La beauté et majesté de certains arbres plantés à Ergué-Gabéric - GrandTerrier

La beauté et majesté de certains arbres plantés à Ergué-Gabéric

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Patrimoine
 Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.

Travail de recensement des arbres les plus remarquables de la commune, témoins du passé et garants d'un futur durable.

Quand on aura répertorié un échantillon représentatif (toute aide est la bienvenue), on procèdera à un concours d'élection de l'arbre le plus ancien et/ou le plus photogénique.

Pour l'instant on a rassemblé quelques explications et photos pour :

  • Le placître de Kerdévot avec notamment un très vieux chêne qu'ont connu nos anciens, l'artiste local Per Corre et le dessinateur Charles Homualk.
  • De part et d'autre de la papeterie d'Odet, le chêne de la baignade et les séquoias géants américains de René Bolloré.
  • Le très beau parc arboisé du manoir du Cleuyou avec ifs, cèdres et chênes.

Autres lectures : « Les esquisses gabéricoises de l'artiste nantais Charles Homualk » ¤ « La fresque Kerdévot de Per Corre à la salle Nédélec au Bourg » ¤ « Le chêne de la Baignade à Odet » ¤ « René Bolloré (1885-1935), entrepreneur » ¤ « Les séquoias géants d'Amérique au bord du chemin de Stang-Odet » ¤ « JEZEGOU Mickaël - Arbres remarquables du Finistère » ¤ « Archives du Cleuyou » ¤ 


[modifier] 1 Le placître de Kerdévot

Le très vieux chêne du placître [1] de Kerdévot a fait l'objet d'une fresque de Per Le Corre qui servait de décors de la salle de spectacles du bourg [2] dans les années 1950-60. Dans ces mêmes années, le peintre et illustrateur Charles Homualk [3] fit également deux croquis représentant l'arbre plus que centenaire..

Josig Huitric s'en souvient : « j'ai le souvenir d'un beau chêne creux et très vieux, très près de la chapelle, qui m'impressionnait ... Ma mère me disait que des enfants termajis [4] y étaient cachés ».

 

[modifier] 2 Bois de l'usine d'Odet

De part et d'autre de l'usine à papier d'Odet, les arbres sont légion. Du côté est, sur le chemin le long du canal vers l'écluse de Coat-Piriou, il y a des chênes anciens, dont celui situé au lieu dénommé « baignade » où au moins trois générations de gabéricois se sont baignés. Et le sport favori des jeunes hommes était de plonger dans l'eau froide depuis la branche horizontale principale de l'arbre plus que centenaire, le tout en éclaboussant allègrement les jeunes filles.

De l'autre côté, sur le chemin menant au lieu-dit Stang-Odet, on dénombre une vingtaine d'arbres séquoias et trois au bout du chemin. C'est vraisemblablement René Bolloré qui fit venir par bateau des Etats-Unis pour les planter sur ses terres dans les années 1910. Les échanges épistoliers entre le jeune industriel et ses clients cigarettiers (Walter Reynolds, John Williams ...) révèleront sans doute les détails de cette plantation. Certains de ces séquoias géants d'Odet mesurent aujourd'hui plus de 50 mètres.

Dans le parc du manoir Bolloré on note aussi la présence d'un camélia datant de 1844 du temps des voyages en Chine du docteur Jean-René Bolloré, le premier manufacturier d'Odet.

 

[modifier] 3 Parc arboisé du Cleuyou

Aujourd'hui le parc du manoir du Cleuyou est, grâce aux soins de leurs propriétaires actuels (Ursula et Werner Preissing) est d'une grande beauté.

On y trouve une grande variété d'arbustes, de bambous, et de grands arbres comme les cèdres et les ifs.

Parmi ces derniers, près du moulin, un impressionnant if au large tronc plusieurs fois centenaire.

 

[modifier] 4 Annotations

  1. Placitre, placistre, s.m. : parcelle entourant une église, ou un autre bâtiment, une fontaine, etc. ; source : Dict. Goddefroy 1880. Le placitre est un terrain souvent herbeux, délimité par une clôture, fréquemment un mur, entourant les chapelles, églises ou fontaines bretonnes ; c'est l'un des éléments de l'enclos paroissial, désignant l'espace non bâti à l'intérieur de celui-ci ; source : Wikipedia. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  2. La salle de spectacle du bourg la propriété des commerçants Nédélec, le bâtiment étant dans la cour derrière leurs commerces de boucherie et boulangerie. [Ref.↑]
  3. Charles Homualk, né à Nantes en 1909, décédé en 1996, surtout connu en tant que peintre et illustrateur de cartes postales, a fait des séries sur toutes les régions de France (Alsace, Auvergne, Berry, Bretagne, Normandie etc.). En 1995, il a fait don au Conservatoire Régional de la Carte Postale de Baud (Morbihan) de plus de 6000 dessins originaux, dont de très nombreuses esquisses inédites au crayon représentant les arts, traditions et patrimoine breton. [Ref.↑]
  4. Termaji, "An termaji" : signifie en breton, le ménestrel, le batelier, mais aussi le forain car le terme vient d’une modification du terme français « lanterne magique » qui est l’ancêtre du cinéma. En effet les forains, durant les pardons et les foires bretonnes, projetaient des images grâce à une lanterne magique. Le terme a été banalisé pour désigner les gens du voyage. [Terme BR] [Lexique BR] [Ref.↑]


Thème de l'article : Richesses patrimoniales

Date de création : Novembre 2015    Dernière modification : 30.11.2018    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]