Blog 28.10.2017 - GrandTerrier

Blog 28.10.2017

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Image:Right.gif Les billets récents du Blog de l'actualité du GrandTerrier

[modifier] Belle statue et légendes de saint Alar

Billet du 28.10.2017 - Ce jeudi 26 octobre dernier c'était la fête de saint Alar/Alor. Il fut au 5e siècle le troisième évêque de Cornouaille, après saint Corentin et saint Conogan, et avait son ermitage gabéricois près du Stangala. Il dispose désormais d'une magnifique statue monumentale à Carnoët.

On sait très peu de choses de la vie de ce saint évêque dont le culte est très répandu dans le diocèse de Quimper et très populaire comme protecteur des chevaux. Saint Alar était à l'origine le saint protecteur des alevins et des alevineurs en raison de la proximité de son nom avec celui-ci, le terme « an alaer » signifiant l'alevineur en breton. Ce n'est que par la suite qu'il est devenu le saint patron des poulains, et par extension, des chevaux. Ceci sans doute, de fait que sa vie étant oubliée au Moyen Âge, il a remplacé saint Éloi.

Sous les noms d'Alar, Alor ou Alour, il est le patron des églises paroissiales de Mespaul, Garlan, Roscanvel et Saint-Éloy, Tréguennec Tréméoc, Plobannalec-Lesconil et Ergué-Armel dans le Finistère et de nombreuses chapelles lui sont dédiées. Une fontaine lui est consacrée à Ergué-Armel où un pèlerinage y est organisé et où on peut jeter des pièces pour favoriser son mariage ou l'arrivée de la pluie.

Son nom a été donné également au ruisseau, vallon et jardin botanique du Stang-Alar à Brest, ainsi qu'à la vallée de l'Odet à quelques kilomètres au nord de Quimper, les gorges du Stangala. Sur ce dernier site une légende principale lui est attachée, à savoir le saut qu'il a effectué d'un versant à l'autre alors qu'il étaient poursuivi par des brigands.

Des statues polychromes le représentent dans les églises de Pleyben, Brasparts, Locronan, Plozévet et à la chapelle St-Guénolé d'Ergué-Gabéric, près du Stangala.

Courant septembre 2017, une statue monumentale de plus de 3m50, en granit de Cleder, a été réalisée par les sculpteurs Patrice Le Guen et Jean-Philippe Drévillon sur le site de la Vallée des saints de Carnoët. Le saint est représenté martelant un fer à cheval sur une enclume de forge, la vasque contenant le feu est gravée d'une représentation de la mort ou d'un diable.

La vie du saint et galerie de photos : « Sant Alar (5e siècle) »

 
Les légendes mettant en scène saint Alar sur le site du Stangala et alentours ne manquent pas. Le bibliothécaire et mémorialiste Louis Le Guennec a beaucoup contribué à les faire connaître dans les années 1930, notamment dans la revue « Quimper et la Cornouaille » du Syndicat d'Initiative et Automobile-Club de Quimper et dans les journaux « La Dépêche de Brest » et « Le Progrès du Finistère ».

En 1984, ces histoires ont été publiées dans un recueil des contes et légendes du grand-Ergué de la Commission de Recherches Historiques d'Ergué-Gabéric avec la participation de l'illustrateur Laorz, alias Laurent Quevilly.

La première est l'exploit de saint Alar qui, dérangé par des brigands dans sa « maison de prière » près du Stangala, aurait usé de ses pouvoirs pour les neutraliser, mais « Alar fit mieux. Un bond gigantesque au-dessus de la vallée le porta sans encombre à l'autre bord ».

La fontaine de saint Alar est la deuxième légende collectée et serait située près de son ermitage « non loin de la grande papeterie Bolloré ». Et la vertu de cette fontaine est son eau qui « possède, parait-il, une singulière vertu, celle de se changer en vin, une fois tous les cent ans, pendant une heure ». En fait, si effectivement l'ermitage de saint Alar était bien en amont du Stangala, il l'est encore plus que la papeterie, car la fontaine en question et le pont Sant-Alar était sur les terres gabéricoises de Creac'h Ergué.

En savoir plus : « Les légendes du Stangala par Louis Le Guennec, Dépèche & Quimper-Cornouaille 1929-34 »


Demain 29.10 le salon de l'Histoire locale ouvre ses portes dès 13:30 au Centre Culturel de Rosporden. On y découvrira notamment le livret "Rosporden, l'histoire industrielle au XXe siècle" édité par l'association organisatrice HPPR, la toute première BD "Mémoires d'un paysan bas-breton" de Betbeder-Gonzalbo-Babonneau et les derniers livres à succès d'Annick Le Douget et de Pierrick Chuto.


Sur GrandTerrier il y a actuellement en ligne 283 visiteurs ~ Bremañ ez eus 283 gweladenner war lec'hienn an ErgeVras