PICQUENARD Charles-Armand - L'occupation romaine dans le bassin de l'Odet - GrandTerrier

PICQUENARD Charles-Armand - L'occupation romaine dans le bassin de l'Odet

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


Image:LivresB.jpgCatégorie : Media & Biblios + Patrimoine

Site : GrandTerrier

Statut de l'article : Image:Bullgreen.gif [Fignolé] § E.D.F.

PICQUENARD (Charles-Armand), « L'occupation romaine dans le bassin de l'Odet », dans Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, XXXIII, Société Archéologique du Finistère, Quimper, 188-217, 282-323
Titre : L'occupation romaine dans le bassin de l'Odet
Auteur : PICQUENARD Charles-Armand Type : Article
Edition : Société Archéologique du Finistère Publication : Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, XXXIII
Impression : Quimper Année : 1906
Pages : 188-217, 282-323 Référence : ISBN -

[modifier] Notice bibliographique

Dans ce numéro de 1906 de la Société Archéologique du Finistère, le docteur Picquenard a étudié le tracé des voies romaines du bassin de l'Odet, notamment celle qui traverse Ergué-Gabéric au départ de Quimper, et qui conduit à Carhaix :

(Page 284) La route actuelle se déroule dans la plaine depuis Kemper jusqu'au Cluyou en Ergué-Gabéric en s'identifiant d'abord avec la route de Quimper à Rosporden.

L'ancienne voie, au contraire, naissait sur la hauteur au nord d'Ergué-Armel et passait près et à l'est du village de Kerlaeron pour descendre dans la rivière du Jet, la traverser et gagner le bord sud du mamelon de la montagne des Pendus.

Dans cette première partie de son trajet la voie de Carhaix est très bien conservée entre Kerlaeron et l'ancienne route de Kemper à Rosporden. Large et rectiligne pendant cette descente qui est très raide, elle disparaît aussitôt qu'elle a atteint l'ancienne route de Kemper à Rosporden (ce qui n'a rien d'étonnant car le sol en ce coin de pays a été très remanié depuis l'époque romaine) et ne reparaît qu'à environ 400 mètres plus au nord sous forme d'un reste de chaussée continué par un ravin en partie creusé dans le terrain houiller. Au-dessus du pont du Cluyou, la voir ancienne cheminait donc un peu à l'ouest de la voie actuelle. A 6 kilomètres de Kemper entre Lenhesk et Munuguic, une rectification d'environ 1 kilomètre moderne a remplacé l'ancienne voie, mais le tronçon abandonné est facile à retrouver à droite de la route moderne de Coray à Kemper.

Article au format pdf en deux parties :

Carte des voies romaines,
avec l'entrée de la route de Carhaix
dans le quartier du Cleuziou
depuis Ergué-Armel :

L'auteur explique aussi la protection des voies d'accès à Quimper :

(page 197) La sécurité de la banlieue de Civitas Aquilonia (Quimper) était garantie par une ceinture de forts qui dominaient les routes, la campagne et la baie de Lédanou. Les uns sont certainement gallo-romains ; quelques-autres sont de l'époque gauloise, mais ont été ou paraissent avoir été utilisées par les gallo-romains. La protection des grandes voies était particulièrement bien assurée du côté de l'Est et du Sud-Est. Le camp de Boden, en Ergué-Gabéric, situées sur les côteaux un peu au Sud-Ouest de l'établissement de la Croix-Rouge défendait les abords de la voie de Coray et gardait en même temps la rive droite de la basse vallée du Jet. Plus à l'Est et sur la rive gauche, le camp du Dréau gardait également la rive droite de la basse vallée du Jet.


Thème de l'article : Fiche bibliographique d'un livre ou article couvrant un aspect du passé d'Ergué-Gabéric

Date de création : Février 2009    Dernière modification : 18.03.2012    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]