Sant Judog - GrandTerrier

Sant Judog

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Judog
Vie / Buhez : fils du roi Judael aux 6e-7e siècles, fondateur de l'abbaye Saint-Josse, frère de Jezekael et de Gwenneg
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs :
Variantes / Argemmoù : Iudoc (Bretagne) - Joyce (Divers) - Judoc (Bretagne) - Judoce (Bretagne) - Judog (Bretagne) -

2 Almanach


le 13 décembre 2018 ~ d'an 13 a viz Kerzu 2018
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Judog (fils du roi Judael aux 6e-7e siècles, fondateur de l'abbaye Saint-Josse, frère de Jezekael et de Gwenneg)
Proverbe breton ~ Krennlavar An tostañ kar en deus mab den. Eo an estren yen.§ [Trad]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

église St-Judoce en Lohuec
église St-Judoce en Lohuec

5 Monographies

Site Bretagne.net :

Judog

prénom masculin, fête le 13 décembre

Déclinaisons du prénom breton : Judoc

Origine du prénom

C'est l'un des nombreux frères du roi Jezekael.

Irish Catholic Church :

Celtic and Old English Saints 13 December

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=
* St. Judoc
* St. Edburga of Lyminge
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

St. Judoc, Hermit
(Joder, Josse, Joyce, Joost, Jost, Judganoc)

Died 668; feast of his translation is January 9. Son of the Breton king Juthael and younger brother of King Saint Judicael (f.d. December 17), Saint Judoc hesitated in his religious vocation. He renounced his position and wealth, and was ordained to the priesthood about 636 at Ponthieu; nevertheless, when his brother abdicated, Judoc ruled Brittany for some months. After a pilgrimage to Rome, he left Brittany and became a hermit at Runiacum near the mouth of the Canche (later Villiers-Saint-Josse, near Saint-Josse-sur-Mer and Etaples), where he died. He was entombed above ground and his body remained incorrupt. It is said that his hair, beard, and nails continued to grow and that his successors in the hermitage had to cut them occasionally (a similar story is related of Saint Cuthbert (f.d. March 20)).

Charlemagne gave Judoc's hermitage at Saint-Josse-sur-Mer to Blessed Alcuin (f.d. May 19) to use as a hospice for cross-Channel travellers. A New Minster tradition at Winchester relates that Judoc's relics were brought to Hyde Abbey about 901 on January 9 by some refugees from Saint-Josse. Saint Grimbald (f.d. July 8) enshrined them in the new church. It is interesting to note the Chaucer's "Wife of Bath" swears by 'God and by Seint Joce' and that the popularity of the saint in England is evidenced by the frequency of the Christian name 'Joyce' for both men and women.

His cultus also spread north to Flanders (where he is known as Joost), Germany, Austria, Alsace, and Switzerland following the discovery of a rival set of relics at Saint-Josse in 977 (Attwater 2, Benedictines, Coulson, Encyclopaedia, Farmer, Walsh).

Saint Judoc is portrayed as a pilgrim with cockle-shells, staff and wall et, with the crown he renounced at his feet. At times a fountain may be springing under his staff, or he is shown with a book, staff, crown and sceptre near him and birds and fish around him (Roeder). There is a representation of Saint Judoc on the mausoleum of Maximilian at Innsbruck, Austria (Farmer). Judoc is venerated in Brittany, Franconia, Saint Josse-sur-Mer, Villiers- Saint-Josse, and Winchester. He is invoked against harvest fire, fever, and storms (Roeder).

Info Bretagne :

SAINT-JUDOCE

La commune de Saint-Judoce (Sant-Yuzeg) fait partie du canton d'Evran. Saint-Judoce dépend de l'arrondissement de Dinan, du département des Côtes d'Armor (Bretagne).

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de SAINT-JUDOCE

Saint-Judoce vient de « Josse » ou Iudoc en vieux-breton (un saint breton). Fils de Juthael, souverain de Domnonée, et frère de saint Judicael et de saint Winnoc. Saint Judoc ou Iudoc serait mort vers 668.

Saint-Judoce est un démembrement de la paroisse primitive de Plesder au XIIème siècle. L’église de Saint-Judoce (ecclesia Sancti Judoci) existe au milieu du XIIème siècle (construite vers 1150) et elle est mentionnée dans une charte comme ayant été donnée un siècle plus tôt par Juhel, archevêque de Dol, au prieuré de Léhon.

Site Wikipedia / Judicaël :

Saint Judicaël

Saint Judicaël , fêté le 16 décembre (Calendrier des saints bretons), n'aurait sans doute pas les honneurs du calendrier si son nom n'était pas revenu à la mode, notamment sous les formes françisées Gaël et Gaëlle. Il est également connu en Bretagne sous les formes Jézéquel, Jezekel, Jezekael, Jekel, Jezekelig, Jikael, Jikel et enfin Giquel.

Il nacquit vers l'an 590. Fils aîné de Judhaël, roi de Domnonée et de la reine Pritelle, fille aînée d'Ausoche, prince au Comté de Leon. Il était l'aîné de quinze frères et une sœur, dont plusieurs font partie de la longue liste des saints bretons, notamment Saint Josse et Winoc.

A la mort de Judhaël vers 605, pourtant aîné et héritier, il préféra se retirer au monastère Saint-Jean de Gaël que Saint Méen venait d'ériger.

Il quitta cependant le monastère pour prendre la direction du royaume de Domnonée. Vingt ans, il gouverna le royaume avec autorité et sagesse. Il aurait été couronné en 632 et serait avec Saint Éloi à l'origine du traité de 636 signé à à Clichy donnant au roi Dagobert Ier la suzeraineté de la Bretagne aux Francs.

Vers 640, il se serait ensuite retiré dans un monastère à Gaël (certains disent au monastère de Paimpont qu'il avait fondé), et serait mort dans la nuit du 16 au 17 décembre 658. Il fut enseveli à côté de son maître Saint Méen.

Ses héritiers naturels : Judoc son frère et Winoc son neveu ou son fils s'étant eux aussi désistés du pouvoir pour se retirer dans des monastères on ne sait pas qui pris ensuite la tête du royaume de Domnonée.

Site Callac Argoat :

Lohuec

Lohuec vient du breton « lok » (lieu consacré) et de Saint-Juek ou Saint-Judoce ou Saint-Judec (saint breton). Saint Judoce est le fondateur de l’abbaye Saint Josse, dans le Pas-de-Calais, au VIIème siècle.