Pierre Tanguy, maire (1929-1945) - GrandTerrier

Pierre Tanguy, maire (1929-1945)

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Personnages
 Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
Image:PennBrasoùSmall.jpg
Personnage Politique


Pierre Tanguy
maire d'Ergué-Gabéric
Mandats 1929-1945
Profession agriculteur
Domicilié à Kerhellou
Courant politique URD (droite)
Faits marquants écoles de Lestonan, meurtre à Meouet-Vihan, guerre 1939-45
<< précédent << Liste complète des maires >> suivant >>

[modifier] 1 Biographie

Agriculteur à Kerellou. Son beau-père, de Kerellou, fut maire d'Ergué-Gabéric : Louis Le Roux, maire (1906-1925). L'époux de sa fille Louise sera également maire : Jean-Marie Puech, maire (1959-1977)

En 1915 il est brigadier fourrier [1] à la 5e compagnie du 12e régiment des cuirassiers. Il sera en campagne de 1915 jusqu'en 1919, de la Marne jusqu'en Allemagne, en passant par les Ardennes, comme en atteste son carnet militaire, tenu scrupuleusement, avec l'indication de tous ses déplacements : « 1915-1918 - Cahier de campagne du brigadier fourrier Pierre Tanguy ».

 

[modifier] 2 Mandat municipal

En 1929, Pierre Tanguy est la tête de liste U.R.D. (Union Républicaine Démocratique) [2] et remporte la victoire aux élections municipales en remportant 15 sièges au premier tour. Il est réélu en 1935.

À son élection en 1929, le bulletin paroissial ne cache pas sa satisfaction : « Le troisième dimanche de Mai a eu lieu l'élection du Maire et des adjoints. M. Pierre Tanguy a été nommé Maire par 14 voix ; MM René Riou, 14 voix, et Jean-Marie Quéau, 13 voix, ont été élus Adjoints. Ce choix est excellent et fait honneur au Grand-Ergué qui met à sa tête les hommes les plus instruits et les plus sympathiques de la commune. Avec de tels hommes nous sommes sûrs que les affaires de la commune seront bien gérées. »

Les élections de 1929 firent l'objet d'un protestation de la part des candidats Républicains. Ces derniers furent déboutés : « Jugement suite à contestation des élections municipales à Odet, L'Ouest-Eclair 1929 ».

En mai 1934 la municipalité achète pour 300 francs à René Hostiou de Pennanec'h une parcelle d'un are sur laquelle « la commune a construit un lavoir et une fontaine pour les habitants du quartier de Stang-Venn » : « 1934 - Acquisition communale du terrain du lavoir et fontaine publiques de Stang-Venn‎ ».

Le 21 mai 1929 il reçoit une lettre de René Bolloré qui lui propose de reconstruire l'école publique de Lestonan : « 1927-1929 - Tentative de fermeture de l'école communale de Lestonan par René Bolloré ».

 

En 1939 il est président du Football Club qui deviendra plus tard l'AEG (Amicale d'Ergué-Gabéric) : « 1939 - Dossier d'agrément de la Société "Le Football Club d'Ergué-Gabéric" ».

En août 1937 il doit demander une enquête de la brigade mobile de Rennes à la suite du meurtre de Jean Lozach, agriculteur âgé de 75 ans vivant seul à la ferme de Meouet Vihan : « Le meurtre de Jean Lozac'h à Meouet Vihan, Police Magazine 1937 ».

Dans les années 1940-1944 il accompagne les gabéricois qui sont convoqués à Quimper par les allemands pour une visite médicale : « Louis Bréus, sécheur à la papeterie d'Odet », « Henri Le Gars, employé aux usines Bolloré en novembre 1939 ».

En mai 1943, il doit dresser la liste des agriculteurs de la commune devant contribuer une quote-part de l'amende due à l'autorité allemande pour non livraison de beurre : « 1943 - Amende communale pour insuffisance de livraison de beurre ».

En 1945, il se représente de nouveau, mais est battu par la liste d'Union Patriotique et Républicaine de Jean Le Menn, malgré son initiative d'inclure la première femme candidate aux élections municipales : « Marie Blanchard (1896-1976), sage-femme ».

[modifier] 3 Equipe municipale

Quinze conseillers de la liste Pierre Tanguy lors de la fête organisée par René Bolloré pour ses noces d'argent le 15.09.1929.

Équipe municipale de 1929. Debout : Vincourt (Kermoysan), Pierre Lennon (Kerho), Lennon (secrétaire Bourg), Hascoet (Coutily), René Hostiou (Pennanec'h), Berre (Kernaon), Hervé Le Goff (Carpont-Traon), Huitric (Kerdévot), Laurent (Kervian). Assis : Boedec (Odet), Provost (Odet), René Riou (Tréodet, adjoint), Pierre Tanguy (Kerhellou, maire), Jean-Marie Quéau (Parc al Lann, adjoint), François Le Men (Stang Quéau).

Treize d'entre eux, même jour, même endroit : Vincourt (Kermoysan), Pierre Lennon (Kerho), René Riou (Tréodet, adjoint), Hascoet (Coutily), Pierre Tanguy (Kerhellou, maire), Huitric (Kerdévot) , Jean-Marie Quéau (Parc al Lann, adjoint), Berre (Kernaon), François Le Men (Stang Quéau), Lennon (secrétaire Bourg), René Hostiou (Pennanec'h), Laurent (Kervian), Hervé Le Goff (Carpont-Traon)

[modifier] 4 Annotations

  1. Fourrier : sous-officier chargé de la distribution des vivres et des équipements, du campement et du couchage des troupes. Source : Trésor de la Langue Française. [Ref.↑]
  2. L'U.R.D. , l'Union Républicaine Démocratique était, sous la Troisième République, de 1924 à 1932, le groupe parlementaire de la Fédération républicaine, principale formation de la droite conservatrice française. Prenant la relève de l'Entente républicaine démocratique, l'URD devint en 1932 le groupe Fédération républicaine. [Ref.↑]


Thème de l'article : Biographie et histoire d'un mandat de maire

Date de création : septembre 2006    Dernière modification : 7.07.2012    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]