Santez Ozvan - GrandTerrier

Santez Ozvan

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


sz. Ozvan
Vie / Buhez : sainte d'origine irlandaise, fuyant un mariage arrangé vécut en ermite près de St-Brieuc au 7e siècle
Genre / Reizh : Féminin
Signification / Sinifiañs :
Variantes / Argemmoù : Osvan (Bretagne) - Ozvan (Bretagne) - Osmane (Bretagne) -

2 Almanach


le 9 septembre 2017 ~ d'an 9 a viz Gwengolo 2017
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz sz. Ozvan (sainte d'origine irlandaise, fuyant un mariage arrangé vécut en ermite près de St-Brieuc au 7e siècle)
Proverbe breton ~ Krennlavar Gwell eo brud vat da bep hini, Eget aour melen leizh an ti. [Mieux vaut bonne réputation à chacun qu'or jaune plein la maison.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

Eglise de Plovan
Eglise de Plovan

5 Monographies

Site Bretagne.com :

Ozvan

prénom féminin, fête le 9 septembre

Déclinaisons du prénom breton : Osmane

Origine du prénom

Sainte originaire d'Irlande, elle fuit un mariage forcé et s'installe vers Saint- Brieuc.

Site Anarvorig :

Osmane

Prénom féminin - Fête le 19 septembre

Ce prénom à la jolie sonorité également connu sous la forme Ozvan, nous vient d'Irlande au 7ème siècle.

Fuyant un mariage arrangé avec un prince païen, sainte Osmane vint s'établir dans la région de Saint-Brieuc où elle vécut en ermite.

Info Bretagne / Plovan :

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de PLOVAN

Plovan vient du breton « ploe » (paroisse) et de Ozvan (moine breton).

Plovan est une paroisse primitive qui englobait, à l’origine, les territoires actuels de Plovan, de Peumerit et de Tréogat. La paroisse de Plovan dépendait autrefois de l'ancien évêché de Cornouaille.

On rencontre les appellations suivantes : Ploezven (en 1325), Ploeozvan (en 1404), Ploezvan (en 1574), Plozvan (en 1655).

Toponymie Terrieux :

Plovan, br. Ploan

paroisse ancienne à éponyme inconnu, en 1468 Ploe-ozvan. La qualité de la consonne -z- étant inconnue, le nom primitif de l'éponyme doit rester obscur ; v. J. Loth, Les noms des Saints Bretons (Paris, H. Champion, 1910)