Sant Kerrien - GrandTerrier

Sant Kerrien

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Kerrien
Vie / Buhez : ermite né en Irlande au 5e siècle, enterré à Cléder, compagnon de Kay
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs :
Variantes / Argemmoù : origine Irlandaise, Ciar+an diminutif, Personne au cheveux noirs (foncés)

2 Almanach


le 5 novembre 2019 ~ d'an 5 a viz Du 2019
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Kerrien (ermite né en Irlande au 5e siècle, enterré à Cléder, compagnon de Kay) , s. Fili (saint gallois du 6e siècle, fils de Cenydd et petit-fils de Gweltaz, suit Kae en Armorique)
Proverbe breton ~ Krennlavar An disleviñ-gen

A ya eus ur genou d'eben (e-lec'h egile).
[Le baillement va d'une bouche à l'autre.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

clocher de Querrien
clocher de Querrien

5 Monographies

Site Bretagne.net :



ETYMOLOGIE et HISTOIRE de QUERRIEN

Querrien vient de saint Kerian ou Kerrien, un ermite du Vème siècle, né en Hybernie, qui aurait été enterré à Cléder. Il fut le compagnon de saint Ké ou Kénan, surnommé Collodoc lorsque celui-ci émigra en Armorique.

La paroisse de Querrien, qui dépendait autrefois de l'ancien évêché de Cornouaille, s’est constituée au XIème siècle sur le territoire de l’ancienne paroisse primitive et gallo-romaine de Yuliac, voisine de Quimperlé, qui comprenait également Tréméven, Locunolé et Saint-Thurien. Yuliac est désigné également sous le nom de Niuliac dans le Cartulaire de Landévennec. Querrien est érigé en commune en 1790.

On rencontre les appellations suivantes : Karian (vers 1330), Keryan (en 1368), Querrien (en 1382).

Forum Orthodoxe :

Saint KERRIEN (KERIAN), disciple de saint Kay à Cléder en Bretagne (Vème siècle).