Sant Gwezheneg - GrandTerrier

Sant Gwezheneg

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Gwezheneg
Vie / Buhez : né de Gwenn et de Fragan au 5e siècle, frère de Gwénolé et de Jacut ; fondateur de Quemper-Guézennec
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs : origine Celtique, Gwezhen=Combat, "Le guerrier"
Variantes / Argemmoù : Guethenoc (Bretagne) - Guézenec (Bretagne) - Gwethenoc (Pays de galles) - Gwezheneg (Bretagne) - Gwezhenneg (Bretagne) - Gwezhenog (Bretagne) - Gwezhneg (Bretagne) - Tewezheneg (Bretagne) - Uuetenoc (Bretagne) - Venec (Bretagne) - Vennec (Bretagne) -

2 Almanach


le 14 novembre 2018 ~ d'an 14 a viz Du 2018
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Gwezheneg (né de Gwenn et de Fragan au 5e siècle, frère de Gwénolé et de Jacut ; fondateur de Quemper-Guézennec)
Proverbe breton ~ Krennlavar An douar n'eo ket kozh ha sot [La terre n'est pas vieille et bête.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

saint Vennec à la droite de sa mère Gwenn, chapelle en Briec
saint Vennec à la droite de sa mère Gwenn, chapelle en Briec

5 Monographies

Site Bretagne.net :

Gwezheneg

prénom masculin, fête le 5 novembre

Déclinaisons du prénom breton : Gwezhenog

Origine du prénom

Fils de sainte Gwenn et de saint Fragan, on le connaît aussi sous le surnom Kavan.

Vient de ""gwezhen"" qui signifie combat.

Site Info Bretagne :

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de QUEMPER-GUEZENNEC

Quemper vient d'un mot breton signifiant « Confluent » et "Guézennec", le nom d'une famille.

Quemper-Guézennec est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Guézennec qui englobait jadis outre le territoire actuel de Quemper-Guézennec, les territoires de Saint-Clet et Notre-Dame de Pontrieux (aujourd'hui en Pontrieux).

La paroisse est fondée par le moine Gwezennec. Elle aurait été cédée par l'abbé de Beauport à l'évêque et au chapitre de Tréguier par les moines en juin 1202 (Anc. év. IV, 52). Un seigneur du nom de Guehenoc de Kemper est mentionné en 1235 dans une enquête concernant les droits de Henri d'Avaugour. Au XIVème siècle, le seigneur de Kergozou, de Lanozou, de Trostan et de Kersallic fait don de ses possessions à l'abbaye de Beauport. Il existe une châtellenie de Quemper Gueheneuc et Pontreu dès 1405 (lettres de Jean V, n° 33). Quemper Gueheneuc est cité comme paroisse en 1426. Devenu Quemper-Guézennec , elle a, sous l'Ancien Régime, pour succursales : Saint-Clet et Notre-Dame des Fontaines.

Forum orthodoxe :

St GUÉTHENOC (GUITHERN, GUÉZENEC, VENNEC) : fils du roi britannique saint FRAGAN (FRAKAN) et de sainte GWEN (Blanche, cf. 21 février), frère de saint GWÉNALOE (GWÉNOLÉ, GUIGNOLE, WINWALÖE) et de saint JACUT (ci-après) ; ils devinrent tous deux les disciples de saint BUDOC qui les emmena en BRETAGNE lors de l'exode des chrétiens d'ANGLETERRE (Vème s.)

saints bretons et celtiques d'Albert Deshayes :

Noté Uetenoc, Guethenoc en 833 et 866, le nom dérive du vieux breton uuethen, guethen, "combat", et admet pour acception "combattant". En Cornwall, il est honoré sous la forme Gwethenoc.

Frère de Gwennole et Yagu, il est connu tant par leurs "Vies". Elève de Beuzeg sur l'île Lavreg, près de Bréhat, il fonde avec Yagu une petite communauté à Landoac, aujourd'hui Landouar en Saint-Jacut-de-la-Mer (22). Puis il partent en quête d'un lieu plus tranquille, où ils fondent un second monastère. Ce saint serait mort vers 530.

Une statue le montre en armure dans la chapelle de Saint-Vénec en Briec-del'Odet (29).