Les fontaines sanctifiées - GrandTerrier

Les fontaines sanctifiées

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Patrimoine
 Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
On trouvera ici quelque chose qui pourrait ressembler à un inventaire des fontaines d'inspiration religieuse, avec statue ou nom de saint, sur le territoire de la commune d'Ergué-Gabéric

Autres lectures : « Les sources ou fontaines sauvages » ¤ « La fontaine de saint Alar à Creac'h-Ergué » ¤ « La fontaine de Notre-Dame de Kerdévot » ¤ « La fontaine de la propriété du moulin de Coutilly » ¤ « À la recherche de la fontaine perdue de saint Conogan » ¤ 

[modifier] 1 St Yves à Meil-Mougueric

Une fontaine proche du moulin du Mouguéric et à proximité de la papeterie d'Odet. Elle est de l'autre côté de la rivière, donc sur le territoire de la commune de Briec, mais elle est si belle et si proche d'Ergué-Gabéric qu'on peut la considérer comme gabéricoise !

La fontaine est sous la protection de saint Yves. La coquille en façade laisse présager qu'elle était aussi sous l'invocation de St-Jacques de Compostelle.

[modifier] 2 St-Jacques près de St-André

Extraits d'un article intitulé "La Trêve de Saint-André" dans le bulletin municipal de décembre 1982 et signé Jean Guéguen.

Près de la chapelle de Saint-André, sise dans un enclos paisible: la fontaine de St Jacques. C’est une belle fontaine, très simple, s’harmonisant bien avec la nature. Elle est entourée de quatre murs en pierre de taille. Elle a une forme carrée d’environ 3 m de côté.

A l’intérieur, sur 2 côtés, formant bloc avec les murs, 2 banquettes de pierres, permettant aux pèlerins fatigués et aux pardonneurs de se reposer avant et après leurs prières. Au sommet de la niche, un départ de fût cylindrique et creux, permettant soit de servir de bénitier, soit de recevoir une croix. Du bassin, l’eau sort de terre sous la niche ou était autrefois la statue de Saint-Jacques puis se déverse dans un petit bassin d’ablutions avant d’alimenter un lavoir aujourd’hui disparu. Cette source abondante autrefois, se tarit aujourd’hui à la belle saison, des travaux de drainage ayant été effectué aux alentours.

la prairie entre la fontaine et la chapelle
la prairie entre la fontaine et la chapelle
les bancs des pèlerins
les bancs des pèlerins

[modifier] 3 Notre Dame de Kerdévot

Extraits d'un article intitulé "La chapelle de Kerdévot" dans le bulletin municipal de janvier 1980 et signé Jean-Louis Morvan.

Cette fontaine de Notre Dame de Kerdévot est située dans un champ à 300 m à l'est de la chapelle. Elle a aussi sa légende et son histoire. La fontaine est abritée par un édifice gothique supportant une statuette de la Vierge à l'Enfant, accosté de deux pinacles. Sur un des côtés, il y a une tête d'homme sculptée dans la pierre. Devant la fontaine, deux vasques carrées qui devaient servir pour les ablutions.

Jadis, les Quimpérois se rendaient en foule au pardon de Kerdévot qui avait lieu, comme aujourd'hui, le deuxième dimanche de septembre. Ils s'y rendaient par dévotion mais aussi pour faire «ripailles» après la messe sous les frondaisons. L'usage était si ancré qu'on donnait à ce pardon le nom peu orthodoxe de «Kerfricot». Ajoutons que ces agapes ne compromettaient pas l'équilibre des pardonneurs: la seule boisson admise était l'eau de la fontaine de Notre Dame.

Selon la tradition, ses eaux guérissaient du catarrhe (inflammation des muqueuses) et de la fièvre. De plus, lorsqu'une jeune maman ne pouvait allaiter son enfant, elle se rendait à la fontaine, la vidait, la nettoyait. En reconnaissance de ces soins, N.D. de Kerdévot lui accordait assez de lait pour nourrir deux bébés. Le champ s'appelait «pré aux bœufs»; les deux bœufs qui transportèrent à Kerdévot le fameux retable y éliront domicile et servirent aux paysans d'alentour pour leur labour jusqu'au soir où l'un d'eux voulut les faire travailler après le coucher du soleil... et où ils disparurent mystérieusement.

[modifier] 4 St-Eloi à Creac'h-Ergué (disparue)

Extraits d'un article intitulé "Fontaine de Saint-Eloi à Creac’h-Ergué" dans le bulletin Kannadig n° 4 de février 2008. Article complet : « La fontaine de saint Alar à Creac'h-Ergué » ¤ 

Saint-Eloi ou Sant-Alar a alimenté nombre de légendes, et particulièrement autout du site naturel du Stangala. Louis Le Guennec situe non loin du rocher du Corbeau la fameuse fontaine dont l’eau se changeait en vin pendant une heure chaque année.

Man Kerouredan qui a vu la fontaine en fonctionnement quand il était gamin rectifie : « La fontaine ne se trouvait pas au Stangala, elle se trouvait plus en amont, sur les terres de Creac’h-Ergué dominant l’Odet, à gauche d’un sentier qui allait de la ferme de la famille Duvail au hameau de Pont-Saint-Alar ».

Dessin de Mann publié dans un bulletin municipal
Dessin de Mann publié dans un bulletin municipal

[modifier] 5 St-Guénolé à Quélennec

Une fontaine oubliée malgré une existence attestée de près de quatre siècles et l'invocation du saint fondateur de l'abbaye de Landévennec. Article complet : La fontaine de St-Guénolé



Thème de l'article : Richesses patrimoniales

Date de création : Juin 2009    Dernière modification : 28.10.2017    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]