Croquis et peintures du manoir de Lezergué aux 19e-21e siècles - GrandTerrier

Croquis et peintures du manoir de Lezergué aux 19e-21e siècles

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Patrimoine
 Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
« Un manoir et herittages, de grands et somptueux ediffices, plusieurs hommes et sujets, ledit mannoir appellé Lesergué qui veut dire en français la Cour d'Ergué, et que de tems immémorial ses autheurs avoient justices patibulaires » (1736, ADF 32 J 70).

Quelques peintures et croquis de la bâtisse en ruine, par des artistes, des mémorialistes et même des architectes, ce depuis la fin du 19e siècle jusqu'à nos jours. À compléter bien sûr si vous en découvrez d'autres.

Les photographies du même lieu sont par contre incluses dans les articles dits « historiques ».

Autres lectures : « Présentation et historique du manoir de Lezergué » ¤ « Histoire de Lezergué et de ses occupants » ¤ « LE GUENNEC Louis - Histoire de Quimper Corentin et son canton » ¤ « Choses et gens de Basse-Bretagne, le chateau de Lezergué, l'Ouest-Eclair 1929 » ¤ « Planches de Joseph Bigot, architecte départemental et diocésain » ¤ « 1736-1740 - Défense des droits de fief, de justices et de prééminences pour Lezergué » ¤ 

[modifier] 2014 - Une aquarelle sur pastel

Technique : Tonalité de fond en aquarelle et dessin frotté au crayon pastel tendre.

Auteur / date : Anne Cognard, septembre 2014

Site Internet : (annecognard.wix.com/portfolio)

« Derrière une ferme bretonne, un énorme bâtiment d'inspiration néo-classique. À se demander comment il est arrivé là. »

Autres témoignages récents de visiteurs :

« Les enfants des écoles primaires et maternelles de la commune ont activement participé aux journées de l'environnement 2002, par la découverte du milieu naturel sous ses différents aspects. Dans ce cadre, ne pouvaient être négligés le patrimoine, la légende, la tradition et la nature. Les élèves de grandes sections et les CE2 ont ainsi pu découvrir les ruines du château de Lézergué, tandis que les CM2 se baladaient du côté de Kerdévot. Tout au long de ces différentes journées, menées de main de maître par Laurence Herveet, ces petits randonneurs ont aperçu d'étranges personnages... la princesse du château, les seigneurs de Lézergué, les lutins de Plas an Dans et Ronan le jardinier. Pour se remettre de leurs émotions, il leur a été offert, en fin de balade, un petit jus de pomme arrosant un petit goûter. »

« Au pied des ruines imposantes du vieux château, le domaine de Lézergué s’étend sur les coteaux qui longent la route de la chapelle de Kerdevot. Outre la visite des vergers et les explications sur la fabrication du cidre, l’un des trois frères Jan fait découvrir aux visiteurs une exposition importante d’outils agricoles anciens. L’exploitation existe depuis 1990, la production ayant réellement commencé en 1996, six ans ayant été nécessaires pour laisser aux pommiers le temps de pousser et de s’épanouir sur 30 hectares.

Aux cidre AOC, cidre fermier, jus de pomme et vinaigre de cidre s’ajouteront en 2007 le pommeau et lambig, actuellement en viellissement. Les frères Jan-Autret ont été médaillés et récompensés à plusieurs reprises, et participent à plusieurs concours chaque année : Concours Général de Paris, Concours de la région de Quimper, Concours à Fouesnant (Fête des Pommiers). En 2004, la Cidrerie du Château de Lézergué a obtenu la médaille d’or au Concours Général Agricole de Paris pour son cidre AOC Cornouaille et la médaille d’argent pour son cidre fermier. Des produits que l’on pourra retrouver dans les commerces traditionnels, les épiceries et épiceries fines, les boutiques de produits du terroir, en crêperie bien sûr, mais aussi dans les réseaux de grande distribution. Attention, seul le cidre AOC Cornouaille est étiqueté “Château de Lézergué”, le cidre fermier étant identifié par la mention “Les trois frères”. »

 

