Kermesses à Odet et au Cleuyou en 1958-59, vidéo d'Alain Quelven - GrandTerrier

Kermesses à Odet et au Cleuyou en 1958-59, vidéo d'Alain Quelven

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : AudioVisuel
Rubrique : Video
Encyclopédie : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [2 - à enrichir]

Une vidéo couleurs de 15 minutes filmée en 1959-60 par Alain Quelven où on voit de nombreux gabéricois participer en famille aux kermesses paroissiales au patronage de Keranna ou dans le parc du manoir du Cleuyou.

Film numéroté 14154 dans la collection des films amateurs de la Cinémathèque de Bretagne à Brest.

Autres lectures : « Foot à Keranna, critérium cycliste de Stang-Venn en 1959-60, vidéo d'Alain Quelven » ¤ « Sortie de la classe 32 en 1962 pour leurs 50 ans, vidéo d'Alain Quelven » ¤ « Matchs de foot des Paotred à l'extérieur et à Keranna en 1958, vidéo d'Alain Quelven » ¤ « QUELVEN Alain - La liberté s'appelait Ergué-Gabéric » ¤ « Ecoles privées Saint-Joseph et Sainte-Marie de Lestonan » ¤ « Jean Corre, vicaire à Odet (1955-1960) » ¤ « Pierre Pennarun, recteur (1956-1969) » ¤ « Jean-Marie Puech, maire (1959-1977) » ¤ 

Présentation

Alain Quelven (1912-1984) est natif de Garsalec en Ergué-Gabéric, sa famille s'étant ensuite installée à Keranguéo. Pendant la guerre 1939-45 il est déporté en Allemagne et en Autriche d'où il s'évade quatre fois. Travaillant comme comptable à la papeterie Bolloré d'Odet avant et après guerre, il connaît bien les milieux sportifs et associatifs du quartier de Lestonan. Dès 1956, il se lance dans le cinéma amateur, fixant sur la pellicule la vie de sa commune.

Voici ci-après le chrono du film des kermesses de 1958-59 selon le compteur précis défilant en bas d'écran sur la vidéo visualisable ci-dessous en section "Le Film" :

1.Image:Space.jpg00:00Image:Space.jpgàImage:Space.jpg07:38Image:Space.jpg: Kermesse sur le terrain de foot de Keranna.

2.Image:Space.jpg07:38Image:Space.jpgàImage:Space.jpg07:59Image:Space.jpg: Le bief du Jet alimentant le moulin du Cleuyou.

3.Image:Space.jpg07:59Image:Space.jpgàImage:Space.jpg11:38Image:Space.jpg: Arrivée à la grande kermesse du Cleuyou.

4.Image:Space.jpg11:38Image:Space.jpgàImage:Space.jpg15:32Image:Space.jpg: Kermesse dans le parc du Cleuyou.

Voici comment le film est décrit dans le catalogue de la cinémathèque : « La foule endimanchée, quelques bigoudènes en coiffe et curés se pressent autour des différentes attractions. Loterie, jeu de casse-boites, différents stands, vendeuse de fraises (plan furtif), pêche à la ligne, tir à la corde, un électrophone est à gagner, tir au fusil, une jeune femme s'essaie au tir, prêtre, un curé joue du cor. Le réalisateur se plaît à filmer les visages souriants et heureux mais les plans, souvent furtifs, bougent sans cesse, plus quelques problème de vitesse de défilement de l'image. Rivière. Banderolle "Grande kermesse" dressée à l'entrée d'une allée d'arbres. Sur un route, une fanfare menée par un curé ouvre le défilé suivie par les chars décorés tirés par des tracteurs : les petits indiens, le jardinier soigne ses fleurs, les petits lutins, la reine, les petits chinois, le moulin à vent, le quartier Russe, le petit train enchanté, le petit cow boy, les indiens. Beaux plans des gens sur les chars et dans la foule qui sourient. Ambiance bon enfant et sourires. Les membres d'un cercle celtique se détendent sur la pelouse, buvette, foule des spectateurs, balançoire pour enfants, familles. »

Pour René Le Reste, enfant de Garsalec tout comme Alain Quelven, les souvenirs reviennent après visionnage de la vidéo : « J'ai reconnu beaucoup de visages, que ce soit à Keranna ou au Cleuyou où avait lieu la grande Kermesse ou l'on voit le défilé des chars ».

 

Yves Nicot, présent à la fête lui aussi, témoigne : « Concernant la datation de la kermesse du Cleuyou je pense que c'était au printemps 1959, ceci étant confirmé par la présence d'un bébé né en juillet 1958, ici dans les bras de sa maman Thérèse Le Goff-Kergourlay » (cf. cliché 15:16). Et il ajoute : « Que de souvenirs cela remue, combien de visages disparus !  ».

Jean-Yves Léonus et son épouse sont également surpris de pouvoir identifier autant de personnes connues : « En passant les films au ralenti sur grand écran on arrive à reconnaître avec Agnès de nouvelles têtes, surtout celles du quartier d’Odet ».

La vidéo est effectivement intéressante pour le nombre important de personnes filmées, de tous âges, et notamment les jeunes enfants qui, toujours vivants pour certains, peuvent témoigner aujourd'hui, soixante ans plus tard. En ces années 1958 et 1959, tous les habitants des quartiers de la commune venaient à ces kermesses organisées par la paroisse au patronage de Keranna et dans le parc du château du Cleuyou.

