Louis Guyader et éleveurs gabéricois au Concours régional de Quimper, Le Finistère 1893 - GrandTerrier

Louis Guyader et éleveurs gabéricois au Concours régional de Quimper, Le Finistère 1893

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Gazettes
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.

De nombreux prix sont décernés aux éleveurs de vaches pie-noir d'Ergué-Gabéric, et la prime d'honneur à Louis Guyader de Squividan.

Autres lectures : « SOCIÉTÉ D'AGRICULTURE - Herd-Book de la race bretonne pie-noire » ¤ « Les vaches pie-noir gabéricoises, marques du patrimoine cornouaillais » ¤ « Louis Guyader (1842-1920) de Squividan, agriculteur républicain » ¤ « QUÉMÉRÉ Pierre - La bretonne pie-noir » ¤ « Ur trakt evit votadegoù e 1883-84 » ¤ « Un grand mariage breton à Squividan, Le Petit Journal et Finistère 1892 » ¤ 

[modifier] 1 Présentation

Cette année-là le président de la République Sadi Carnot devait venir à Quimper pour présider le Concours Régional Agricole. Mais, souffrant, il dut renoncer au voyage, et fut remplacer par son Ministre de l'Agriculture.

Les agriculteurs éleveurs gabéricois récoltèrent de nombreux prix dans les catégories vaches pie-noir et génisses. Furent récompensés : Louis Guyader de Squividan, Jean-Marie Le Roux du Bourg, MMe veuve Yves Feunteun, Corentin Signour de Kerroux. Jean-Louis Le Roux de Lezouanac'h reçoit deux prix dans la catégorie "Cidres de Bretagne"

 

C'est Louis Guyader de Squividan qui reçoit le plus grand nombre de prix, à savoir six. Tant est si bien qu'il reçoit la prime d'honneur du Concours régional : « Tous les Quimpérois connaissent la transformation merveilleuse qu'a faire M. Guyader de sa propriété de Squividan. On sait aussi à quel degré de perfection il a porté son élevage de bétail : chacune de ces dernières années a vu croître le nombre des récompenses qu'il s'est habitué à conquérir dans les concours de la région et même au-delà. »


[modifier] 2 Transcriptions

Union Agricole [1] du 16.03.1893 :

Au jour le jour

La santé de M. Carnot. Le Ministre de l'agriculture à Quimper.

L'état de santé du Président de la République s'améliore. Il s'est montré très affecté de la déclaration formelle de ses médecins s'opposant à son voyage en Bretagne. Il leur a dit combien il désirait tenir la promesse qu'il avait faite aux municipalités dont il avait accepté l'invitation et qui attendaient sa venue. [...]

Le Finistère [2] du 24.06.1893 - Les lauréats gabéricois :

Voici la liste officielle des prix :

1ère division. Animaux reproducteurs.
1ère catégorie. Espèce bovine.
1ère catégorie. Race bretonne.

Mâles.

1ère Section. Animaux de 1 à 2 ans.

2e prix, 220 fr., M. Guyader (Louis), à Ergué-Gabéric.
5e prix, 150 fr., M. Le Roux (Jean-Marie), au bourg d'Ergué-Gabéric.

2e Section. Animaux de 2 à 3 ans.

1e prix, 250 fr., M. Guyader (Louis), précité.
7e prix, 10 fr., Mme veuve Feunteun, à Ergué-Gabéric.
Prix supplémentaire à Mme veuve Feunteun, précitée.

3e Section. Animaux de 3 à 4 ans.

3e prix, 125 fr., M. Le Roux (Jean-Marie), précité.

Femelles.

1ère Section. Génisses de 1 à 2 ans.

1ère sous-section. Animaux présentés par des agriculteurs exploitant 30 hectares et au-dessus.

3e prix, 125 fr., M. Guyader (Louis), précité.

2e sous-section. Animaux présentés par des petits agriculteurs propriétaires, métayers ou fermiers exploitant moins de 30 hectares.

2e prix, 150 fr., M. Signour (Corentin), à Ergué-Gabéric.

2e Section. Génisses de 2 à 3 ans.

1ère sous-section. Animaux présentés par des agriculteurs exploitant 30 hectares et au-dessus.

