Hervé Le Roux, maire (1882-1906) - GrandTerrier

Hervé Le Roux, maire (1882-1906)

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Personnages
 Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
Image:PennBrasoùSmall.jpg
Personnage Politique


Hervé Le Roux
maire d'Ergué-Gabéric
Mandats 1882-1906
Profession agriculteur
Domicilié à Mélennec
Courant politique conservateur
Faits marquants 7 élections municipales, école des garçons au Bourg
<< précédent << Liste complète des maires >> suivant >>
Autres lectures : « Louis Guyader (1842-1920) de Squividan, agriculteur républicain » ¤ « 1883-1885 Construction de l'école des garçons au Bourg » ¤ « 1902 - Documents sur la fermeture de l'école Notre-Dame de Kerdévot » ¤ « Ur trakt evit votadegoù e 1883-84 » ¤ « Les élections municipales annulées par le Conseil d'Etat, journaux finistériens 1893 » ¤ « 1900 - Demande préfectorale de déclassement du recteur par trois républicains » ¤ 

[modifier] 1 Biographie

Hervé Jean Le Roux est né le 9 février 1846 à Melennec en Ergué-Gabéric. Il est cultivateur à Mélennec. Le 30 avril 1872 il se marie avec Marie Catherine Laurent avec qui il aura 10 enfants. Il décède le 27 juillet 1906.

Sa grand-mère Marie-Catherine Lizien était la fille d'Hervé Lizien, agriculteur à Mélennec et notable de la commune avant et pendant la Révolution.

Arbres généalogiques : Geneanet Herve29 ; Geneanet Chauveur ; Geneanet Nlegrand

 

[modifier] 2 Mandat municipal

Est élu adjoint au 2e tour lors de l'élection en 1881 de Jean Mahé en tant que maire, avant de remplacer en 1882 ce dernier à son décès.

En 1892, sa liste aux élections municipales est baptisée « Réactionnaire », par opposition aux listes « Républicaines » ou « Opportunistes ».

Il détient le record de longévité en tant que maire de la commune, soit 25 ans de 1882 à 1906. En 1893 il obtient 60% des voix exprimées, et 64% en 1904 pour son dernier mandat.

 

En 1883 le projet de construction de l'école communale des garçons au Bourg est entamé : « 1883-1885 Construction de l'école des garçons au Bourg » ¤ 

En 1902 il doit accepter la fermeture de l'école privée tenue par les sœurs blanches de la congrégation des Filles du St-Esprit et est le dépositaire officiel des clefs de l'établissement pendant la période d'apposition des scellés  :« 1902 - Documents sur la fermeture de l'école Notre-Dame de Kerdévot » ¤ 

[modifier] 3 Résultats des élections

[modifier] 3.1 Elections du maire et adjoints

  • Le 22 octobre 1882 élection du maire et d'un adjoint = Maire : Hervé Le Roux (11 voix, élu), Jean-Louis Le Roux (5). Adjoint = René Riou (10 voix, élu), Alain Feunteun de Gongallic (6).
  • Le 18 mai 1884 élection du maire et d'un adjoint : Maire : Hervé Le Roux (16 voix, élu). Adjoint : René Riou (14 voix, élu), Hervé Le Corre (1), René Bolloré (1).
  • Le 20 mai 1888 élection du maire et de deux adjoints = Maire : Hervé Le Roux (19 voix, élu), René Riou (1), blanc (1). Premier adjoint : René Riou (19 voix, élu), René Le Roux (1), blanc (1). Deuxième adjoint, premier tour : Yves Mahé (10), René Bolloré (6), Hervé Le Corre (2), René Le Roux (1), Corentin Signour (1), Jean-Louis Huitric (1). Deuxième adjoint, deuxième tour : Yves Mahé (16 voix, élu), René Le Roux (2), Hervé Le Corre (2), Jean Yaouanc (1).
  • Le 15 mai 1892 élection du maire et de deux adjoints : Hervé Le Roux (20 voix, élu), René Riou (1). Premier adjoint : René Riou (19 voix, élu), Louis Le Roux (2). Deuxième adjoint, premier tour : Yves Mahé (9), Hervé Le Goff (9), Louis Le Roux (3). Deuxième adjoint, deuxième tour : Yves Mahé (10), Hervé Le Goff (9), Louis Le Roux (2). Deuxième adjoint, troisième tour : Yves Mahé (11 voix, élu), Hervé Le Goff (8), Louis Le Roux (2).
  • Le 17 mai 1896 élection du maire et de deux adjoints = Maire : Hervé Le Roux (19 voix, élu), René Riou (1). Premier adjoint : René Riou (19 voix, élu), Louis Le Roux (1). Deuxième adjoint : Yves Mahé (18 voix, élu), Louis Le Roux (1), Louis Bacon (1).
  • Le 20 mai 1900 élection du maire et de deux adjoints = Maire : Hervé Le Roux (19 voix, élu), René Riou (1). Premier adjoint : René Riou (17 voix, élu), Jean-Marie Laurent (1), Louis Bacon (1). Deuxième adjoint : Louis Le Roux (14 voix, élu), Jean-Louis Laurent (3), Hervé Le Goff (2), Louis Dormic (1).
  • Le 15 mai 1904 élection du maire et de deux adjoints = Maire : Le Roux Hervé (19 voix, élu), René Riou (1). Premier adjoint : René Riou (15 voix, élu), Le Roux Louis (5). Deuxième adjoint : Le Roux Louis (19 voix, élu), Mathias Feunteun (1).

