CHATELLIER Paul (du) - Les époques préhistoriques et gauloises dans le Finistère - GrandTerrier

CHATELLIER Paul (du) - Les époques préhistoriques et gauloises dans le Finistère

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


Image:LivresB.jpgCatégorie : Media & Biblios  

Site : GrandTerrier

Statut de l'article : Image:Bullgreen.gif [Fignolé] § E.D.F.

CHATELIER (Paul / du), Les époques préhistoriques et gauloises dans le Finistère ; Inventaire des monuments de ce département des temps préhistoriques à la fin de l'occupation romaine, Lechevalier, -, 1889, ISBN N/A
Titre : Les époques préhistoriques et gauloises dans le Finistère ; Inventaire des monuments de ce département des temps préhistoriques à la fin de l'occupation romaine
Auteur : CHATELIER Paul / du Type : Livre/Brochure
Edition : Lechevalier Note : -
Impression : - Année : 1889
Pages : 211 Référence : ISBN N/A

[modifier] Notice bibliographique

Portrait de Paul du Chatellier, Jersey, 1884. Archives Départementales du Finistère
Portrait de Paul du Chatellier, Jersey, 1884. Archives Départementales du Finistère

Paul du Chatellier, fils de l'historien Armand Maufras du Chatellier, fut peintre de marine et archéologue. Il mena de nombreuses fouilles préhistoriques en Bretagne, rédigea une remarquable synthèse sur la préhistoire du Finistère.

Pour Ergué-Gabéric il écrit :

Menhir, à Kergonan, à 5 km au nord-est du bourg.

Cachette de fondeur composée de 12 haches à douille, enfermées dans un vase en argile découverte en 1891, dans un champ dit Parc-Keroyan, au village de Niverrot.

Tumulus de 10 mètres de diamètre et de 0m80 de haut, fouillé sur le côté est de la route allant de Quimper à Langolen, entre le 9e et le 10e km en venant de Quimper.

Au Boden, camp retranché, appelé Cos-Castel. À l'intérieur, on trouve des fragments de tuiles et de poteries romaines. Une meule a été trouvée, dans un chemin près de ce camp.

À droite de la route de Quimper à Coray (ancienne voie romaine), à 8 km 80 au delà de l'embranchement de la Croix-Rouge, restes de retranchements.

À la rencontre de deux routes, en face de l'auberge de la Croix-Rouge, on voit des tuiles à la surface du sol.

Butte artificielle de 4 mètres de haut sur 40 m de diamètre à 150 m à l'est de la chapelle de St-André dans un champ contigu au village de ce nom longeant la route de Quimper à Coray, c'est probablement une motte.



Thème de l'article : Fiche bibliographique d'un livre ou article couvrant un aspect du passé d'Ergué-Gabéric

Date de création : Janvier 2010    Dernière modification : 4.12.2010    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]