Fermeture de l'usine d'Odet, OF-LQ 1983 - GrandTerrier

Fermeture de l'usine d'Odet, OF-LQ 1983

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Mémoires 
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [développé]

Image:MémoiresK.jpg
En avril et juillet 1983, paraissaient dans les colonnes du Ouest-France des articles signés Laurent Quevilly pour évoquer la fermeture de la «papetière d'en bas». Dans les pages Bretagne, un billet est également publié par le journaliste. L'histoire de cette manufacture est évoquée, mais aussi la situation de groupe qui mise sur une diversification de la production, sans oublier les difficultés de reclassement des 80 ouvriers et employés.

« La vieille dame d'Odet »



On les aimait bien roulées



Sommaire

L'emblème du papier O.C.B. version 1983
L'emblème du papier O.C.B. version 1983

[modifier] 1 O.C.B. bien roulées

[modifier] 2 Clef sous le paillasson

Assurément aujourd'hui c'est un jour sans du côté de Lestonan. Un dernier coup de chiffon sur les meubles et la vieille dame des bords de l'Odet fermera ce soir ses volets. Cent soixante-et-un printemps, un âge pour prétendre à la retraite, pas vrai ?

Et pourtant il en est encore qui soutiennent qu'elle a toujours bon pied bon oeil la papetière d'en bas. Sûrement de ceux qui, laissant derrière eux des machines à leurs yeux performantes, devront désormais, au prix d'indéniables sacrifices, faire la route tous les jours jusqu'à Scaër. Mais ça, c'est une autre histoire. Et c'est aussi toute une histoire ...

L'homme qui posa un jour de 1821 la première pierre de l'édifice s'appelait Nicolas Le Marié. On ignore si paradoxalement il était célibataire, mais toujours est-il que c'est son neveu qui 40 ans plus tard prendra la direction de la manufacture de papier à cylindre. Le règne des René Bolloré successifs vient de débuter.

Le troisième du nom n'a que 19 ans lorsqu'il succède à son père. Le jeune P.D.G., comme on ne disait pas encore à l'époque, va immédiatement introduire de nouvelles méthodes de gestion. En 1911 il fera construire bureaux et laboratoires et aussi ce château qui prouve alors si besoin est que le papier est une affaire qui marche. Tous ces investissements vont effectivement s'avérer payants et se traduiront notamment par un développement des exportations vers l'Angleterre, l'Amérique et pourquoi pas les Indes ...

les premiers essais de fabrication de papier condensateur sont tentés à Cascadec, prémices d'une salutaire mutation technologique. En 1939, c'est la débâcle, c'est aussi la carence en matière première. On ferme.

1947 verra la production reprendre de plus belle et nous atteignons le tourniquet des années 1960. Le petit bonhomme du papier O.C.B. s'en roule une dernière pour la route et tire son chapeau. Bolloré passe la main à Mauduit pour se consacrer désormais exclusivement au condensateur dont le marché s'est considérablement développé. Mais déjà celui-ci se voit dépassé par une nouvelle technologie : celle du film polypropylène. Une fois encore, Bolloré ne ratera pas le coche. En 1970 s'est élevée la

S.A.F.I.D.I.E.P qui va rapidement s'avérer le leader mondial de sa spécialité en faisant la nique à ses principaux concurrents japonais et allemands.

Aujourd'hui Bolloré

Avec un avenir qu'il situe encore devant lui, aujourd'hui, Bolloré c'est un peu plus de 800 employés produisant par an 4500 tonnes de papier condensateur à Odet et Cascadec et 3500 tonnes de film polypropylène à la S.A.F.I.D.I.E.P. La papeterie de Troyes est reduite à une dizaine d'empyés travaillant la pâte. Deux succursales aux U.S.A. de 15 personnes chacune, la Bolloré Incorporating. Un siège social à Paris.

80% de la production est destiné à l'exportation, principalement vers les U.S.A. (25% du chiffre d'affaires) et les pays de l'Est pour ne pas faire de jaloux (20%).

Aujourd'hui, Bolloré c'est un chiffre global annuel de l'ordre de 300 millions de francs et un programme d'investissement de 40 millions allant dans le sens d'une diversification de la production.

Le papier condensateur (90 millions du chiffre d'affaire) est en effet appelé à rétrécir. Alors on plaque sur le film (100 millions) que Bolloré métallise lui-même et sur la fibre longue (60 millions) qui vous donne le sachet à thé, le papier boyau de charcuterie, le papier filtre à cigarette très poreux.

Et puis Bolloré aujourd'hui, c'est aussi Odet qui ferme.

Laurent QUÉVILLY
L'essor

Malgré les affres de la Grande Guerre, on efface tout et on recommence. Les bâtiments initiaux sont détruits pour faire place à de nouveaux ateliers. Ceux-là mêmes qui ferment aujourd'hui. C'est aussi à cette époque que sont édifiées la cité industrielle de Keranna et surtout l'usine de Cascadec, près de Scaër, alors que la famille vient d'acquérir les Papeteries de Champagne à Troyes.

L'entre-deux guerres va voir la prospérité prospérer, les patrons patronner, les travailleurs travailler. Ça construit dur du côté de Stang Ven, de Lestonan et d'Odet. Ainsi la vie va. Dure souvent, gaie parfois. Les fastes du centenaire de 1922 restent encore en mémoire.

La mue

Tout repose encore sur le papier à cigarette et si vous les aimez bien roulées, c'est ici qu'il faut s'adresser. Mais peu avant la drôle de guerre,

La vieille papeterie d'Odet. Une fermeture qui heureusement ne revêt pas le caractère dramatique d'un dépôt de bilan. Les quelques 80 employés sont tous reclassés mais il n'en demeure pas moins que des problèmes d'adaptation se poseront dès la rentrée des ouvriers mutés à Scaër alors que certains s'interrogent sur l'opportunité de faire taire des machines jugées performantes ...
La vieille papeterie d'Odet. Une fermeture qui heureusement ne revêt pas le caractère dramatique d'un dépôt de bilan. Les quelques 80 employés sont tous reclassés mais il n'en demeure pas moins que des problèmes d'adaptation se poseront dès la rentrée des ouvriers mutés à Scaër alors que certains s'interrogent sur l'opportunité de faire taire des machines jugées performantes ...

Coupure de presse :

[modifier] 3 Bout de rouleau

[modifier] 4 Carnet de commandes



Thème de l'article : Mémoires de nos anciens gabéricois.

Date de création : Septembre 2007    Dernière modification : 1.03.2018    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]