Festival de gymnastique des Paotred-Dispount, Le Progrès du Finistère 1922 - GrandTerrier

Festival de gymnastique des Paotred-Dispount, Le Progrès du Finistère 1922

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Gazettes
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.

Autres lectures :« Les Paotred-Dispount depuis 1913 : archives, photos, témoignages » ¤ 

[modifier] 1 Présentation

Lors de l'enquête préfectorale et ministérielle pour l'obtention du statut de Société de préparation militaire, l'article ci-dessous du 12 août 1922 dans le Progrès du Finistère servit de pièce pour l'enquête de moralité sur les Paotred-Dispount [1].

 

C'est l'abbé Louis Le Gall [2] qui dirige et organise ce festival. Les qualités sportives des Paotred y sont remarqués : « nous avons admiré leur groupe solide, bien entrainé, qui, sous l'habile direction de M. Gourmelen, professeur de gymnastique, et plusieurs moniteurs à la compétence et au dévouement reconnus, est arrivé en peu de temps à des progrès vraiment surprenants ».

[modifier] 2 Transcriptions

Ergué-Gabéric - Festival de gymnastique.

Dimanche dernier, 6 août, M. l'abbé Le Gall, directeur des Paotred Dispount, avait convoqué, pour un festival, les sociétés de la région affiliée à la F.S.G.P.F. Avec empressement accoururent les Jongleurs de Notre-Dame et l'Avant-Garde de Quimperlé, l'Étoile sportive Rospordinoise, la Jeanne d'Arc de Pont-l'Abbé, la Phalange S-Joseph de Combrit, la Jeanne d'Arc et la Phalange d'Arvor de Quimper. En tout neuf sociétés dont le bel ensemble dans les défilés ou dans les exercices réjouirent les yeux des nombreux spectateurs accourus des quatre coins de la commune et des communes environnantes. Les sociétés rivalisèrent d'entrain et de souplesse, et se dépensèrent à qui mieux mieux pour donner à la fête le bel éclat qu'elle comportait. Les Paotred Dispount se devaient d'apporter là tout leur savoir-faire, et nous avons admiré leur groupe solide, bien entrainé, qui, sous l'habile direction de M. Gourmelen, professeur de gymnastique, et plusieurs moniteurs à la compétence et au dévouement reconnus, est arrivé en peu de temps à des progrès vraiment surprenants. Signalons encore la Jeanne d'Arc de Pont-l'Abbé, qui mérite l'admiration pour son activité autant que pour ses progrès rapides. Toutes les sociétés seraient d'ailleurs à signaler pour quelques points, mais surtout pour le travail intense qu'elles fournissent et pour le bel effort qu'elles apportent à la cause de l'éducation physique. Nous avons été heureux de voir que Monsieur le Maire d'Ergué comprend le service rendu par tant de dévouements à cette jeunesse, puisqu'il a bien voulu honorer de sa présence tous nos ébats. M. le chanoine Le Roy, recteur Œuvres, était là pour rappeler aux jeunes gens qu'ils doivent devenir forts pour être capables de mieux faire leurs dessins et de mieux faire le bien.

Belle et bonne journée que nous devons au directeur et au président des Paotred Dispount, à des bienfaiteurs généreux qui ne calculent jamais avec leurs amis et à la parfaite union qui existe entre nos sociétés affiliées à la F.G.S.P.F. Cette union éclatera encore dimanche prochain, à Pont-l'Abbé, où se retrouveront 1.100 gymnastes de notre Fédération.

 

Dossier d'agrément :

[modifier] 3 Coupure de presse

 

[modifier] 4 Annotations

  1. Cf article GrandTerrier : « 1921-1924 - Agrément de la société des Paotred-Dispount par le Ministère de la Guerre ». [Ref.↑]
  2. L'abbé Louis Le Gall fut vicaire à Ergué-Gabéric de 1913 à 1927. [Ref.↑]


Thème de l'article : Reportages, revues de presse

Date de création : Novembre 2009    Dernière modification : 29.06.2014    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]    Source : Progres du Finistère 1922