[modifier] 3.2 Conseils de 1882 à 1904

  • En 1882 le même conseil que celui de 1881, hormis Jean Mahé le maire et Jean-Huitric, tous deux décédés, et l'arrivée de deux nouveaux conseillers municipaux : Jean-Louis Le Roux et Louis Guyader.
  • En 1884 16 conseillers : Hervé Le Roux (maire), Alain Kernévez, Jean Péron, René Riou (adjoint), Jean Yaouanc, Louis Bacon, Jean Le Berre, Jean-Louis Laurent, Hervé Le Corre, Jean Le Grand, François Nédélec, Michel Meur, René Bolloré, Hervé Huitric, Bernard Lasseau, Mathias Poher.
  • En 1888 21 conseillers : Hervé Le Roux (maire), René Riou (1er adjoint), Corentin Signour, Alain Kernévez, René Le Roux, Jean Le Berre, Jean-Louis Huitric, Jean Yaouanc, Hervé Huitric, Bernard Lasseau, René Bolloré, Jean-Louis Laurent, Hervé Le Corre, Jean Péron, François Nédelec, Jean Le Grand, Etienne Le Dréau, Yves Mahé (2e adjoint), Louis Bacon, Louis Balès, René Lozac'h.
  • En mai 1892 21 conseillers "Réactionnaires" : Le Roux Hervé (maire), René Lozac'h, Louis Le Roux, René Bolloré, Louis Rannou, Laurent Kergourlay, René Riou, Hervé Le Corre, François Nédelec, Hervé Huitric, François Le Dréau, Louis Bacon, Hervé Le Goff, Mathias Feunteun, Yves Le Tirant, Jean Briand, Jean-Marie Laurent, Jean Péron, Jean Le Grand, Louis Quelven, Yves Mahé.
 
  • En juin 1893, nouvelles élections suite à protestation et annulation par le Conseil d’État :
  • En 1896 21 conseillers : Hervé Le Roux (maire), Louis Le Roux, Hervé Le Corre, René Riou (1er adjoint), Louis Bacon, Louis Dornic, Jean-Marie Laurent, Mathias Feunteun, Laurent Kergourlay, Louis Tanguy, Yves Mahé (2e adjoint), Joseph Bacon, Yves Le Tirant, Louis Rannou, Hervé Huitric, Louis Quelven, René Bolloré, Jean Briand, René Lozac'h, Jean Bronnec, Jean Le Grand.
  • En 1900 21 conseillers : Hervé Le Roux (maire), Louis Le Roux (2e adjoint), Jean-Louis Laurent, Henri Le Corre, Mathias Feunteun, Yves Salaun, Louis Bacon, René Lozac'h, Joseph Bacon, Louis Dornic, Louis Quelven, Jean Briand, René Bolloré, Jean Le Grand, Joseph Le Dé, Laurent Kergourlay, Hervé Le Goff, Hervé Huitric, Louis Rannou, René Riou, Yvon Le Tirant.
  • En 1904 21 conseillers : Louis Le Roux (2e adjoint), Hervé Le Roux (maire), René Riou (1e adjoint), Jean-Marie Laurent, Mathias Feunteun, Louis Bacon, Louis Quelven, Hervé Le Corre, rené Lozac'h, Joseph Le Dé, Hervé Le Goff, Laurent Kergourlay, René Feunteun, Joseph Bacon, Yvon Le Tirant, Louis Rannou, Jean Briand, Jean Le Berre, Yves Salaun, François Guillou, René Bolloré.
Article sur l'élection de 1904 : « Elections municipales du 1er mai 1904, L'Action Libérale de Quimper et autres journaux » ¤ 

[modifier] 3.3 Liste d'opposition

En 1883-84 un tract en breton circule, signé "Yann ar Peoc'h" pour stigmatiser la liste de Louis Guyader, dit Louis Skividan : « Ur trakt evit votadegoù e 1883-84 » ¤ 

En 1893, annulation en pourvoi au Conseil d’État des élections de 1892 pour ingérence du vicaire Antoine Favé qui fit un sermon pro-conservateur le dimanche précédant le scrutin : « Les élections municipales annulées par le Conseil d'Etat, journaux finistériens 1893 » ¤ 

Voir également la lettre de demande d'arrêt des traitements du recteur en 1900, signée par Louis Guyader, Jean-Louis Le Roux et Pierre Le Roux, et adressée au préfet : « 1900 - Demande préfectorale de déclassement du recteur par trois républicains » ¤ .



Thème de l'article : Biographie et histoire d'un mandat de maire

Date de création : septembre 2006    Dernière modification : 12.04.2014    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]