Blog 27.04.2013 - GrandTerrier

Blog 27.04.2013

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Image:Right.gif Les billets récents du Blog de l'actualité du GrandTerrier

[modifier] Conservateurs contre républicains

« Puisse la belle et brave commune d'Ergué-Gabéric lui trouver un digne successeur ! et cela dans son intérêt comme dans celui de la Patrie et de la Religion », L'impartial du Finistère, décès de Jean Mahé, maire.

Billet du 27.04.2013
Billet du 27.04.2013

L'article de « l'Impartial du Finistère », journal catholique anti-républicain, daté du 26 août 1882, après plus de 10 ans de troisième république, nous en apprend beaucoup sur les relations tendues entre les préfets et les maires conservateurs de communes rurales.

A Ergué-Gabéric le maire décédé 4 jours auparavant, Jean Mahé, agriculteur du village de Kerdévot, y est décrit comme ne se laissant pas marcher sur les pieds, même lorsqu'il est convoqué par le préfet, le comte Léon-Paul Lagrange de Langre.

Ce dernier pensa qu'il pouvait user de son autorité : « Le haut fonctionnaire se méprenant sur l'attitude déférente de son subordonné en "jupen" (chupenn), s'imagina qu'il n'avait plus de mesure à garder ».

Face à la critique de trop favoriser les empiètement cléricaux dans ses affaires communales, le maire rétorqua : « - Oh ! Monsieur le préfet, vous pouvez être tranquille, je ne me laisserai pas plus mener par mon curé que par vous ».

Dans cet article le journaliste cite également le salaire du représentant du gouvernement républicain, à savoir 30.000 francs par an, ce montant ne pouvant que choquer les agriculteurs, journaliers et ouvriers de la commune d'Ergué-Gabéric.

D'après vous, combien était payé cette année-là un ouvrier des papeteries Bolloré ? L'écart de salaires était-il de 15 ou de 45 ?

En savoir plus : « Éloge funèbre pour le maire Jean Mahé, l'Impartial du Finistère 1882 »

Suite aux décès de Jean Mahé et d'un autre conseiller et l'organisation d'élections municipales partielles, l'édition du 27 septembre du journal « Le Finistère, journal républicain anti-catholique, appelle à un sursaut de lucidité des électeurs.

On y apprend qu'un tract en breton a été récemment distribué par les candidats conservateurs pour la défense des libertés religieuses : « une circulaire, écrite en breton, où les violences de langage et l'audace des affirmations trahit la collaboration des anciens rédacteurs du "Feiz a bréis"  ».

Le journaliste du Finistère est confiant quant au scrutin : « Tout le monde comprend à Ergué-Gabéric que deux républicains ne seront pas de trop dans le conseil pour contrôler un peu cette administration réactionnaire tant vantée, qui n'a même pas su tenir les registres de l'état-civil ».

Les deux conseillers républicains, Jean-Louis Le Roux et Louis Guyader, seront élus, mais la majorité du conseil restera conservatrice. Hervé Le Roux de Mélennec sera élu maire, et réélu jusqu'en 1906.

En savoir plus : « Appel républicain pour les élections municipales partielles, Le Finistère 1882 »



Sur GrandTerrier il y a actuellement en ligne 248 visiteurs ~ Bremañ ez eus 248 gweladenner war lec'hienn an ErgeVras