Sant Konneg - GrandTerrier

Sant Konneg

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Konneg
Vie / Buhez : du Pays de Galles, fondateur au 6e siècle du monastère de St-Thégonnec
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs : origine Celtique, Kon=Guerrier
Variantes / Argemmoù : Conec (Bretagne) - Connec (Bretagne) - Conoc (Bretagne) - Conog (Bretagne) - Cynog (Pays de galles) - Koneg (Bretagne) - Konnec (Bretagne) - Konog (Bretagne) - Tegoneg (Bretagne) - Thegonnec (Bretagne) -

2 Almanach


le 7 septembre 2019 ~ d'an 7 a viz Gwengolo 2019
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Konneg (du Pays de Galles, fondateur au 6e siècle du monastère de St-Thégonnec)
Proverbe breton ~ Krennlavar Ar broc'h a doull an douar, Hag Alanig a grog er yar. [Le blaireau creuse la terre et Renard se saisit de la poule.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

Eglise de St-Connec
Eglise de St-Connec
Calvaire de St-Thégonnec
Calvaire de St-Thégonnec

5 Monographies

Site Bretagne.net :

Koneg

prénom masculin, fête le 7 septembre

Déclinaisons du prénom breton : Konog

Origine du prénom

Saint Koneg vint de Galles au VIe siècle.

Ami de saint Pol, il s'installa à Saint-Thégonnec, où il fonda un monastère. On le représente avec un loup. Un loup avait dévoré son âne, il obligea le loup à prendre sa place.

Info Bretagne / Plogonnec :

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de PLOGONNEC

Plogonnec vient du breton « ploe » (paroisse) et de saint Conec ou Connec. Certains historiens identifient Conec ou Connec à saint Thégonnec ou Egonnec.

Info Bretagne / St-Connec :

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de SAINT-CONNEC

Saint-Connec vient de "Conec" (un saint breton), ancien disciple, semble-t-il, de saint Caradec.

Finistère Hebdo / St-Thégonnec :

Le cerf de saint Thégonnec

La légende raconte que saint Thégonnec a vécu au VIe siècle. Gallois d’origine, il avait apprivoisé un cerf. Pour construire son église, le saint lui faisait tirer une charrette chargée de pierres. Mais un jour l’animal s’est fait dévorer par un loup. Grondé sévèrement par le saint, le loup a finalement accepté de tirer la charrette à son tour. Aujourd’hui, le saint bâtisseur est encore invoqué pour préserver les récoltes, guérir les fièvres et les morsures de vipères.

Site Unil.ch :

Saint-Thégonnec s'enorgueillit de posséder sans doute le plus beau et le dernier fleuron des grands enclos paroissiaux. Avant d'être canonisé et de laisser son nom à ce village du Finistère, le moine gallois Connog, qui vécut au VIe siècle, fut le compagnon du futur saint Pol (alias Paul-Aurélien, évêque de Léon et grand évangélisateur de la Bretagne).