4e prix, 150 fr., M. Guyader (Louis), précité.

2e sous-section. Animaux présentés par des petits agriculteurs propriétaires, métayers ou fermiers exploitant moins de 30 hectares.

3e prix, 175 fr., M. Signour (Corentin), à Ergué-Gabéric.

 

Suite des lauréats gabéricois  :

2e Section. Vaches de plus de 3 ans, pleines ou à lait.

1ère sous-section. Animaux présentés par des agriculteurs exploitant 30 hectares et au-dessus.

2e prix, 225 fr., M. Guyader (Louis), précité.
4e prix, 175 fr., M. Guyader (Louis), précité.
7e prix, 100 fr., Mme veuve Feunteun (Yves), précitée.

2e sous-section. Animaux présentés par des petits agriculteurs propriétaires, métayers ou fermiers exploitant moins de 30 hectares.

7e prix, 100 fr., M. Le Roux (Jean-Marie), précité.

7e catégorie. Cidres de Bretagne.

1ère section. Cidres en fûts.

2e prix. M. Le Roux, d'Ergué-Gabéric.

2e section. Cidres en bouteilles.

9e prix. M. Le Roux, d'Ergué-Gabéric.

Le Finistère [2] du 24.06.1893 - La prime d'honneur :

Qui sera le lauréat de la prime d'honneur ? Il y a longtemps que la curiosité du monde agricole était en éveil sur cette question.

L'heureux vainqueur est maintenant connu, et nous avons grand plaisir à proclamer son nom. C'est un agriculteur du voisinage de Quimper, M. Louis Guyader, de Squividan, en Ergué-Gabéric.

Tous les Quimpérois connaissent la transformation merveilleuse qu'a faire M. Guyader de sa propriété de Squividan. On sait aussi à quel degré de perfection il a porté son élevage de bétail : chacune de ces dernières années a vu croître le nombre des récompenses qu'il s'est habitué à conquérir dans les concours de la région et même au-delà.

Il ne lui manquait guère que la suprême distinction, la prime d'honneur : il l'a aujourd'hui.

Cette grande victoire agricole fait d'autant plus d'honneur à M. Guyader qu'il la remporte de haute lutte, sur plus de 70 concurrents. Jamais on n'avait vu, dans le Finistère, ni même dans aucun de nos départements de l'Ouest, les prix de la grande culture autant disputés.

Applaudissons au succès de notre excellent compatriote et adressons-lui de grand cœur nos sincères félicitations.

[modifier] 3 Coupures

[modifier] 4 Annotations

  1. L'Union agricole et maritime, qui a d'abord été appelée L'Union agricole du Finistère est un journal local d'informations générales qui a paru à Quimperlé (Finistère) de 1884 à 1942. Il a connu des orientations éditoriales différentes, selon ses propriétaires successifs. La périodicité a aussi été variable : bi-hebdoadaire, tri-hebdomadaire et hebdomadaire. Avec pour sous-titre Organe Républicain Démocratique de la région du Nord-Ouest, le journal paraît le 1er août 1884 à l'initiative du conseiller général de Quimperlé, James Monjaret de Kerjégu, un riche propriétaire terrien et ancien diplomate résidant à Scaër. [Ref.↑]
  2. Le Finistère : journal politique républicain fondé en 1872 par Louis Hémon, bi-hebdomadaire, puis hebdomadaire avec quelques articles en breton. Louis Hémon est un homme politique français né le 21 février 1844 à Quimper (Finistère) et décédé le 4 mars 1914 à Paris. Fils d'un professeur du collège de Quimper, il devient avocat et se lance dans la politique. Battu aux élections de 1871, il est élu député républicain du Finistère, dans l'arrondissement de Quimper, en 1876. Il est constamment réélu, sauf en 1885, où le scrutin de liste lui est fatal, la liste républicaine n'ayant eu aucun élu dans le Finistère. En 1912, il est élu sénateur et meurt en fonctions en 1914. [Ref.↑ 2,0 2,1]


Thème de l'article : Coupures de presse relatant l'histoire et la mémoire d'Ergué-Gabéric

Date de création : Avril 2014    Dernière modification : 5.09.2014    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]