît bien les hommes, il a toujours peur qu’il y ait des problèmes avec eux. »

 

« — et Marie, Joseph, le petit Jésus, ils sont où ?

— Chut, firent ensemble les deux bergers. Maintenant, tu es une œuvre d’art.

— D’accord, chuchota le Korrigan de Keranguéo. Ce fut son dernier mot. »

En savoir plus sur cette belle histoire : « Le conte de Noël du Korrigan et du retable de Kerdévot »


Nota : Le prochain bulletin trimestriel Kannadig, le numéro 32, est en cours de préparation, et sera diffusé par les voies habituelles dans la première quinzaine de janvier 2016.



Sur GrandTerrier il y a actuellement en ligne 234 visiteurs et 1 abonné ~ Bremañ ez eus 234 gweladenner ha 1 koumananter war lec'hienn an ErgeVras