Sant Henog - GrandTerrier

Sant Henog

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Henog
Vie / Buhez : diacre gallois au 6e siècle, cousin et compagnon de Samson
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs : celtique, Hen=Ancien
Variantes / Argemmoù : Heneg (Bretagne) - Henog (Pays de galles) - Tehen (Bretagne) -

2 Almanach


le 27 juillet 2019 ~ d'an 27 a viz Gouere 2019
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Henog (diacre gallois au 6e siècle, cousin et compagnon de Samson)
Proverbe breton ~ Krennlavar Pep hini a ya da heul e vara.

[Chacun va à la suite de son pain.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

Eglise de Pléneuf-Val-André
Eglise de Pléneuf-Val-André

5 Monographies

Site ViaOuest :

Heneg
Fête : 28/JUILLET - 28/GOUERE
un prénom pour les garçons
Cousin et compagnon de Saint Samson. Auteur de la Vita Priomigenia, aujourd'hui perdue. Heneg proviendrait de Hen nom propre attesté en breton et en gallois.


Ministère de la culture :

Pléneuf est une ancienne paroisse bretonne primitive comprenant à l´origine Saint-Alban et probablement Erquy. Si les origines de la paroisse demeurent mystérieuses, le nom actuel, formé à partir du nom ploe, signifiant « paroisse » en vieux-breton, suggère des origines liées à une fondation religieuse. Attestée dès 1679, la forme actuelle résulte d´une fausse régression due à la prononciation locale Pléneu (gallo) ayant entraîné l´apparition d´un -f final analogique. On ne peut y voir, selon Bernard Tanguy, une francisation du breton Ploenevez, signifiant « paroisse nouvelle ». Mentionné pour la première fois en 1167 dans un acte confirmant la donation de la Ville-Aubry, en Erquy, à l´abbaye de Saint-Aubin-des-Bois, le nom apparaît sous la forme Pluenot, forme erronée de Pluenoc résultant d´une confusion entre t et c. Rapprochée des formes Pleneuc (1356) et Ploeneuc (1428), elle indiquerait que l´éponyme du lieu serait un saint breton dénommé Enoc ou Henoc, mentionné dans la Vie de saint Samson comme cousin et compagnon du saint.

Site Jean-Claude Brenac :

Hénoc (ou Heneg) : diacre, cousin et compagnon de saint Samson, au VIème siècle. Nom issu du breton "henan" (aîné). Fête le 28 juillet.

prénoms celtiques et bretons d'Albert Deshayes :

Heneg

Dérivé de hen, "vieux, ancien".

Ce saint est un diacre mentionné dans la Vie de Samzun comme son cousin et compagnon. Un saint Henog, éponyme de Llanhenwg (Mynwy), est donné pour père de Taliésin, "le prince des poètes". À sa demande, les saints Germain et Loup seraient venus en Bretagne insulaire combattre le pélagisme, améliorer la foi et renouveler le baptème.