Pierre Autret et son épouse, instituteurs de 193x à 195x - GrandTerrier

Pierre Autret et son épouse, instituteurs de 193x à 195x

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Personnages
 Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
Image:PennBrasoùSmall.jpg
Instituteur/trice          [ Liste complète des instits ]


Pierre Autret et son épouse
Affectation(s) 193x-1939, 1946-195x
Ecole(s) école communale des garçons du Bourg
Classe(s) Grands / Petits
Responsabilité Instituteurs / Directeur
Spécificités tous deux très appréciés de leurs élèves

Autres lectures : « Espace "Les Instits" » ¤ « 1946-1952 - Ecole communale des garçons au bourg » ¤ « Les institutrices et instituteurs en poste à Ergué-Gabéric » ¤ « 1883-1885 Construction de l'école des garçons au Bourg » ¤ 

[modifier] 1 Biographie

Pierre Autret et son épouse (prénom ?), originaires de ?, ont été nommés instituteurs à l'école communale du bourg d'Ergué-Gabéric en 193x.

Jean Thomas, entré à l'école en 1934, témoigne : « Monsieur Autret gardait les candidats au certificat le soir après la classe pour les faire travailler, et grâce à lui j'ai eu mon certificat ».

Pierre Autret est mobilisé en 1939, et reviendra enseigner au bourg à son retour de la guerre. Le couple d'instituteurs était très apprécié par leurs élèves.

 
M. et Mme Autret, instituteurs
M. et Mme Autret, instituteurs

[modifier] 2 Témoignages d'anciens élèves

  • « La photo datant de l’année scolaire 1946-1947, c’est la dernière année que j’ai passée au bourg, dans la classe de l’ancien directeur, Pierre Autret (et aussi Madame Autret), un homme à qui je suis redevable de la base de ma formation intellectuelle et morale. », JLR.
  • « Dommage que les instits ne soient pas sur les photos de classe avec leurs élèves : Monsieur Autret, directeur, "les grands", classe du certificat d'études primaires ; Madame Autret, "les petits", et Madame Guillamet, "les moyens". Et c'est avec beaucoup d'émotion que je vois cette photo-portrait des époux Autret, des "pros" de l'enseignement ! », HYB.
  • « La voiture de notre Maître (Monsieur Autret), une Peugeot, était restée sur cale pendant la guerre dans le garage attenant aux logements des instituteurs. En 1946 ou 47, un ouvrier (du garage Peugeot de Quimper?) était venu la remettre en état. Je le vois encore taper sur le réservoir démonté pour en détacher la rouille. La titine allait retrouver une seconde vie ! », HYB.
 
  • « Je me rappelle que pour "illustrer" sa leçon sur le Moyen Age et plus précisément sur les impôts que percevaient les seigneurs, dont les "banalités" qui ressemblaient un peu aux droits d'octroi qui, eux, ont perduré, Monsieur autret nous avait parlé de Pont-Banal [1]. Pour lui ce pont sur le ruisseau du Douric en bas du bourg se trouvait à la limite des seigneuries de Lézergué et de Pennarun et c'est là que l'on percevait le fameux impôt "banal" sur les personnes qui le franchissaient. », RF.

[modifier] 3 Photos de classe

Identifications des élèves : « 1946-1952 - Ecole communale des garçons au bourg » ¤ 


[modifier] 4 Annotations

  1. Il y a plusieurs explications pour le toponyme Pont-Banal, un pont qu'on remarque à peine en arrivant au bourg et qui enjambe le ruisseau du « Douric » : le pont près d'un champ de genêts, le pont soumis à droits de banalité, ou le pont d'une terre vague et vaine. Laquelle explication est la plus plausible ? Article toponymique détaillé : « Pont Banal ». [Ref.↑]


Thème de l'article : Biographie et histoire d'une personnalité gabéricoise

Date de création : Avril 2015    Dernière modification : 10.05.2015    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]