Zone broyée et faille sud-armoricaine du Jet il y a plus de 300 millions d'années - GrandTerrier

Zone broyée et faille sud-armoricaine du Jet il y a plus de 300 millions d'années

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Patrimoine
+ Archives
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.

Des traces géologiques datant de l'époque de la constitution des reliefs hercyniens, le long du célèbre « cisaillement sud-armoricain », le grand accident tectonique matérialisé aujourd'hui par des roches broyées et par une faille en diagonale de la baie des Trépassés à la ville de Nantes.

Sur le territoire sud de la commune d'Ergué-Gabéric, cette faille d'orientation ESE-ONO forme une vallée avec, en son milieu, la rivière du Jet, la ligne de chemin de fer Rosporden-Quimper et la route Elliant-Quimper, jusqu'au confluent avec l'Odet près du manoir du Cleuyou.

Autres lectures : « GARREAU Jacques - Les reliefs en creux de la zone broyée sud-armoricaine » ¤ « Archives du Cleuyou » ¤ 


[modifier] 1 La zone broyée hercynienne

Comment et quand cette vallée est-elle apparue ? Il y a 400 Ma (Millions d'années) les chaînes du massif armoricain se sont créées, plissées et métamorphisées dès le cycle cadomien [1], puis hercynien (360 Ma) [2].

 

Vers 300 Ma, pendant l’orogenèse [3] hercynienne, un accident tectonique [4] eut lieu en région ouest-européenne, formant le relief sud-armoricain et créant une série de failles de la pointe du Raz à la région de la Loire. Ces failles sont nommées « zone broyée sud-armoricaine » ou « cisaillement sud-armoricain », les pierres étant broyées par les heurts et déplacements des plaques ou blocs au nord et au sud de l'Armorique (la première coulissant vers l'est et la seconde vers l'Ouest).

Le Cisaillement Sud-Armoricain constitue un “Y” horizontal dont la base du Raz de Sein à Quimper se divise en deux branches, l'un s’étendant vers l’est en direction d’Angers et une autre vers le sud-est en direction de Nantes.

Les terrains situés au sud de ce cisaillement se déplacent toujours aujourd'hui vers l’ouest de quelques millimètres par millier d’années au fil des mouvements tectoniques ; ces mouvements s’accompagnant régulièrement de séismes de faible intensité. A noter par exemple les tremblements de terre de 2005 dans le pays bigouden avec une magnitude 3 sur l'échelle de Richter, le 2 janvier 1959 à Quimper avec une magnitude de 5.2, ou le 25 janvier 1799 dans la ville de Nantes et sur l’île de Noirmoutier.

D'un point de vue géologique la Zone Broyée Sud Armoricaine (ZBSA) se manifeste essentiellement par des roches magmatiques de type granite. L'affaissement central de la zone a souvent favorisé l'écoulement de rivières, formant des vallées étroites à certains endroits (« stang » en breton).

Le cisaillement sud-armoricain sur la carte de l'Observatoire Départemental de l'Environnement du Morbihan
Le cisaillement sud-armoricain sur la carte de l'Observatoire Départemental de l'Environnement du Morbihan [5]
Carte géologique du Massif Armoricain (BRGM, "Carte géologique de la France", édition 1996, Gallica)
Carte géologique du Massif Armoricain (BRGM, "Carte géologique de la France", édition 1996, Gallica)

[modifier] 2 La ligne de faille de Stang-Jet

Comme la faille sud-armoricaine passe par à la frontière sud de la commune d’Ergué-Gabéric, attachons nous maintenant à décrire le paysage et ses caractéristiques géologiques.

En fait la zone concernée forme une vallée où coule une rivière qui va se jeter dans l'Odet juste avant la ville de Quimper : « Le Jet est une rivière bretonne ayant sa source au sud du bourg de Coray. Il coule d'abord vers le sud-ouest puis vers le sud, mais quelques kilomètres au-delà du bourg d'Elliant il tourne subitement vers l'ouest pour suivre une faille géologique vieille de 300 millions d'années orientée ESE-ONO qui traverse le massif armoricain depuis la pointe du Raz jusqu'à Nantes (cisaillement sud armoricain). Son étroite vallée, encaissée d'une cinquantaine de mètres, sert alors de cadre à la ligne de chemin de fer de Nantes à Quimper sur 11 km » (Wikipedia).

Dans son étude géologique « Les reliefs en creux de la zone broyée sud-armoricaine de la Baie des Trépassés à Saint-Yvi » (revue Norois de 1975), Jacques Garreau décrit ainsi la vallée du Jet:

« Le sillon du Jet, sur 8 km de Saint Yvy au confluent de l'Odet, est aussi une longue vallée encaissée du type couloir, à profil symétrique, offrant partout un encaissement de 60 à 80 m, avec des bordures généralement rectilignes et abruptes. Le fond remblayé est plat, passant de 50 m de large en amont à 300 m en aval. Le tracé montre quelques inflexions et décrochements de versants dans le secteur médian. Dans sa partie aval, vers Ergué Gabéric, la vallée correspond au déblaiement d'un affleurement de roches métamorphiques, avec peut être du Carbonifère, coincé entre deux bandes où dominent les mylonites indurées, alternant avec des granites tectonisés ou broyés, et des micas chistes ».

Carte de Jacques Garreau, revue Norois, 1975
Carte de Jacques Garreau, revue Norois, 1975
  • Légende: Double trait gras plein : Dépressions allongées. Trait pointillé : Limite de la zone broyée. Trait en T : Failles normales post-hercyniennes. (E) Creux de Quimper. (F) Graben de Kergonan-Toulven. EG Ergué-Gabéric. EA Ergué-Armel. SE Saint-Evarzec.
 

On remarque aussi en parallèle le sillon du ruisseau en provenance de Keringard :

« Sur 4 km, à l'Est de Quimper, entre Ergué Gabéric et Eliant, le ruisseau de Kéringard a creusé une vallée de 30 à 40 m de profondeur, parallèle au sillon du Jet, avec un profil dissymétrique  : versant méridional abrupt correspondant à un affleurement de mylonites indurées granitiques, versant septentrional à pente moins forte dans les micaschistes ».

[modifier] 3 Album-photos

Le ruisseau de Keringard est appelé également « Ster-Ven » et alimente le moulin de Meilh-Faou.

[modifier] 4 Annotations

  1. En géologie tectonique, l'orogénèse cadomienne ou cycle cadomien est un cycle orogénique qui correspond à la période de formation de reliefs. [Ref.↑]
  2. Le cycle hercynien (appelé aussi orogénèse varisque ou hercynienne) est un cycle orogénique paléozoïque qui a débuté au Dévonien et s'est terminé avec le Permien. Il est responsable de la formation de la chaîne de montagnes appelée chaîne hercynienne, dont les structures sont encore bien visibles en Europe et en Amérique du Nord. La phase orogénique bretonne a débuté au début du Carbonifère inférieur, ou Tournaisien, il y a environ 360 Ma. [Ref.↑]
  3. Orogenèse , s.f. : genèse des reliefs; époque au cours de laquelle a lieu ce processus. [Ref.↑]
  4. Tectonique, adj. : qui a rapport à la tectonique, cad aux déformations de l'écorce terrestre ayant affecté des terrains géologiques postérieurement à leur formation. [Ref.↑]
  5. ODEM : Observatoire Départemental de l'Environnement du Morbihan. Site : https://golfedumorbihan.org/guides-infos/actualites/item/80-atlas-environnement-odem [Ref.↑]


Thème de l'article : Richesses du patrimoine communal.

Date de création : janvier 2008    Dernière modification : 3.12.2017    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]