Santez Elena - GrandTerrier

Santez Elena

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


sz. Elena
Vie / Buhez : impératrice bysantine, mère de Constantin Ier, éponyme de la paroisse morbihanaise de Sainte-Hélène
Genre / Reizh : Féminin
Signification / Sinifiañs :
Variantes / Argemmoù : Ailein (Ecosse) - Ailen (Celtique) - Ailene (Irlande) - Eileen (Ecosse) - Eilidh (Ecosse) - Elen (Bretagne) - Elena (Bretagne) - Helena (Bretagne) - Hélène (France) - Lena (Bretagne) - Lenaic (Bretagne) - Lenaig (Bretagne) -

2 Almanach


le 18 août 2019 ~ d'an 18 a viz Eost 2019
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz sz. Elena (impératrice bysantine, mère de Constantin Ier, éponyme de la paroisse morbihanaise de Sainte-Hélène)
Proverbe breton ~ Krennlavar Pa vez komzet eus ar bleiz e vez gwelet e lost, Pe a dost. [Quand on parle du loup on en voit la queue, ou on le voit de près.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

Constantin et Hélène, sa mère
Constantin et Hélène, sa mère
Chapelle Ste-Hélène de Surzur
Chapelle Ste-Hélène de Surzur
Ste Hélène et la vraie croix, église de Saint-Demetrius
Ste Hélène et la vraie croix, église de Saint-Demetrius

5 Monographies

Catholiques en France :

Sainte Hélène
Impératrice byzantine (+ 329)
Impératrice et mère de l'empereur Constantin.

Fille de domestiques et servante d'auberge , elle avait été choisie comme épouse de second rang par le centurion Constance Chlore qui la répudia vingt ans plus tard lorsqu'il devint César. Il la laissa dans un exil doré à Trèves avec son fils, né en Serbie à Nish. Il épousa une princesse impériale, mais se montra toujours bon pour sainte Hélène. Quand ce fils fut porté au trône impérial de Rome par ses légions stationnées en Gaule sous le nom de Constantin, le nouvel empereur ne cessa de combler d'honneurs sa mère et la fit venir à Rome, lui construisant un palais magnifique, lui conférant des monnaies frappées à son effigie, couronnée du diadème royal. Chrétienne, elle se rendit en pèlerinage en Palestine où elle veut recueillir les précieuses reliques de la Passion et où elle lance la construction de trois basiliques pour protéger les Lieux Saints et les "grottes mystiques" chères aux chrétiens : celle de Bethléem, celle où le Christ fut déposé dans l'attente de la Résurrection, celle des enseignements. Elle meurt à Nicomédie au retour de la Terre Sainte. Elle fut transportée à Rome où l'on voit encore au Vatican le sarcophage de porphyre qui contient ses reliques.

Site Wikipedia :

Hélène (mère de Constantin)

Hélène, fille du peuple, épouse de l'empereur romain Constance Chlore, fut la mère de Constantin Ier, lui aussi empereur romain.

Elle est connue pour avoir organisé la première restauration des lieux saints chrétien de Jérusalem. Elle se serait rendue dans la ville sainte afin d'y retrouver les traces du martyre de Jésus-Christ et aurait ainsi largement influencé la mise en place des lieux de pèlerinage dans la ville. Par cette activité, elle aurait aussi entrainé la transformation de ces lieux et leur transformation (l'objectif plus religieux qu'archéologique ne se prêtait guère à la préservation).

La découverte la plus importante de ces fouilles est l'Invention de la Sainte Croix (la découverte).

La ville d'Elne, ancienne Illiberis, tire son nom de l'impératrice Hélène. Constantin a en effet renommé au IIIe siècle la ville en Castrum Helenae, devenu Helna, puis Elna et enfin Elne en français.

Représentations

Hélène est représentée déjà âgée, en costume d'impératrice, tenant une croix ou les clous de la Crucifixion. Elle est parfois associée à son fils Constantin. On la représente aussi tenant à la main une maquette d'église.

  • Retable XIe siècle - Chapelle de Sainte Hélène - Cathédrale de Cuenca (Espagne).
  • Peinture de Simon Marmion - XVe siècle - Musée du Louvre


Protectrice des teinturiers, des marchands de clous et d'aiguilles.

Bibliographie
  • Sainte Hélène - J.Maurice - 1930
  • Kaiserin Helena, Leben und Legende - H.H.Lauer - 1967

Site Wikipedia / Morbihan :

Sainte-Hélène (Santez-Elen en breton) est une commune française, située dans le département du Morbihan et la région Bretagne. Ses habitants s'appellent les Hélénois(es).

Église dans le bourg

Datant du XVIIIe siècle, elle est dotée en 1817 par le pape des reliques de sainte Hélène et de saint Étienne. Elle est reconstruite en 1840 par un entrepreneur italien, La Casa, à la suite de l'ancienne tour-porche. L'église de Sainte Hélène, durement touchée lors de la dernière guerre, a dû être reconstruite ; elle a conservé néanmoins sa tour du XVIIIe siècle très proche de celui du clocher de Kervignac.

Fontaine de Sainte-Hélène

Cette fontaine est construite au XVIIIe siècle. Au XIXe siècle, les pêcheurs viennent y prier pour trouver des sardines, et les jeunes filles des maris. Les femmes s'enquéraient du sort des disparus en déposant un morceau de pain sur l'eau de la fontaine : s'il flottait le disparu était en vie, s'il coulait il était mort. Cette fontaine est inscrite à l'inventaire des monuments historiques