PLUNKETT Patrice (de) - Aux racines de la cathophobie : le cas Déguignet - GrandTerrier

PLUNKETT Patrice (de) - Aux racines de la cathophobie : le cas Déguignet

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


Image:LivresB.jpgCatégorie : Media & Biblios  

Site : GrandTerrier

Statut de l'article : Image:Bullgreen.gif [Fignolé] § E.D.F.

PLUNKETT (Patrice / de), « Aux racines de la cathophobie : le cas Déguignet », dans Blog Internet, -, -, 5
Titre : Aux racines de la cathophobie : le cas Déguignet
Auteur : PLUNKETT Patrice / de Type : Internet
Edition : - Note : Blog Internet
Site(s) : - Année : 2006
Pages : 5 Référence : ISBN -

[modifier] Notice bibliographique

Sur son blog, le journaliste royaliste a écrit un billet cinglant sur le « cas Déguignet », son antisémitisme, sa complaisance pro-aryenne, son mépris de la culture bretonne ... Déguignet est accusé de participer à une vulgate antichrétienne.

Article complet => Blog Archive PDF

Un extrait : « Et l'on voit revenir ensuite, sous la plume du républicain laïque Déguignet, cette idée que l'esprit "sémitique" a corrompu la civilisation "aryenne" à travers le christianisme, qui fait ainsi le malheur de toute la terre ».

Comme plus loin il est question de « la forme allemande, avec le mythe de la "civilisation aryenne" infusé au soldat français Déguignet », pour éviter tout amalgame avec une période plus récente, il n'est pas inutile de rappeler la signification du terme aryen tel qu'il pouvait être perçu à l'époque de Déguignet :

ARYEN(NE), adj :
  • Qui a rapport aux Aryas, peuple très ancien, nomade et pasteur, que l'on croit être venu de l'Iran en Europe vers 2000 avant Jésus-Christ. Source : Trésor de la Langue Française.
  • XIXe siècle. Emprunté de l'anglais aryan, terme de linguistique et d'ethnologie, lui-même tiré du sanscrit arya, « noble, de haut rang ». Relatif aux peuples qui se désignent eux-mêmes par le nom Arya (syn. d' Indo-iranien ). Langues aryennes ; langues indo-aryennes, parlées dans l'Inde et dérivées du sanscrit. On évitera l'emploi abusif de ce mot au sens d' indo-européen. Qui a rapport aux Aryens, conquérants du Nord de l'Inde à l'époque préhistorique. Source : Dictionnaire de l'Académie.

Il est bon aussi de rapporter, ce que ne fait pas l'auteur du blog, le seul passage incriminé (page 194 de l'Intégrale) : « Et, voyant qu'il avait trouvé dans mon jeune maître un homme capable de le comprendre, il lui dit que notre empereur [1] avait commis une faute grave en envoyant là-bas, d'abord pour soutenir les Turcs, des mahométans fanatiques et barbares, des sémitiques qui détruisirent une des plus belles parties de l'Europe au détriment de la civilisation aryenne, et ensuite pour les Anglais qui en retirèrent le plus grand profit de cette guerre ». On peut comprendre qu'un Russe s'adresse ainsi à un caporal de l'armée adverse.

On peut également noter que Jean-Marie Déguignet a fermement défendu des positions dreyfusardes et sémites, ce en conclusion du cahier manuscrit n° 15 (pages 484-503 de l'Intégrale des Mémoires [2]).

Notes :

  1. L'empereur Napoléon III s'était allié aux Britanniques lors de la guerre de Crimée contre la Russie. [Ref.↑]
  2. Cf article complet : Les positions de Jean-Marie Déguignet sur l'affaire Dreyfus‎. [Ref.↑]


Thème de l'article : Fiche bibliographique d'un livre ou article couvrant un aspect du passé d'Ergué-Gabéric

Date de création : juillet 2010    Dernière modification : 3.09.2010    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]