ROSMORDUC Le Gentil Georges (comte de) - Arrêts de maintenue de noblesse - GrandTerrier

ROSMORDUC Le Gentil Georges (comte de) - Arrêts de maintenue de noblesse

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


Image:LivresB.jpgCatégorie : Media & Biblios  

Site : GrandTerrier

Statut de l'article : Image:Bullgreen.gif [Fignolé] § E.D.F.

ROSMORDUC (Georges Le Gentil / comte de), La noblesse de Bretagne devant la chambre de la Réformation, 1668-1671. Arrêts de maintenue de noblesse., Compte d'auteur, St-Brieuc, 1901, ISBN N/A
Titre : La noblesse de Bretagne devant la chambre de la Réformation, 1668-1671. Arrêts de maintenue de noblesse.
Auteur : ROSMORDUC Georges Le Gentil / comte de Type : Livre/Brochure
Edition : Compte d'auteur Note : -
Impression : St-Brieuc Année : 1901
Pages : 6 / 1200 Référence : ISBN N/A

[modifier] Notice bibliographique

Couverture tome 3
Autres lectures : « 1668 - Reconnaissance de l'antienne extraction noble de François de Quersulgar » ¤ « ROSMORDUC Le Gentil Georges (comte de) - Guy Autret, correspondant de Pierre d'Hozier » ¤ 

Cet ouvrage en trois tomes est un énorme travail de transcription des arrêts de la Chambre de réformation [1] du Parlement de Rennes, et il introduit ainsi le contexte historique de production de ces arrêts :

« C’est pour refouler dans les rangs de la bourgeoisie les nombreux intrigants, qui voulaient se faufiler dans le corps de la Noblesse, que Louis XIV ordonna, en 1668, une recherche générale pour toute la France. En Bretagne, une commission, qui reçut le nom de Chambre de la Réformation, fut désignée pour procéder à la vérification de la noblesse ; elle se composait des personnages suivants, qui appartenaient tous au Parlement de Rennes.  »

Dans le tome 3, on trouve la reconnaissance d'une famille de 7 générations qui ont vécu sur le territoire d'Ergué-Gabéric, les Kersulgar de Mezanlez (cf article séparé pour la transcription complète et l'analyse du jugement) : « La Chambre, faisant droict sur l'instance, a déclaré et declare ledict François de Quersulgar noble et d'antienne extraction noble, et comme tel luy a permis et à ses dessendants en mariage legitime de prendre la qualité d'escuyer et l'a maintenu au droict d'avoir armes et escussons timbres appartenants à sa qualité et à jouir de tous droicts, franchises, preminances et privilleges attibues aux nobles de cette province ».

[modifier] Annotations

  1. Réformation, s.f. - A. du domaine royal : opération de réformation lancée en Bretagne en 1660 par Colbert. Il s'agit de vérifier l'ensemble des déclarations de propriété (les aveux) des sujets du roi, depuis le paysan ou roturier relevant directement du domaine royal jusqu'au puissant seigneur. Les commissaires de la Cour des Comptes de Bretagne siégeant à Nantes, chargés de défendre les intérêts du Domaine Royal, vont vérifier le contenu des aveux fournis pour l'occasion, en le rapprochant des actes similaires produits antérieurement : validité du titre de propriété, montant de la chefrente en nature et/ou argent versée annuellement au roi, droits attachés à la propriété (justice, ...). Source : histoiresdeserieb.free.fr.
    B. des fouages : contrôle permettant de vérifier qui est bien "Noble". Par exemple la Réformation des fouages en Bretagne en 1426 où les nobles doivent prouver leur noblesse, titre leur permettant d'échapper à l'impôt des fouages. Source : Wikipedia. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]


Thème de l'article : Fiche bibliographique d'un livre ou article couvrant un aspect du passé d'Ergué-Gabéric

Date de création : juin 2016    Dernière modification : 11.06.2016    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]