Parc al Lann, Park al Lann - GrandTerrier

Parc al Lann, Park al Lann

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


Forme française Parc al Lann
Forme bretonne Park al Lann
Signification "champ d'ajoncs"
Décomposition Park pour "champ" et Lann "lande, ajoncs"
Relevés 1488, 1536, 1678, 1685, 1790, 1834

[modifier] 1 Références et géolocalisation

Coordonnées géographiques. 48° 0' 43.94" N 4° 0' 26.61" W (lat. 48.012205, long. -4.007392)
Cartographie du lieu-dit. « Géo.Parc al Lann »
Documents généraux. « Cartographie, cartes anciennes » ¤  « Index des toponymes » « Étude de Bernez Rouz sur les noms de lieux d'Ergué-Gabéric » ¤ « Dictionnaire des noms de lieux bretons d'Albert Deshayes » ¤ 

[modifier] 2 Explications toponymiques

Bernez Rouz, Cahier n° 9 d'Arkae, 2007

 

Park al Lann

Orthographe Année Source (cf. ) Référence, côte
Parcanlan 1488 A.D.L-A. B 2012
Parcanlen 1536 R.N.B.  
Parc an lan 1678 A.C.E.-G. B.M.S.
Parcalan 1685 A.D.F. 32 J 67
Parc-Allan 1790 A.D.F. Recensement
Parc al lan 1834 A.C.E.-G. Ancien cadastre
Parc land 1946 I.N.S.E.E. Nomenclature
Parc al Land 1962 A.C.E.-G. cadastre
Park al lan 2000 I.G.N. Carte 0519 ET
Park al Lann 2002 I.G.N. Carte 0618 O

Park al Lann est un nom on ne peut plus clair : Le champs d'ajoncs. Néanmoins, il a subi quelques vicissitudes récemment par l'ajout d'un /d à Lan. C'est un bel exemple de l'anglomanie qui touche nos vieux noms de lieux. Land est un nom anglais qui signifie terre et qui n'a rien à voir avec la toponymie locale. Sauf à faire un clin d'oeil à nos amis de Bude-Stratton (commune du Cornwall jumelée avec Ergué-Gabéric.

Il était donc urgent de rétablir l'orthographe exacte de ce nom à l'image de l'I.G.N. enb 2002 : Park al Lann.


Bernez Rouz , mémoire en breton de 1977 (et résumé en français de 1980)

 

ANVIOU O TENNAN D'AN GWEZ
d) AR RE ALL
-- Parc al Land /parkla)n/ (Park Lann), 1678 : Parc an Lan


PARK AL LANN : champs de landes.


Albert Deshayes , dictionnaire des noms de lieux bretons, p. 121

 

PARTIE "Les lieux de vie"
Chapitre "Les arbustes et les plantes des terres pauvres"


Lann "lande" est un terme très fréquent dans la toponymie bretonne, puisqu'on le relève à plus de six cents reprises, employé seul ou en composition. Employé seul, il se note Le Lann à sept reprises et Al Lan [...] Sous forme diminutive, il apparaît à onze reprises dans Lannic mais aussi dans Lannick [...] Sous forme plurielle, il est noté Lannou à treize reprises, Lanno à six [...]

Placé en position initiale de composé, il s'associe à : - un terme descriptif [...], - un élément du paysage [...], - un animal [...], - un nom de personne [...], - un qualificatif à vingt-sept reprises, dont bihan à trente-cinq, meur à vingt-six, puis gwenn à onze, bras à cinq, krenn et ruz à trois, etc.

Comme second élément, il s'associe à cinquante autres termes dont kêr à cent vingt-cinq reprises, penn à quatre-vingr-dix, toull à trente-sept, ti à vingt-cinq, run à dix-neuf, etc. <p>Ce terme est régulièrement graphié lann, lan, parfois land, et reste très reconnaissable. On ne mentionnera donc que les noms de lieux où il se montre sous une forme : altérée en len (confusion avec lenn) [...] altérée en lin [...], altérée en lé-, francisée en lanne [...], dissimilée en (r)ann [...], labialisée en lam [...], dénasalisée en la- [...], altérée en larn suite à métathèse [...], avec l'article agglutiné dans Toul-Allan en Saint-Jean-du-Doigt (29), Toulalan en 1649, ce qui amène à le confondre avec le nom Alan.

[modifier] 3 Annotations