Merpaut et Lafage, les deux acheteuses du manoir du Cleuyou en 1795 - GrandTerrier

Merpaut et Lafage, les deux acheteuses du manoir du Cleuyou en 1795

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Personnages
 Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
Image:PennBrasoùSmall.jpg

Qui étaient donc Marguerrite Lafage et Marie Merpaut, les deux acheteuses du manoir du Cleuyou en 1795 lors de la vente aux enchères au titre des Biens Nationaux ?

Cette enquête généalogique a été effectuée par Michel Le Guay, descendant de la famille dont certains membres (Guillaume, Prosper, Albert et Louis) occuperont plus tard le manoir du Cleuyou.

Autres lectures : « Le manoir du Cleuziou/Cleuyou » ¤ « 1795 - Ventes aux enchères du manoir du Cleuyou » ¤ « Les Le Guay (1804-1917), châtelains du Cleuyou au 19e siècle » ¤ 

[modifier] 1 Margueritte Jeanne Lafage, née Mellez

Le sieur (Jean) François Guillaume LAFAGE est né le 11 août 1742 à Jussac (15250) dans le Cantal. Il est le fils légitime de Maître François Géraud LAFAGE et de Demoiselle Marie Renée DOMAL. Il est ondoyé à la naissance et baptisé le 10 septembre 1742.

Il deviendra marchand en la rue Keréon de Quimper.

Il se marie le 23 novembre 1778 à Quimper, paroisse St Julien, avec Jeanne Yvonne MERPAUT née le 8 août 1747 à Rennes, paroisse St Germain, décédée le 27 octobre 1787 à Quimper, paroisse St Julien, fille légitime de Louis Gabriel MERPAUT et de Anne GAULTIER.

Ce couple Lafage-Merpaut aura cinq enfants :

  • Louis Marie Hyacinthe LAFAGE, né le 9 août 1779, à Quimper, paroisse St Julien, baptisé le lendemain.
  • Marie Jeanne Magdelaine LAFAGE, née et ondoyée le 23 juin 1781, à Quimper, paroisse St Julien, baptisée le 9 septembre 1781, mariée le 20 floréal de l’an VIII, à Quimper, avec Pierre Marie Michel CUZON, rentier. De ce mariage, au moins 3 enfants naissent à Quimper. Elle décède le 4 septembre 1870, à Quimper.
  • Angélique Françoise LAFAGE, née et baptisée le 18 avril 1783, à Quimper, paroisse de La chandeleur.
  • Marie Thomase LAFAGE, née et baptisée le 22 février 1785, à Quimper, paroisse St Julien, mariée le 25 septembre 1815, à Ergué-Gabéric, avec Yves Marie CHEVALIER, capitaine. Elle reste probablement sans enfant, exerce la profession de débitante de tabac à Ergué-Gabéric et y décède le 31 janvier 1855.
  • Arnauld Bonaventure Désiré LAFAGE, né en 23 août 1787, à Quimper, paroisse St Julien, baptisé le lendemain.

 

Après le décès de sa première femme, Jean François Guillaume LAFAGE se remarie le 22 janvier 1788, à Quimper, paroisse St Julien, avec dame Marguerite Jeanne Thomase MELLEZ née le 21 décembre 1760, à Quimper, paroisse St Mathieu, décédée le 2 juin 1812, à Quimper, rue obscure, fille légitime de Pierre Augustin MELLEZ, notaire et procureur au présidial de Quimper et de Marie DAOULAS.

Ce couple Lafage-Mellez aura deux enfants :

  • Marie Magdeleine Guillemette LAFAGE née et baptisée le 18 décembre 1788, à Quimper, paroisse St Julien, et décédée le 22 décembre 1788, à Quimper, paroisse St Julien.
  • Hyacinthe Isidore Marie LAFAGE, né et baptisé le 10 mai 1791, à Quimper, paroisse St Julien, marié le 17 novembre 1813, à Pont-l’abbé, avec Anne Marie Désirée DAOULAS, décédé le 28 juillet 1814, à Quimper, rue Voltaire.

(Jean) François Guillaume LAFAGE est décédé entre le 24 février 1801 et le 3 juin 1812.