Pour cette dernière, qualifiée de "grande" sur la banderole, les familles préparaient des chars de carnaval pour le défilé inaugural, avec des personnages déguisés pour le thème choisi, de jolis décors fleuris confectionnées dans des remorques tirés par des tracteurs. Ces derniers sont conduits par les agriculteurs des fermes de toute la commune. De nombreux enfants y sont exposés, tous déguisés, ainsi ces indiens âgés de 10 ans et le cow-boy du même âge qu’ils ont ligoté.

Un certain nombre de clichés ont été sélectionnés ci-dessous afin de permettre d'identifier les têtes les plus connues : cf. "Arrêts sur images". On y voit notamment les prêtres de la paroisse, à savoir Pierre Pennarun le recteur, Jean Corre le vicaire d'Odet, Henri Gourmelen enseignant à l'école St-Joseph de Lestonan, et des missionnaires. Côté municipalité le jeune maire Jean-Marie Puech est présent également au Cleuyou, fraîchement élu en mars 1959.

Confirmez-vous les tentatives d'identification ? Avez-vous d'autres suggestions (en notant bien les n° de chrono sur la vidéo en visualisation ci-dessous).


Le Film

Conservation du film : Cinémathèque de Bretagne, 2 avenue Clemenceau, 29210 Brest Cedex 1

Auteur : Alain Quelven

Date : 1959/1960

Genre : Documentaire amateur

 

Durée : 00:15:33, et converti en mode "ralenti" : 00:19:16

Coloration : Couleur

Format durée : CM - Court métrage

Format original : Film 8 mm

Son : Muet

Arrêts sur images


Annotations

  1. Hervé Barré de Penn ar Garn qui a été d'abord l'associé d'André Bourbigot pour l'entreprise de cars. [Ref.↑]
  2. Fanch et Marjan Mao travaillaient tous deux à la papeterie d'Odet : « Conversation avec Marjan et Fanch Mao (1982) » ¤ « Les chants de Marjan Mao, collectage de Dastum en 1979 » ¤ « Fanch Mao, 96 ans, doyen d'âge de la commune » ¤  [Ref.↑]
  3. Lisette Huitric ? à gauche, Josephe Huitric-Sizorn de face, Henri Huitric de profil [Ref.↑]
  4. Louis Barré, fils de Louis Barré secrétaire de mairie pendant de nombreuses années. [Ref.↑]
  5. Laouic Saliou était menuisier, sculpteur, et acteur amateur de théâtre : « Laouic Saliou (1909,1990), sculpteur autodidacte » ¤  [Ref.↑]
  6. L'épouse de Yves-Marie Blanchard était sage-femme à Keranna : « Marie Blanchard (1896-1976), sage-femme » ¤  [Ref.↑]
  7. Michel Floch était garde chasse et pêche chez Bolloré. [Ref.↑]
  8. Anna Saliou était l'épouse de Laouic Salliou, et on l'appelait Anna Laouic. [Ref.↑]
  9. Jean Guéguen, fils de Fañch et de Lisette, était surnommé "petit Jean" pour le distingue de son oncle Jean Guéguen, laborantion à la papeterue. [Ref.↑]
  10. Fañch Tromeur, mari de Marie-Paule Bacon de Leston' vihan, a été embauché comme apprenti mitron à la boulangerie Guéguen de Lestonan. [Ref.↑]
  11. Matheis Mévellec était le grand père de José Mévellec qui habite Quelennec. Matheis habitait rue des jardins sur le haut de Stang Venn et il avait un atelier de menuiserie. [Ref.↑]
  12. Louis Niger est marié à Simone Déguignet de la famille de Jean-Marie Déguignet. [Ref.↑]
  13. Pierre Boënnec travaillait comme comptable à l'usine et habitait Ty-Ru. Il se maria une première fois avec Jeanne Keravec avec il eut un fils (Xavier), et, veuf, avec Anne-Marie Le Doaré (soeur de Jeanne institutrice à l'école Ste-Marie de Lestonan en 1928) avec qui il eut 3 enfants : Agnès, Colette et Gaétan. [Ref.↑]
  14. Le père de Marceline, Per Corre, tenait un resto ouvrier à Stang-Venn. [Ref.↑]
  15. Les indiens et cow-boy du char de René Feunteun sont : Hervé Carlin (Lenhesq), Michel Bléogat (Croix Rouge), Lucien Nédelec (Lezergué), Georges Le Nerrant (Congalic), Jean-Jacques Hostiou (Lenhesq, dcd), tous âgés de 10 ans en 1959, et donc pour les 4 premiers âgés de 71 ans en 2020. [Ref.↑ 15,0 15,1]
  16. Sur le char de Jean Le Berre, baptisé Garsalec, il y a quelques jeunes de ce quartier. [Ref.↑]
  17. Marie-Anne Lennon était tenancière du café du bourg juste au dessus de l'église. [Ref.↑]


Thème de l'article : Video sur la mémoire et l'histoire d'Ergué-Gabéric

Date de création : mars 2020    Dernière modification : 9.05.2020    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]

Conformément à l'article 9 du Code civil, aux recommandations de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) et aux articles 26 et 27 de la Loi no 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne nommément citée peut exercer son droit de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant par courrier électronique envoyé à l'adresse suivante : adminat.gifgrandterrier.net.