Corentin Signour, maire (1947-1953) - GrandTerrier

Corentin Signour, maire (1947-1953)

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Personnages
 Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
Image:PennBrasoùSmall.jpg
Personnage Politique


Corentin Signour
maire d'Ergué-Gabéric
Mandats 1947-1953
Profession agriculteur
Domicilié à Kermoysan
Courant politique M.R.P. (droite)
Faits marquants présidence USEG, "un oublié de la Russie"
<< précédent << Liste complète des maires >> suivant >>

Autres lectures : « Vie des quartiers 6 - Tinic Signour, OF-LQ 1987 » ¤ « 1897 - Homologation de la Société de chasse "La Saint-Guénolé" » ¤ « 1948-1956 - Fête de l'Eau, dissolution de l'USEG et création de l'AEG » ¤ 

[modifier] 1 Biographie

La famille Signour a occupé la ferme de Keranroux depuis au moins 1680. Le père du futur maire est né le 2 juin 1887 à Keranroux et prénommé Corentin (le grand-père également), il est marié avec Marie Anne Vigouroux et tient une ferme à Penhars. Il décède en 1975 et il aurait été aussi en charge d'accueillir le général De Gaulle le 7 septembre 1960 à la place d'Yves Thépot, maire du grand Quimper (information à vérifier).

Le grand père Corentin Signour, né en 1861 et marié à Marie-Anne Thomas de Penhars en 1886, avait été élu conseiller adjoint de la ville de Quimper. En 1897 il est président de la société de chasse gabéricoise « La Saint-Guénolé », et décède le 15 juillet 1898 à Keranroux. Ses initiales C.S. de donateur sont brodées sur la bannière paroissiale du Tonkin (expédition militaire de 1885).

 

Avant son élection à la mairie, Corentin (le fils), surnommé Tinic, s'installe à Ergué-Gabéric dans la ferme de Kermoysan tenue par ses beaux-parents.

Son ancêtre Jean le Signour (5e génération par rapport au grand-père) fut désigné le 12 Avril 1789 pour représenter le corps politique de la commune devant l'assemblée de la sénéchaussée de Quimper. C’était un cultivateur actif.

Informations généalogiques :

[modifier] 2 Mandat municipal

Son mandat de maire s'insère entre deux périodes du radical Jean Le Menn. En 1965 et 1971 il sera nommé 3e adjoint dans l'équipe municipale de Jean-Marie Puech.

 

Président d'honneur de l'Union Sportive d'Ergué-Gabéric (USEG) qui sera renommée en AEG en juin 1956 : « 1948-1956 - Fête de l'Eau, dissolution de l'USEG et création de l'AEG ».

Le 20 juin 1987, paraissait dans les colonnes du Ouest-France un article de Laurent Quevilly sur son parcours, « du côté de la Russie » : « Vie des quartiers 6 - Tinic Signour, OF-LQ 1987».



Thème de l'article : Biographie et histoire d'un mandat de maire

Date de création : septembre 2006    Dernière modification : 6.09.2015    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]