Certaines zones d’ombre persistent sur le fait que ce soit l'épouse Margueritte Jeanne Lafage, associée à Marie Magdelaine Merpaut qui achète le manoir de Cleuyou :

  • Pourquoi Jean François Guillaume LAFAGE n’a-t-il pas acheté lui-même le manoir ?
  • Où et quand est mort Jean François Guillaume LAFAGE ? Il n'est a priori pas mort à Quimper. On peut imaginer qu’il était en voyage, ou séparé de sa femme.
  • Le manoir est-il passé ensuite dans la famille MERMET ? Si oui, par vente ou par succession ?
  • Guillaume François LE GUAY a-t-il reçu le manoir lors de son mariage ou bien l'a-t-il acheté plus tard, avec l’argent des MERMET ?

[modifier] 2 Marie Magdelaine Merpaut, célibataire

Marie Magdeleine MERPAUT est aussi (comme sa sœur Jeanne-Yvonne) fille de Louis Gabriel MERPAUT et de Anne GAULTIER. C’est donc une sœur germaine de Jeanne Yvonne MERPAUT. Elle est née vers 1755, aussi à Rennes. Elle reste célibataire et vit à Quimper avec le couple LAFAGE-MERPAUT, puis LAFAGE-MELLEZ.

Elle est présente :

  • le 9 août 1779 au baptême de Louis Marie Hyacinthe LAFAGE, son neveu, en tant que marraine,
  • le 18 avril 1783 au baptême d’Angélique Françoise LAFAGE, sa nièce,
  • le 12 décembre 1788 au baptême de Marie Magdeleine Guillemette LAFAGE, sa nièce, en tant que marraine,
  • le 10 mai 1791 au baptême d’Hyacinthe Isidore Marie LAFAGE, son neveu,
  • le 20 floréal an VIII au mariage de Marie Jeanne Magdelaine LAFAGE, sa nièce, en tant que témoin.
 

Alors que pour l'achat du manoir elle s'associe avec Margueritte Lafage, c'est à son nom propre qu'elle fait l'acquisition du moulin et des terres du Cleuyou.

Elle décède le 15 juin 1829, à Quimper, rue Keréon, et sur son acte de décès elle est qualifiée de Demoiselle.

[modifier] 3 Compléments généalogiques

En résumé, les deux acheteuses sont la deuxième femme et la sœur de la première femme de (Jean) François Guillaume LAFAGE. Lors du 1er mariage, Marguerite MELLEZ (future seconde épouse) est déjà présente. Et lors du 2e mariage, une dispense d’affinité est nécessaire.

Les enchères de 1785 sont disputées avec un certain citoyen MERMET.

Après le décès de Hyacinthe Isidore Marie LAFAGE (2e enfant du couple Lafage-Mellez), sa femme Anne Marie Désirée DAOULAS se remarie le 5 juin 1815, à Pont-l’abbé, avec Louis Pierre Marie MERMET lui-même veuf de Jeanne Emilie FICHOUX. Il est né le 5 juin 1779 à Plounéour, fils de Pierre Marie Antoine MERMET et de Marie Jeanne RENAULT TRÉVIGNON.

Plus tard, le manoir du Cleuyou devient la propriété de Guillaume François LE GUAY qui épousa le 28 brumaire an XII, à Quimper, Marie Marguerite Cécile MERMET, fille unique de Vincent Simon Marie MERMET et Marguerite PÉRON. Pierre Marie Antoine MERMET est le demi-frère aîné de Vincent Simon Marie MERMET.

 

Enfin, Prosper François LE GUAY, fils aîné de Guillaume François LE GUAY et de Marie Marguerite Cécile MERMET épousa le 30 avril 1838, à Plonéour-Lanvern, Françoise Marie Louise MERMET fille aînée de Louis Pierre Marie MERMET et de Jeanne Emilie FICHOUX. Il existe donc une consanguinité au 6e degré entre les époux, mais uniquement par leur arrière grand-père, Antoine MERMET.

En avril 1900, Albert Le Guay, fils de Prosper, communique à la Société Archéologique du Finistère des informations collectées du côté des familles de sa mère et grand-mère maternelle : « M. Le Guay dépose sur le bureau deux documents qui seront placés dans les archives de la Société : le premier est un passeport accordé (en) 1742 (...) à Antoine Mermet, marchant colporteur (...). M. Le Guay donne d'intéressants renseignement sur les familles Mermet (...) qui ont laissé en Cornouaille de nombreux descendants ».



Thème de l'article : Biographie d'une personnalité gabéricoise

Date de création : Avril 2014    Dernière modification : 30.12.2015    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]