Grand concours de tir à Ergué-Gabéric, Le Finistère 1895 - GrandTerrier

Grand concours de tir à Ergué-Gabéric, Le Finistère 1895

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Gazettes
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.

Un grand concours de tir organisé par un agriculteur gabéricois et un classement des meilleurs tireurs de Brest, Quimper, Penhars, Guengat et de la commune organisatrice.

Autres lectures : « François Bothorel, instituteur de 1890 à 1895 » ¤ « Un grand mariage breton à Squividan, Le Petit Journal et Finistère 1892 » ¤ « Louis Guyader (1842-1920) de Squividan, agriculteur républicain » ¤ « 1897 - Homologation de la Société de chasse "La Saint-Guénolé" » ¤ « Espace "Les Instits" » ¤ 

[modifier] 1 Présentation

Cet article publié le 27 juillet 1895 dans le journal républicain « Le Finistère » [1] rend compte d'un concours de tir organisé par un dénommé Feunteun à Ergué-Gabéric, sans doute dans son exploitation agricole. Il est probable que ce soit Alain Feuteun, le conservateur agriculteur à Congallic, mais il y a, en 1895, d'autres agriculteurs dénommés Feunteun qui pourraient être chasseurs et/ou fanas de tirs.

Les deux lauréats gabéricois de ce concours sont  :

  • Le Roux, 24 points, médaillé au niveau national (2e médaille). Il s'agit de Pierre Le Roux, agriculteur à Kernaon, candidat républicain aux élections municipales.
  • Bothorel, 23 points, diplôme national. C'est l'instituteur François Bothorel, directeur de l'école communale des garçons du bourg, qui en septembre 1895 est muté à Commona avec son épouse.
 

On retrouve parmi les lauréats ayant obtenu le maximum de points (25) les frères Auguste et Jean-Louis Chuto, le premier étant "candidat-maire" de Penhars, et le second domicilié à St-Alouarn en Guenguat. Les deux frères seront aussi, pour cette année 1895, médaillés par la Société nationale de tir des communes de France et d'Algérie (Union agricole, 07.1896). Pour Penhars, Hervé Pennanec'h, beau-frère d'Auguste Chuto, fait 24 points, et sa médaille a été retrouvée par son arrière petite-fille :

[modifier] 2 Coupures de presse

Transcription :

Ergué-Gabéric

Le grand concours de tir organisé par M. Feunteun, avait attiré, dimanche dernier, bien plus d'amateurs que le premier jour ; aussi les prix ont été disputés avec acharnement.

Voici le résultat :

1° Le Floch, de Brest, 25 points ; 2° Le Bihan, de Quimper, 25 points ; 3° Chuto (Jean-Louis), de Guengat ; 4° Chuto (A.), de Penhars, 25 points ; 5° Le Floch, de Quimper, 25 points ; 6° Le Roux, d'Ergué-Gabéric, 24 points ; 7° Cotten, de Quimper, 24 points ; 8° Pennanéac'h, de Penhars, 24 points ; 9° Bothorel, d'Ergué-Gabéric, 23 points ; 10° Le Gall, de Quimper, 23 points.

 
Le Finistère, 27.07.1895
Le Finistère, 27.07.1895


[modifier] 3 Annotations

  1. Le Finistère : journal politique républicain fondé en 1872 par Louis Hémon, bi-hebdomadaire, puis hebdomadaire avec quelques articles en breton. Louis Hémon est un homme politique français né le 21 février 1844 à Quimper (Finistère) et décédé le 4 mars 1914 à Paris. Fils d'un professeur du collège de Quimper, il devient avocat et se lance dans la politique. Battu aux élections de 1871, il est élu député républicain du Finistère, dans l'arrondissement de Quimper, en 1876. Il est constamment réélu, sauf en 1885, où le scrutin de liste lui est fatal, la liste républicaine n'ayant eu aucun élu dans le Finistère. En 1912, il est élu sénateur et meurt en fonctions en 1914. [Ref.↑]


Thème de l'article : Coupures de presse relatant l'histoire et la mémoire d'Ergué-Gabéric

Date de création : Avril 2015    Dernière modification : 20.05.2016    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]