DUBUISSON-AUBENAY François-Nicolas Baudot - Itinéraire de Bretagne en 1636 - GrandTerrier

DUBUISSON-AUBENAY François-Nicolas Baudot - Itinéraire de Bretagne en 1636

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


Image:LivresB.jpgCatégorie : Media & Biblios  

Site : GrandTerrier

Statut de l'article : Image:Bullgreen.gif [Fignolé] § E.D.F.

DUBUISSON-AUBENAY (François-Nicolas Baudot, sieur de), « Itinéraire de Bretagne en 1636 », dans Archives de Bretagne, Société des Bibliophiles Bretons, Nantes, 1
Titre : Itinéraire de Bretagne en 1636
Auteur : DUBUISSON-AUBENAY François-Nicolas Baudot, sieur de Type : Article
Edition : Société des Bibliophiles Bretons Publication : Archives de Bretagne
Impression : Nantes Année : 1898
Pages : 1 Référence : ISBN N/A

[modifier] Notice bibliographique

Couverture

On sait peu de choses des débuts de François-Nicolas Baudot, sieur du Buisson et d'Aubenay, si ce n'est que, venu de Normandie, il fit probablement de solides études, attestées par la qualité de son latin. Pendant vingt ou trente ans, il parcourut toute l'Europe, et notamment la Bretagne.

Dans cette édition de 1898 annotée par Léon Maitre et Paul de Berthou les environs d'Ergué-Gabéric sont traités en page 110. Outre les descriptions des cours d'eau, le Jet et l'Odet, et de la voie romaine de Carhaix à Quimper, on y trouve les mentions de «  la gentilhommière des Cleusiou » et de « la rabine de Leserqué, maison de Mr de Missirien ».

Les proposition de Dubuisson-Aubenay relatives au tracé de cette voie romaine ont été analysées par Norbert Bernard pages 86 et suivante de sa thèse sur les Chemins du Ve au XVIIe siècle à Ergué-Gabéric.

Autres lectures : « Guy Autret, seigneur de Missirien et de Lezergué (1599-1660) » ¤ « BERNARD Norbert - Chemins du Ve au XVIIe siècle à Ergué-Gabéric » ¤ « Archives du Cleuyou » ¤ 

[modifier] Edition et transcriptions

XXIV Environs de Kimper ou Kimper Corentin

Le Breton escrit cela : Quemper Chaorintin, à cause de l'église cathédrale qui a donné à la ville, comme nous dirons. Car auparavant, ce n'estoit qu'un ermitage ou lieu solitaire, comme porte la tradition, quoy qu'il y ait apparence qu'à cause de la commodité du port et du confluent de deux rivières, ce lieu ait pu estre habité par les Romains, sa situation estant vrayment romaine.

La ville, pour le présent, est bien ceinte de muraille à machecoulis, à 6 portes (dont l'une s'appelle Mertdar, porte de Mars) et d'un grand quart d'heure de chemin de tour, ayant fossé d'un costé, qui est Nord et derrière les Jésuites, quoyque peu creux, la mluraille basse, aisée à escalader, et le terrain de derrière encor commandant, au moins avantageux pour y siéger, approcher et batre ; et des autres costés ceinte d'eau, ayant à l'Est un ruisseau qui coule dans le fossé, quoy que fort petit et de peu de considération, et roule dans la rivière qui passe au Sud.

Ceste rivière, dite Audet ou Oder (Oderus Massoro, Odet en la carte d'Argentré), vient du Nort, bien avant dans les terres, du costé de Karaes.

 

Estant à quart de lieue pres de Kimper, elle reçoit une autre rivière, à soy pres égale, qui, passant le long de la gentilhommière des Cleusiou (c'est à dire, en breton : des fossés) et sous le petit pont de pierre, dit du mesme nom de Cleuziou, une archebusade au dessous, entre en la rive gauche de l'autre susdite, nommée Auder ou Oder. Ceste rivière est dite Zet ou Zé, comme autres prononcent, qui, en langue celtique, signifie palus ou mare. Elle sourt au bois taillis et buisson de Treanna en la paroisse de Eliant, district de Konkarneau, et vient aux moulins et prairies de Treanna, où tout temps elle est guayable, mais en hyver elle ne l'est plus, jusques à son confluent dans Oder.

Odet, peu en dessus dudit confluen, a un pont de pierre, à présent rompu et dit Pont Audet, au dessous d'un guay ou passage, dit Tréaudet, par lequel pont rendoit le chemin de Kimper à Keraes.

Ce chemin allant contre la rive droite d'Audet, à ceste heure, depuis Kimper jusques au Pont Audet, est abandonné, à cause de la rupture du pont, et dit qu'il estoit plein de trous et fort mauvais.

On va, à présent, contre la rive gauche d'Audzt, passez Zet au pont de Cleuziou, et on ne pass plus Audet ; ains, passé Zet, on raproche à la portée du pistolet la rive gauche d'Audet, et droit, en quelques lieux pierroté, avec beaucoup de marques de voye romaine. Il entre dans les clos et parcs de hayes qui sont gaigné sur luy, puis ressort et continue ainsy, une grande demi lieue, jusques aux clos du commencement de la rabine de Lesergué, maison de Mr de Missirien [1] qui, conformément à ce que m'a dit le sr du Rubien, gentihomme curieux de vers Karaes, tient que ce chemin est très antique et qu'il en a leu, dans un vieil manuscript, qu'un royne demeurant à Keraes l'avait fait faire, pour aller à Kimper et à la mer.

[modifier] Annotations

  1. Guy Autret, seigneur de Missirien et de Lezergué, en Ergué-Gabéric, érudit et généalogiste breton, rééditeur, en 1659, de la « Vie des Saints de Bretagne » d'A. Le Grand, et mort en 1660. V. « Biographie bret. » de Levot ; - « Bio-bibliogr. bret. », de M. R. Kerviler, art. Autret. [Ref.↑]


Thème de l'article : Fiche bibliographique d'un livre ou article couvrant un aspect du passé d'Ergué-Gabéric

Date de création : Novembre 2009    Dernière modification : 13.12.2014    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]