La fontaine de St-Guénolé - GrandTerrier

La fontaine de St-Guénolé

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Patrimoine
 Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
Autre article =

Suite à la « chasse aux fontaines sauvages » lancée sur GrandTerrier en août 2009 et grâce à la vigilance d'une abonnée, nous avons pu reconsidérer l'histoire de la fontaine du chemin du Stang de Quélennec, fontaine qui était en fait à l'origine sous l'invocation du saint honoré à la chapelle voisine.

Hormis la mention des noms des parcelles dans la matrice cadastrale, et en excluant les souvenirs d'anciens chasseurs qui y faisaient boire leurs chiens, on avait complètement oublié que son existence était attestée depuis plus de 4 siècles.

Feunteun Sant-Wenole
Feunteun Sant-Wenole
Chapelle
Chapelle

[modifier] AVEUX DU 17e

Les aveux [1] du 23 septembre 1647 [2] et du 19 avril 1656 [3] mentionnent la fontaine par trois fois :

  • « Plus aultre parc appellé parc an feunteun contenant environ un demy journeau de terre tant chaud que froid donnant du midy sur terres aultre foin à [...] audit Jan rannou, du couchant sur terres vincant le berre, du nord sur la fontaine de St guenolle et du levant sur la montaigne et issues du Quellennec bihan ; »
  • « Item aultre courtil nommé Liors an feunteun contenant environ une journée à homme becheur donnant du midy sur la dite fontaine de St guenolle, du couchant sur terres du gui[...], et du nort sur terres de francois barré ;  ».
  • « Plus un parc St[...] de terre nommé parc an porhiel contenant environ un quart du journal de terre froede donnant du midy sur la dite fontaine de St guenollé, du levant sur Menez an [...], du couchant sur terre au gui[...] et du nort sur le grand chemin quy conduict dudit village à la ville de Quimpercorentin ;  ».
 

Les indications "midy" (au sud), "de l'oriant" ou "levant" (à l'est), "du couchant" (à l'ouest) ... sont bien utiles pour repérer dans l'espace les différentes parcelles. Mais attention à ne pas inverser l'orientation : "donnant du midy sur" indique que la deuxième parcelle est au nord de la première indiquée.

[modifier] CADASTRE

La fontaine se trouve approximativement à l'endroit de la croix, sur le bord du chemin du Stang. Elle alimentait un ruisseau qui était très certainement utilisé à l'arrosage des liors ou courtils [4] en contrebas.

[modifier] Annotations

  1. Aveu, s.m. : déclaration écrite fournie par le vassal à son suzerain lorsqu’il entre en possession d’un fief, à l'occasion d'un achat, d'une succession ou rachat. L’aveu est accompagné d’un dénombrement ou minu décrivant en détail les biens composant le fief. La description fourni dans l'aveu indique le détail des terres ou tenues possédées par le vassal : le village dans lequel se situe la tenue, le nom du fermier exploitant le domaine congéable, le montant de la rente annuelle (cens, chefrente, francfief) due par le fermier composée généralement de mesures de grains, d'un certain nombre de bêtes (chapons, moutons) et d'une somme d'argent, les autres devoirs attachées à la tenue : corvées, obligation de cuire au four seigneurial et de moudre son grain au moulin seigneurial, la superficie des terres froides et chaudes de la tenue. Source : histoiresdeserieb.free.fr. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  2. Cf document GrandTerrier : 1647 - Aveux pour Quélennec Braz en Ergue-Gab(b)ellic, dépendance de Landévennec [Ref.↑]
  3. Cf document GrandTerrier : 1656 - Aveu pour Quélennec Bras à l'Abbaye de Landévennec [Ref.↑]
  4. Courtil, curtil, s.m. : jardin potager. Du bas latin cohortile, dérivé de cohors (voir Cour). Jardin, cour, enclos (Dictionnaire de l'Académie). [Terme] [Lexique] [Ref.↑]


Thème de l'article : Mémoires de nos anciens gabéricois.

Date de création : Décembre 2009    Dernière modification : 13.05.2010    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]