Inventaires des Archives de Loire-Atlantique - GrandTerrier

Inventaires des Archives de Loire-Atlantique

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search

Sommaire


Les références de documents ci-dessous sont extraites de l'inventaire des archives de Loire-Atlantique série B, et concernent la commune d'Ergué-Gabéric.

Autres lectures : « Inventaires Archives du Finistère » ¤ « Archives départementales du Finistère » ¤ 

[modifier] 1 Inventaire de la liasse B2012, 1454-1777

B 20I2. (Liasse.) — 41 pièces, parchemin; 17 pièces, papier.
  • 1454-1777-- Paroisse d'Ergué-Gabéric,
  • Aveux et dénombrements de terres , de fiefs , de rentes , de maisons, de châteaux, de droits réels et honorifiques tenus noblement du Duc et du Roi, dans le ressort de la sénéchaussée de Quimper, sous les dénominations suivantes : le manoir de Griffonnés, tenu à titre de domaine congéable à l'usement de Cornouailles et possédé par Riou de Lesmaës (1475) ; P. et C. du Parc, père et fils (1516) ; C. Omnés, douairière du Drevers (1602); Charles de Grassy (1637); Françoise de Grassy (1685); les héritiers de P. Lesparler, seigneur de Coëtcaris et de Tréguier (1730) ; Marie-Anne de Marigo, veuve de Lesparler, qui déclare aussi les Iieux de Kerbéren, Kernous, Guillenec et le moulin à eau de Griffonés (1752) ; le manoir de Kerangoan, par, Jean de Lierimerch, chevalier, et Amice de Kergorlay , sa femme (1454) ; J.Tréziguidv, seigneur des Salles (1458) ;
  • le manoir de Kermelin possédé, par H. Kernivinen, écuyer (1458) ; Jean de Penmorvan, époux (le Catherine de Kerrnivinen, fille précédent (1482); Bertrand (le Penmorvan, frére et héritier (1510) ; — les manoirs de Kerfors et de Parcalan, par Canenet Kerfors (1488) ; Isabelle de Lesmaës et Charles Kerfors (1493) ; Pierre de Kerfors (1539) ; Yves de La Marche (1617); René de La Marche (1687) ; François de la M. (1730) ; ces deux derniers ajoutent à leur hommage le manoir de Kerousoul ; — le manoir (le Kergamon, par .Jean Kersulgar (1500) ; Marie Billoart, veuve de François de Kersulgar (1682) ; Joseph de Derval, seigneur de Kerminaouét (1777) ;
  • le manoir de Kerjestin, par Jean du Fou, écuyer, seigneur de Rustéphan (1460) ; autre Jean du Fou (1503);
  • le manoir de Kernaou, par Henry Kersulgar (1475); René de Kersulgar (1618) ; — la terre et le manoir de Cnechcongar ou Créongar, par Jean de Bennerven (1464) ; Jeanne du Rible, sa veuve (1483) ; .Jean de Bennerven, leur fils (1495) ; Jean de Bennerven, écuyer (1540) ; Guymarch de Treanna (1573) ; H. Credou (1760) ; François de La Marche, comme tuteur des enfants de son mariage avec Françoise de Bourigan, lequel déclare en outre les manoirs de Kerfrez et de Kerancannés, même paroisse, et celui de Keresdrec, paroisse de Tréoultré (1774).

Les lieux cités avec leur nom actuel : Manoir de Griffones : [1], Kerberan, Kernous ?, Quellenec : [2], Manoir de Kerangoant, Kermelin ?, Manoir de Kerfors, Manoir de Kerousoul, Manoir de Kergamon, Manoir de Kerjestin, Manoir de Kernaou : [3], Manoir de Cnechcongar(Penervan): [4], Manoir de Kerfrez : [5], Manoir de Kerancannés;Kerancamus ?

[modifier] 2 Inventaire de la liasse B2013, 1441-1783

« B2013. (Liasse.)
  • 69 pièces , parchemin ; 16 pièces papier.
  • 1441-1783. Paroisse d'Ergué-Gabéric.
  • Aveux et dénombrements de terres, de fiefs, de rentes, de convenants, de maisons, de châteaux, de droits réels et honorifiques, tenus noblement et roturièrement du Duc et du Roi, dans le ressort de la sénéchaussée de Quimper, sous les dénominations suivantes : le manoir de Lesergué, possédé par Charles de Coettanezre, écuyer, seigneur des Salles (1540); Marie de Coattanezre, femme de J. Autret (1550) ; G. Autret, seigneur de Missirien, et Blanche de Loheac, sa femme, lesquels déclarent en outre les manoirs de Quillihuec, de Gongallic alias Goffgallic, du bourg d'Ergué¬Gabéric, de Bossinsic, de Kerstrat et de Créachgongar, tous exploités à domaine congéable ou à simple fertile (1634 et 1652) ; Guy de Charmoy, fils de Sylvestre, et de Marguerite Autret, dont l'aveu comprend, outre Lesergué, Kernaon, Gongallic, Quillihuec et Bossinsic (1686) ;
  • le manoir de Penanrun, par .1. Provost (1456) ; les enfants de Marie Coznoual (1617) ; G. Geslin (1752) ; —le manoir de Quelihuezec, par Guillaume du Comboult, écuyer (1544) ; —aveu pour les biens de la succession d’Alain du Parc, seigneur de la Roche-Jagu, situés en Ergué-Gabéric, présenté par Roullant Païen, chevalier, seigneur du Grand-Bois et de la Roche-Jagu (1441);
  • autres aveux pour les terres nobles ou roturières, des convenants, moulins, des rentes, situés aux villages de Botpodern, Bossinzic, Stang-Bihan, Rubernard, Tréodet, Poulduic, Le Melennec, Quenech-Ergué, etc., par les familles de Coëtbily, du Parc, de Kerraoul, de Lanros, du Plessis, Autret, de Quenquis, Penmorvan, de Kerloaguen, Ansquer, de Kersulguar, du Coëdic, de Lopriac, etc. »

Les lieux cités avec leur nom actuel : *Manoir de Guilly-Huec, Gongallic, Bossuzic, Kerstrat, Creac’h-Congar : [6], Manoir de Lézergué, Kernaon : [7], Manoir de Pennarun : [8], Manoir de Guilly-Huec, Boden Stanc-Bihan, Rubernard, Tréodet: [9], Poulduic : [10], le Melennec: [11], Stang-Bihan, Quenec’h-Ergué

[modifier] 3 Inventaire de Norbert Bernard

Référence : « BERNARD Norbert - Chemins du Ve au XVIIe siècle à Ergué-Gabéric » :



Thème de l'article : Etude de documents anciens.

Date de création : Novembre 2006    Dernière modification : 27.07.2015    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]