Le livre d'or gabéricois de la Grande Guerre, Le Progrès du Finistère 1915 - GrandTerrier

Le livre d'or gabéricois de la Grande Guerre, Le Progrès du Finistère 1915

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Gazettes
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
Une initiative du journal pour établir « sur les renseignements fournis par les intéressés, amis ou parents, le Livre d'Or des héros finistériens et Cornouaillais ».
Autres lectures : « Chapelle et pardon de Kerdévot, cartes postales Villard, 1880-1910 » ¤ « L'indulgence plénière du pardon de Kerdévot, Le Progrès du Finistère 1915-16 » ¤ « Le pardon de Notre-Dame de Kerdévot » ¤ 

[modifier] 1 Présentation

Le journal catholique « Le Progrès du Finistère » [1] prend l'initiative en septembre 1915 de dresser « le Livre d'Or des héros finistériens et Cornouaillais » en publiant la liste des soldats victimes de la guerre, et la première liste nominative est gabéricoise.

On notera notamment le commentaire sur les frères Le Meur : « ce sont trois frères blessés, un quatrième est tué et deux autres mobilisés, en tout six frères mobilisés ».

 

Le bilan est lourd : « À ce jour, 21 enfants de la commune d'Ergué-Gabéric sont morts pour la France, 20 sont prisonniers de guerre en Allemagne, 15 sont disparus ou n'ont pas donné de leurs nouvelles, et 31 ont été blessés depuis le début de la guerre ».

Soit un total de 87 noms d'hommes, victimes de la guerre.

[modifier] 2 Coupure de presse

Transcription :

Livre d'or Cornouaillais. Commune d'Ergué-Gabéric.

Morts pour la France :

  • Mathias-Marie Moysan, bourg, 2e d'infanterie coloniale, classe 1909 ;
  • Yves Saliou, Ménez-Groas, 151e d'Infanterie, classe 1913 ;
  • René Guéguen, Odet, 316e d'infanterie, classe 1908 ;
  • Jean-René Le Loch, Munuguic, 318e d'infanterie, classe 1907 ;
  • Alain Rouat, Lestériou, 62e d'inf., classe 1912 ;
  • Alain Troalen, bourg, 65e d'inf., classe 1913 ;
  • René Le Dé, Rubernard, 2e ou 3e d'infanterie coloniale, classe 1914 ;
  • Etienne Leonus, Odet, 1ère d'artillerie coloniale, classe 1910 ;
  • René Istin, bourg, 147e d'inf., classe 1914 ;
  • Pascal Philippe, bourg, 48e d'inf., classe 1914 ;
  • Louis Balès, Kervreyen, 76e d'inf., classe 1915 ;
  • Jean-René Bourbigou, Quélennec, 28e d'artillerie, classe 1909 ;
  • François Le Meur, Stanquéau, classe 1906 ;
  • Hervé Guillou, Kerdilès, classe 1913 ;
  • Louis Lozach, bourg, classe 1901 ;
  • Spéphan, Pen-Allé-Kergonan ;
  • Roignant, Ménez-Groas, classe 1900 ;
  • Jean Yaouanc, Kerellou, 4e d'artillerie lourde, classe 1912 ;
  • Alain Jézéquel, Savardiry, 86e territorial ;
  • Alain Le Naour, Lézébel, 151e d'infanterie, classe 1903 ;
  • Tristan Laz, Quénécrasec, classe 1915.

Prisonniers de guerre : Daniel Gauthier, Meil-Poul ; Hervé Quilliou, Ménez-Groas ; Jean-Louis Hémidy, Garsalec ; Hervé Le Pape, Hent-Bihan ; Alain Le Pare, Odet ; Jean-Louis Huitric, Bohars ; Pierre Lennon, Kerhô ; Alain Brioual, Kerellou ; Alain Guéguen, Plaç-an-Dans ; René Le Rous, Drohen , Alain Le Berre, Kerellou ; Pierre Taboret, Kernilis ; Jean Rivoal, Odet ; Alain Pétillon, bourg ; François Cozic, Ménez-Groas ; Corentin Signour, Keranrous ; Maurice Thépaut, Kervary ; Louis Gléhen, Guilly-Vian ; François Mao, Odet ; Alain Daoudal, Kerriou.

Disparus : Yves Nédélec, Odet, 87e d'inf., classe 1907 ; Pierre Pétillon, Pont-ar(Mahat, 147e d'inf., classe 1915 ; Pierre Le Moigne, 318e d'inf., classe 1906 ; Hervé Le Menn, Kerourvois ; Yvon Le Guillou, Lézébel ; Michel Le Bihan, Kersaux ; Cosmao, Quélennec ; Mathias Benoît, Kerbéron ; François Motir, bourg ; Jean-Louis Pétillon, Meil-Faou ; Riou, Quélennec ; Jean Philippe, bourg ; François Guyader, bourg ; Quéré, Menez-Groas ; Louis Le Dé, Boden.

 
édition du 25 septembre 1915
édition du 25 septembre 1915

Blessés : François Lennon, du bourg, fusilier-marin, blessé à Dixmude, le 1er novembre 1914, amputé de trois doigts de la main gauche. A reçu la Médaille militaire et la Croix de guerre en raison de sa belle conduite ; César Mao, Odet ; Hémidy, Garsalec ; Jean Le Roux, bourg ; Gallou, Kernoas ; Jean Laurent, Kervian ; Alain-Marie Kerdrapeau, Boden ; Pierre Le Meur, Kerganou ; Guillaume Le Meur, Griffonès ; René Le Meur, Stanquéau (ce sont trois frères blessés, un quatrième est tué et deux autres mobilisés, en tout six frères mobilisés) ; Jean-Louis Favennec, Menez-Groas ; Guéguen, Plas-an-Dans ; Jean Lennon, Ménez-Groas ; Guéguen, Crois-Saint-André ; Quénéhervé, Garsalec ; Jean Péron, bourg ; François Quéré, bourg ; René Espern, bourg ; Daoudal, Kerriou ; Yves Le Meur, Kerouzel ; François Pennanguer, bourg ; Pierre-Yves Chiquet, Guilly-Vian ; François Cloarec, Lestonan ; François Le Menn, Stanquéau ; Yvon Le Tirant, Kerroué ; Hervé Bacon, Kerfort ; Le Corre, Cadigou ; Riou, Quélennec ; Yves Istin, Quélennec ; Pierre Rannou, Odet ; François Istin, Quélennec ; Troalen, moulin de Kergonan.

À ce jour, 21 enfants de la commune d'Ergué-Gabéric sont morts pour la France, 20 sont prisonniers de guerre en Allemagne, 15 sont disparus ou n'ont pas donné de leurs nouvelles, et 31 ont été blessés depuis le début de la guerre.

[modifier] 3 Annotations

  1. L'hebdomadaire « Le Progrès du Finistère », journal catholique de combat, est fondé en 1907 à Quimper par l'abbé François Cornou qui en assurera la direction jusqu'à sa mort en 1930. Ce dernier, qui signe tantôt de son nom F. Cornou, tantôt de son pseudonyme F. Goyen, ardent et habile polémiste, doté d'une vaste culture littéraire et scientifique, se verra aussi confier par l'évêque la « Semaine Religieuse de Quimper ». [Ref.↑]


Thème de l'article : Coupures de presse relatant l'histoire et la mémoire d'Ergué-Gabéric

Date de création : Septembre 2015    Dernière modification : 6.11.2016    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]