Blog 26.11.2016 - GrandTerrier

Blog 26.11.2016

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Image:Right.gif Les billets récents du Blog de l'actualité du GrandTerrier

[modifier] Les ouvrier(e)s d'Odet à la noce

Billet du 26.11.2016 - « Je profite de l'occasion pour vous transmettre une photo issue de la collecte pour les 100 ans des PAOTRED », Gwen Huitric.

Lors du travail de collectage de photos et témoignages organisé par Gwen et le comité de rédaction des Paotred-Dispount, une multitude de photos n'a pas eu la chance d'être publiée faute de place dans la brochure éditée en 2013, dont celle-ci datée du 22 septembre 1932. On y reconnaît des figures connues du quartier d'Odet, sur leur trente-et-un [*] et fières d'être à la fête.

Henri Le Gars, né en 1923, a identifié les personnes de cette première photo, quelques-uns étant de sa famille proche :

  • 1 Mon père, Yves Le Gars, Keranna
  • 2 Mon grand-père maternel, Grégoire Niger, Ti-Ru
  • 3 Mon oncle Jean-Marie Quéré, Stang-Venn
  • 4 Jean-Marie Brénéol, dit « la barraque »
  • 5 Mon cousin Jean-René Saliou, Stang-Venn
  • 6 Ma tante Josephe Niger, épouse J.M. Quéré
  • 7 Ma cousine Yvonne Le Gars, L'Ile-Tudy
  • 8 Mon cousin Pierre Quéré, fils J.M. et Josephe.
  • 9 Ma tante Josée Niger, épouse de Louis Niger

Le cliché a été pris et édité par le studio quimpérois «  E. Le Grand » comme l'atteste son tampon blanc. Le fondateur Etienne Le Grand (1885-1969) s'était sans doute déplacé pour le compte des Bolloré jusqu'à son lieu de naissance.

En arrière-plan, on devine le nouveau bâtiment du patronage de Keranna, inauguré le 6 septembre 1931, où se tenait le banquet des noces du fils ainé Bolloré, ce que confirment les journaux locaux : « Dans une autre salle toute proche la famille élargie du personnel de la maison, au nombre de plus de 400, se trouva rassemblée pour le banquet des noces ».

Ce fut le mariage en grande pompe [**] de René-G. Bolloré, héritier de l'entreprise papetière d'Odet, bien qu'il soit écrit dans les journaux que la cérémonie nuptiale fût dite dans la stricte « intimité ».

Grâce à une première coupure de presse du journal national « Figaro » dans sa rubrique Mariages, on apprend que le pape Pie VI a donné sa bénédiction aux jeunes mariés et que les témoins étaient 4 et les garçons et filles d'honneur 16.

  Quant à l'article signé des initiales « J.L. », avec un texte publié à l'identique dans les colonnes de « L'Union Agricole » pour les lecteurs de Scaër et du « Progrès du Finistère » pour Odet, on y trouve les infos suivantes :

Image:Square.gifImage:Spacer.jpgLa famille de la mariée, les Rivière, étaient des industriels de Nogent-sur-Marne qui doivent leur « fortune au travail acharné et consciencieux de leur chef. »
Image:Square.gifImage:Spacer.jpgIl est question des « âmes sous le coup d'un deuil récent », soit très probablement le décès en 1932 de la belle mère de René Bolloré, épouse de l'armateur nantais Gaston Thubé.
Image:Square.gifImage:Spacer.jpgParmi les ecclésiastiques présents, on remarque un ami et un parent proches : « M. le chanoine Thubé, oncle du jeune marié. À son appel avait répondu Mgr Le Gouaz, archevêque de Port-au-Prince, qui l'honore de son amitié depuis les longues années où ils vécurent à Vannes, sous le même toit épiscopal. »
Image:Square.gifImage:Spacer.jpgUne autre personnalité de la famille est mentionnée comme la « vénérable arrière-grand-mère dont on vient, dans une intimité plus discrète encore, de fêter les cent ans » : certes la grand-père Léonie Bolloré est décédée à l'âge de 101 ans en 1948, mais nous ignorons qui est cette arrière-grand-mère Bolloré-Thubé ou Rivière-Collonge née en 1831-32.
Image:Square.gifImage:Spacer.jpgLe jour du mariage un autre banquet fut organisé à Scaër-Cascadec, l'usine sœur d'Odet, pour « le personnel de Cascadec, au nombre de plus de 600 ».

Les ouvriers d'Odet et de Cascadec furent recon-naissants en offrant aux mariés de « grands bouquets offerts par le personnel de la maison et même par les marins du yacht ».
  • équipage du yacht DAHU II

En savoir plus : « 1932 - Groupes d'ouvriers d'Odet à la noce de René-Guillaume Bolloré, studio E. Le Grand » et « Un mariage en grande pompe à Odet, Figaro et journaux locaux 1932 »


[*] et [**] : cf article pour plus amples explications sur l'origine des expression "en grande pompe" et "sur leur trente et un".