Blog 27.01.2013 - GrandTerrier

Blog 27.01.2013

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Image:Right.gif Les billets récents du Blog de l'actualité du GrandTerrier

[modifier] Tudchentil chez les Gentlemen

« I can no longer delay assuring you, Sir, of all the friendship and all the esteem with which you have inspired me », Hamm, 10 Feb 1793, Louis XVIII.

Quel est le personnage historique natif d'Ergué-Gabéric qui fut en correspondance avec le roi d'Angleterre George III, le futur roi de France Louis XVIII, les papes Pie VI et Pie VII, et bien d'autres célébrités ?

Il s'agit bien sûr de Jean-François de La Marche, né au manoir de Kerfors d'une famille noble locale qui héritera aussi du château de Lezergué, dernier évêque de St-Pol-de Léon, chassé par la Révolution française et émigré à Londres où il décèdera en 1806.

Il n'était pas apprécié du pouvoir Révolutionnaire français. Chateaubriand, dans ses « Mémoires d'Outre-tombe », l'a décrit comme « l’évêque de Saint-Pol de Léon, prélat sévère et borné qui contribuait à rendre le comte d’Artois de plus en plus étranger à son siècle ».

Par contre de l'autre côté de la Manche où il s'était réfugié en 1792, on louait ses qualités spirituelles de protecteur du clergé catholique français. Nous avons retrouvé les 15 pages inédites d'une biographie parue en 1807 dans la très célèbre revue « The Gentleman's Magazine and Historical Chronicle », le tout raconté par un témoin proche de l'évêque. Ces « mémoires biographiques » apportent un témoignage de première main sur le séjour de Jean-François de La Marche en Angleterre, présente un éclairage différent des biographies éditées en France du fait des positions anglaises, et inclut des documents d'archives très intéressants.

En 1798 le duc de Portland, secrétaire d'état, lui fit passer un message en français de la part du roi George III : « Je ne puis que me persuader, Monseigneur, qu'en recevant cet acte de sa Majesté comme une preuve des sentimens dont elle veut bien distinguer vos qualités personnelles et votre rang, vous y reconnaitrez également le témoignage que sa Majesté veut bien donner de la satisfaction avec laquelle elle a vu la conduite exemplaire du Clergé commis à vos soins ».

En savoir plus : « Biographical memoirs of the Bishop of Leon, The Gentleman's Magazine 1807 »

Billet du 27.01.2013



Sur GrandTerrier il y a actuellement en ligne 258 visiteurs ~ Bremañ ez eus 258 gweladenner war lec'hienn an ErgeVras