Sant Bieuzi - GrandTerrier

Sant Bieuzi

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Bieuzi
Vie / Buhez : disciple de Gildas de Rhuys au 6e siècle, tué lors d'une partie de chasse, invoqué contre la rage
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs : origine Celtique, de "buheseg" qui signifie plein de vie.
Variantes / Argemmoù : Beuzi, Bieuzi, Bieuzy (Bretagne) -

2 Almanach


le 23 novembre 2018 ~ d'an 23 a viz Du 2018
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Bieuzi (disciple de Gildas de Rhuys au 6e siècle, tué lors d'une partie de chasse, invoqué contre la rage)
Proverbe breton ~ Krennlavar An neb a zouj a gar.

[Qui respecte aime.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

mort du saint, vitrail de l'église de Bieuzy
mort du saint, vitrail de l'église de Bieuzy

5 Monographies

Catholiques en France :

Saint Bieuzy
(6ème s.)

ou Bihy, Bihuy. Disciple de saint Gildas de Rhuys, il se construisit un ermitage sur les bords du Blavet. Il eût un jour à choisir entre guérir la meute des chiens de son seigneur atteinte de rage et ne pas célébrer la liturgie pour son peuple, ou bien célébrer ce service religieux et ne pas répondre aux injonctions du seigneur brutal qui le demandait. Il préféra ses fidèles aux chiens, ce pourquoi il fut tué d'un coup d'épée par le seigneur breton. De nombreuses fontaines lui sont dédiées en Bretagne. Il est le patron de la localité de Bieuzy-les-Eaux- 56310 et de Saint-Bihy-22800 près de Quintin.

prénoms celtiques et bretons d'Albert Deshayes :

Apparaît comme la forme diminutive, affective et familière, de beuz issu du vieux breton bud, "victoire, profit".

Né en Grande-Bretagne, il passe pour un disciple de Gweltas qui aurait suivi son maître en Armorique. Tousdeux auraient fondé un monastère à Castannec, en Bieuzy-les-Eaux (56), puis Gweltas contraint de retourner à Rhuys (56), y aurait laissé son compagnon. Selon la légende, Beuzi, qui disait la messe, refusa un jour de suivre le seigneur à la chasse. Furieux, celui-ci lui porte un rude coup à la tête. Saignant abondamment, le saint se précipite vers Rhuys à la rencontre de Gweltas, mais décède à son arrivée.

On le représente généralement avec, à la base du crâne, une hache ou un couteau qu'il aurait deux jours durant.

L'église paroissiale de Pluvigner (56) possède le chef de ce saint qui avait la réputation de guérir hommes et animaux de la rage (en breton, droug sant Beuzi).

Ministère de la Culture :

Commune : Bieuzy
Numéro INSEE de la commune : 56016
Aire d'étude : Baud
Lieu-dit : Bourg
Adresse : place Ernest Lemoine
Milieu d'implantation : en village
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice : Eglise paroissiale, nef, mur nord.

Eléments de description Catégorie technique : vitrail
Structure et typologie : baie libre ; panneau vitré
Matériau(x) et technique(s) : verre transparent (coloré) : grisaille sur verre, peint
Représentation : scène historique : saint (mort) ; Sainte Famille
Précision sur la représentation : Légende du martyre de saint Bieuzy : saint Bieuzy, avec le couteau dans la tête se rend auprès de saint Gildas ; celui-ci retire le couteau et saint Bieuzy expire à ses pieds.
Dimension(s) : h = 300
Précisions sur la (les) dimension(s) : Dimension non prise approximative.
Inscriptions, marques, emblématiques et poinçons : inscription concernant l'iconographie (peinte) ; inscription concernant le lieu d'exécution (peinte) ; signature (peinte) ; date (peinte) ; dédicace (peinte)
Précisions sur les inscriptions, marques, emblématique et poinçons : Baie nord : inscription concernant l'iconographie peinte à la base de la verrière : "Saint-Gildas averti miraculeusement de l'arrivée prochaine de saint Bieuzy dans la presqu'île de Rhuys s'est rendu processionnellement au devant de lui. Ayant donné sa bénédiction à son saint disciple et lui ayant retiré le coutelas de la tête celui-ci expira aussitôt". Inscription concernant la date, le lieu d'exécution et l'auteur, Laumonnier, Vannes, 1902. Inscrition nommant les donateurs : "Donné par monsieur et madame Henri Fauchais et leur fille Henriette". Baie sud : date 1902.