« Monument historique. Mme Jan-Autret a fait préparer un dossier de présentation du projet de restauration par un architecte spécialisé, Bernard Le Moën, de La Feuillée. Le document, qui esquisse les grandes lignes de la réhabilitation, est actuellement sur les bureaux de la DRAC (Affaires culturelles) mais aussi du Conseil régional et du Conseil général du Finistère. Les ruines du château de Lézergué sont inscrites au répertoire des Monuments historiques. Il va sans dire que la commune gabéricoise s'intéresse aussi au projet et que les propriétaires sont à la recherche de mécènes. Alain de Sigoyer Marie-France Jan-Autret, ses fils Guillaume et Mathieu, et Julien, le voisin, dans ce qui fut la cuisine du château. »

[modifier] 1927 - Croquis à l'encre d'un mémorialiste

Technique : dessin à l'encre de Chine

Auteur / date : Louis Le Guennec (1878-1935) [1], publié dans le l'Ouest-Eclair du 27 septembre 1929

Autres croquis publiés dans l'édition posthume de l' « Histoire de Quimper Corentin et son canton » :

Visite en 1920 :

« Visité Lezergué le 20 mai 1920. L'entrée de la large avenue est signalée par deux piliers de granit. Le château, aspecté à l'est, est une massive construction du XVIIIe siècle avec une sévère façade de pierres de taille sombres, relevée aux extrémités de deux pavillons peu saillant, que décore un fronton en arc de cercle contenant deux écussons ovales accolés dans une cartouche rocaille, genre Louis XV. Bien qu'ils aient été martelés, on distingue encore le chef et l'indication héraldique des de La Marche. La corniche saillante supporte des lucarnes de pierres arrondies. Il y a un premier étage, des mansardes et neuf fenêtres de façade, longues fenêtres aux petits carreaux dont plusieurs sont bouchées en tout ou en partie. La toiture de la partie gauche est à demi effondrée. Les salles basses sont occupées par des fermiers. Malgré sa misère, ce noble château a encore grand air, sur son tertre ombragé d'un if centenaire.  »

 

Suite de la visite :

« Visité Lezergué en octobre avec Renée. Le vestibule d'entré est vouté et dallé en pierres. Un escalier double formant un premier palier d'où une volée très hardie, formant comme un pont suspendu, va rejoindre le palier dallé du premier étage. En bas il y a plusieurs pièces décorées de boiseries à moulures et panneaux Louis XVI, d'ailleurs fort simples et dont une partie n'a jamais été peinte. Dans l'une d'elle à gauche du portail, il y a les restes d'un retable XVIIIe siècle portant des versets de l'angélus ; on dit qu'ils proviennent de Kerdévot, peut-être de la chapelle du manoir, aujourd'hui disparue. Il y a sous la maison des caves voutées. Le propriétaire nous a dit qu'il s'y trouvait un souterrain allant à Kerfors et que les pierres du vieux château de Kerfors ont servi à bâtir Lezergué. Devant le château existent les traces des anciens jardins, avec un mur de soutènement, des escaliers en arc de cercle et des terrasses symétriques. »

[modifier] 1884 - Plans et croquis de l'architecte départemental

Technique : dessin colorié et plan à l'encre de Chine

Auteur / date : Joseph Bigot (1807-1894), architecte diocésain et départemental, 1884.

 

[modifier] Annotations

  1. Louis Le Guennec (né le 4 août 1878 à Morlaix, décédé le 22 septembre 1935 à Quimper) a laissé une abondante œuvre littéraire et artistique centrée essentiellement sur la Bretagne. En 1924, il succède à Frédéric Le Guyader comme archiviste, puis comme conservateur, de la bibliothèque de Quimper, consacrant désormais une bonne partie de son temps à l'écriture et à l'inventaire des chapelles, manoirs et châteaux bretons. Il a dessiné de très nombreux châteaux, manoirs, gentilhommières, églises, chapelles, maisons, fermes, menhirs, armoiries, etc. ayant un intérêt patrimonial, y compris d'édifices désormais disparus et qui nous sont connus grâce à lui, dans le Finistère, le Morbihan et les Côtes-du-Nord (Côtes-d'Armor désormais). Il dessina aussi des portraits d'hommes, de femmes, d'enfants, de vieillards4. En tout, plusieurs milliers de dessins ont été recensés5. [Ref.↑]


Thème de l'article : Monographie d'un lieu-dit de la commune d'Ergué-Gabéric

Date de création : décembre 2014    Dernière modification : 16.03.2018    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]